Electroniques.biz

La puce-système Bluetooth 5.1 conjugue compacité et sobriété

Rédigé par  mercredi, 20 novembre 2019 10:31
La puce-système Bluetooth 5.1 conjugue compacité et sobriété

Proposé dans un petit boîtier de 2x1,7 mm, le DA14531 («SmartBond Tiny») de Dialog Semiconductor a pour vocation d’abaisser le coût d’intégration d’une connectivité Bluetooth Low Energy.

Avec le DA14531, alias «SmartBond Tiny», Dialog Semiconductor a démarré la mise en production d’une puce-système radio qualifié Bluetooth 5.1, dont les dimensions sont de seulement 2x1,7 mm pour la version en boîtier WLCSP17 (3x2,2 mm pour la déclinaison en boîtier FCGQFN à 24 broches). Afin de constituer un sous-système Bluetooth Low Energy (BLE) complet, ce SoC se contente de six composants passifs (condensateurs et inductances), d’un quartz à 32 MHz, d’une antenne et d’une source d’alimentation. Par ailleurs, un niveau de consommation particulièrement bas et un coût réduit sont mis en exergue. En effet, dans le cas d’une application générant de très gros volumes, la société évoque une connectivité BLE à 0,5$. Compte tenu de ses dimensions dérisoires, le DA1531 trouvera aisément place dans les objets connectés les plus petits, par exemple une balise, une étiquette de magasin, un tag RFID pour le suivi d’actifs, un stylo électronique, une carte de crédit... Mais, il permettra aussi d’ajouter une connectivité Bluetooth là où, pour des raisons de consommation, de taille ou de coût, cela s’avérait jusque-là inenvisageable. Cela concerne en particulier le marché en pleine croissance des dispositifs médicaux connectés tels que thermomètres, glucomètres, inhalateurs, balances...


Dans le détail, le DA14531 est bâti autour d’un coeur Arm 32 bits de type Cortex-M0+, associé à de la mémoire (48 Ko de Ram, 144 Ko de Rom, 32 Ko de mémoire OTP) et à un jeu étoffé de blocs périphériques analogiques et numériques (interfaces diverses, temporisateurs, capteur de température, jusqu’à 6 ou 12 GPIO selon le boîtier, CAN SAR 10 bits...). S’ajoutent la partie émission-réception (puissance Tx programmable entre -19,5 et +2,5 dBm, sensibilité Rx de -94 dBm) et un convertisseur DC-DC buck/boost (abaisseur/élévateur). La large plage de tensions d’entrée (1,1 V à 3,3 V) de ce dernier autorise l’usage de différentes sources d’énergie (pile alcaline, zinc-air, à l’oxyde d’argent, batterie imprimée...).
Côté consommation, le DA14531est crédité d’un score de 18300 au banc d’essai IoTMark-BLE du consortium EEMBC (Embedded Microprocessor Benchmark Consortium). Par rapport à son aîné, le DA14580, sa consommation a été divisée par deux. Enfin, pour simplifier le développement des produits et réduire leur temps de mise sur le marché, Dialog proposera l’an prochain la version modulaire (avec antenne intégrée) du DA14531.


Composants
LED UV Toujours plus d’applications pour la LED UV Avec des performances qui ne cessent de s’améliorer [...]
Pour communiquer sur vos produits,
al.rouaud@electroniques.biz - 01.53.90.17.15

Sondage express

Technologies émergentes
Parmi ces applications émergentes pour l'électronique, quelle est celle que vous estimez être la plus prometteuse pour l'électronique française ?

Veuillez entrer votre nom et numéro de téléphone.

Pour toute question, merci de nous contacter