Electroniques.biz

La Fieec précise (un peu) son plan de relance de la filière électrique et électronique

Rédigé par  lundi, 18 mai 2020 13:03
La Fieec précise (un peu) son plan de relance de la filière électrique et électronique
En attendant le document complet proposé par la Fieec et les 28 syndicats professionnels qui la composent, voici quelques précisions sur le plan de relance proposé par la Fédération des industries électriques, électroniques et de communication.
La Fieec (Fédération des industries électriques, électroniques et de communication) vient de confirmer ce jour, par le biais d'un communiqué de presse, sa série de propositions pour un plan de relance industriel de la filière électrique et électronique, propositions qui avaient été dévoilées en fin de semaine dernière par "L'usine nouvelle". Ces propositions sont classées selon les quatre thématiques suivantes :
 
Thématique n°1 : L’industrie française dans le monde
- Protéger les industries et les emplois français et européens
- Renforcer l’indépendance stratégique de la France
- Soutenir l’exportation des entreprises françaises
 
Thématique n°2 : La montée en gamme des entreprises et de la société civile
- Accompagner par la formation
- Soutenir l’innovation
- Accélérer la transition numérique des territoires
 
Thématique n°3 : Le soutien financier, fiscal et administratif aux entreprises
- Maintenir les dispositifs de soutien fiscaux
- Alléger les lourdeurs administratives
- Faciliter les investissements (accès et fléchage)
 
Thématique n°4 : La relance verte
- Maintenir les ambitions climatiques
- Poursuivre la transition vers une économie circulaire
 
Bref, rien de bien nouveau dans ces propositions qui résument plus ou moins ce que prône la Fieec depuis plusieurs années maintenant, à savoir favoriser la transformation numérique et énergétique en cours et garantir la compétitivité des entreprises industrielles. Mais la crise du Covid-19 pourrait être l'occasion d'accélérer le mouvement. « La période exceptionnelle que nous traversons, loin d’ébranler la détermination de nos entreprises, vient renforcer notre conviction qu’il convient d’accompagner les profondes mutations sociétales en cours. Télétravail, transformation des outils de production et des bâtiments, prise en charge de nos aînés… Ces dernières semaines ont montré combien nous devons accélérer la mise en place d’infrastructures numériques et énergétiques solides permettant d’améliorer la vie de chacun », a ainsi précisé Gilles Schnepp, président de la Fieec.
 
Quelques précisions
La Fieec a toutefois profité de ce communiqué de presse pour préciser certaines de ses propositions. Dans le domaine du numérique, le syndical professionnel propose par exemple la création d’un dispositif CITN (Crédit d’impôt à la transition numérique) permettant de favoriser les travaux visant à disposer d’un véritable réseau de communication dans chaque logement, seul garant d’une connexion à très haut débit. A l’instar des chèques énergies, il prône également la création d’un chèque « infrastructure numérique » pour les personnes âgées de plus de 70 ans et les ménages à revenus modestes pour l’accès au très haut débit effectif pour tous. Une prorogation et une augmentation du montant du taux de crédit d’impôt pour des travaux et services d’équipement facilitant le maintien à domicile à hauteur de 50 % constituent également une piste intéressante pour la Fieec.
 
Au niveau de la transition énergétique, la fédération milite pour la finalisation du déploiement du dispositif « Ma Prime Rénov », y compris en y insérant une prime pour les solutions de pilotage des équipements ou dans l’équipement pour les travaux d’efficacité d’énergétique. Une extension du dispositif « Ma Prime Rénov » à la mise aux normes électriques ou sanitaires pour accompagner la transition énergétique est également souhaitée.
 
Pour l'export, la Fieec propose la mise en place d’un plan de soutien avec des mesures de long terme à l’instar d’un renforcement de l’accompagnement et l’information en temps réel par les opérateurs de la Team France Export (Business France, les Chambres de commerce et d’industrie et Bpifrance), en lien avec les régions et le réseau des Conseillers du commerce extérieur de la France (CCEF).
 
Par ailleurs, le syndicat demande de création d’un grand plan de formation (exemples : CNFM, EDEC, attractivité des métiers d’enseignement et de chercheurs..) afin de faire rencontrer offre et demande.
 
Enfin, au niveau de l'innovation, la Fieec appelle de ses voeux la mise en place d'un grand "Plan de résilience" à base de hautes technologies numérique, électronique et de logiciels embarqués dans les domaines de la santé, de l’environnement (automobile électrique ou hybride, smart city, smart grids, ...), de la cybersécurité (mise à niveau des infrastructures smart critiques), l'objectif étant d'être prescripteurs de nouveaux usages stratégiques sur la base de nos industries d’excellence française et européenne.
 
 

Composants
LED UV Toujours plus d’applications pour la LED UV Avec des performances qui ne cessent de s’améliorer [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99

Veuillez entrer votre nom et numéro de téléphone.

Pour toute question, merci de nous contacter
03/09/2020 - 04/09/2020
Sido
09/09/2020 - 10/09/2020
Rencontres électronique imprimée
23/09/2020 - 24/09/2020
IoT World + MtoM Embedded
23/09/2020 - 24/09/2020
RF & Microwave
29/09/2020 - 01/10/2020
Forum de l'électronique/Sepem Industries