Electroniques.biz

L'amplificateur opérationnel à dérive nulle n'a jamais été aussi sobre

Rédigé par  mardi, 12 décembre 2017 08:42
L'amplificateur opérationnel à dérive nulle n'a jamais été aussi sobre

Choix tout indiqué pour les appareils électroniques tirant leur énergie d'une batterie, le LPV821 de Texas Instruments se contente d'un courant de repos de 650 nA. 

L'amplificateur opérationnel à dérive nulle LPV821 de Texas Instruments conjugue une excellente précision et une faible consommation. Son courant de repos est ainsi de 650 nA seulement. Par rapport aux produits concurrents comparables, l'américain fait ici état d'un gain de 60%. Le LPV821 est cacactérisé par une tension de décalage à l'entrée de ±20 µV (max.), affectée d'une dérive de 0,08 µV/°C (max.). Le courant de polarisation à l'entrée est de ±7 pA (valeur typique à 25°C), le produit gain-bande de 8 kHz et le slew rate de 3,3 V/ms. Enfin, la tension de bruit est de 3,9 µVc-à-c entre 0,1 Hz et 10 Hz et la densité spectrale de bruit de 215 nV par racine de Hertz à 100 Hz.

Le LPV821 est encapsulé dans un boîtier SOT-23 à cinq broches. Par quantité de 1000 pièces, son prix unitaire des de 0,8$.

 


Embarqué
Adm21, nouveau SBC 3,.5” basé sur Intel Atom x7-E3950 Vecow , distribué par ADM21, vient de lancer le nouveau SBC ( single Board Computer ), EMBC-2000 [...]
Pour communiquer sur vos produits,
alrouaud@newscoregie.fr - 01 75 60 28 61

Sondage express

Technologies émergentes
Parmi ces applications émergentes pour l'électronique, quelle est celle que vous estimez être la plus prometteuse pour l'électronique française ?

Veuillez entrer votre nom et numéro de téléphone.

Pour toute question, merci de nous contacter
31/08/2018 - 05/09/2018
IFA 2018