Electroniques.biz

L’Union européenne autorisée à imposer des tarifs douaniers dans le cas Boeing à l’OMC

Rédigé par  mercredi, 14 octobre 2020 13:56
L’Union européenne autorisée à imposer des tarifs douaniers dans le cas Boeing à l’OMC

Dans le contexte actuel, les sanctions commerciales ne font que pénaliser davantage nos économies qui font face à une crise sans précédent, estime le gouvernement français.

L’Union européenne a été autorisée à prendre des sanctions tarifaires à l'OMC contre des produits américains en raison de leurs soutiens abusifs à Boeing, pour des exportations à hauteur de 4 milliards de dollars. "Ce contentieux Airbus/Boeing est vieux de 15 ans et la France a toujours indiqué aux Etats-Unis sa volonté d’une solution à l’amiable. Malgré nos demandes répétées, les Etats-Unis ne se sont jamais véritablement engagés dans cette voie. Au contraire, ils frappent de surtaxes certaines exportations européennes, au titre de nos soutiens à Airbus", indique un communiqué du gouvernement français.

Cet été encore, la France a une nouvelle fois tendu la main vers les Etats-Unis et s'est assurée qu’Airbus est désormais en parfaite conformité avec les règles de l’OMC. Les taxes américaines ne sont donc pas justifiées et devraient être retirées immédiatement. Dans le contexte actuel, les sanctions commerciales ne font que pénaliser davantage nos économies qui font face à une crise sans précédent.

"Nous préférerions bien entendu éviter l’imposition mutuelle de sanctions. Mais à partir du moment où les Etats-Unis ne retirent pas leurs propres taxes sur nos produits, nous devons rééquilibrer le rapport de forces et faire preuve de fermeté. C’est pourquoi l’Union européenne doit imposer des sanctions dès que l’OMC l’y aura formellement autorisée", ajoute le communiqué du gouvernement.

Une résolution de ces différends, qui durent depuis trop longtemps, est urgente. Dans un esprit de compromis, l’Union européenne a fait des propositions aux Etats-Unis pour trouver un règlement aux deux différends en cours. "En l’absence de solution négociée et tant que les sanctions américaines injustifiées sont maintenues, l’Union européenne devra exercer ses droits de  sanctions", estime la France.


Embarqué
Adm21, nouveau SBC 3,.5” basé sur Intel Atom x7-E3950 Vecow , distribué par ADM21, vient de lancer le nouveau SBC ( single Board Computer ), EMBC-2000 [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99

Veuillez entrer votre nom et numéro de téléphone.

Pour toute question, merci de nous contacter