Electroniques.biz
Passifs > Condensateurs

Performances accrues pour les condensateurs céramique multicouches

Rédigé par  mercredi, 23 juin 2010 14:05
Performances accrues pour les condensateurs céramique multicouches
Avec la mise sur le marché de sa nouvelle série de condensateurs, Kemet promeut des composants dont les valeurs de capacité et la fiabilité sont améliorées par simple empilement mécanique.
Les condensateurs MLCC (Multilayer ceramic capacitor) de la série KPS, qui vient d'être commercialisée par Kemet, s'appuient sur la technologie « lead frame » de l'américain pour empiler jusqu'à deux capacités, en parallèle d'un point de vue électrique, dans un unique boîtier CMS. Ce procédé isole notamment les éléments capacitifs du contact direct avec le circuit imprimé, apportant ainsi une meilleure tenue aux contraintes thermiques et mécaniques, et vient contrarier les phénomènes parasites acoustiques qui peuvent se produire quand une tension de polarisation est appliquée au composant. L'empilement permet en outre d'améliorer le rapport valeur de capacité sur surface occupée sur le circuit imprimé. Cet assemblage capacitif est constitué d'un ou deux éléments de taille EIA 1210, 1812 ou 2220, pour une hauteur comprise entre 3,25 mm et 6,15 mm.

Actuellement fabriquée avec le diélectrique X7R (singularisé par une dérive de la capacité de 15 % sur une plage de température de fonctionnement de -55 °C à +125 °C), la série KPS se caractérise par des résistances et inductances série équivalentes très faibles, et des valeurs de capacité comprises entre 0,1 µF et 47 µF, avec une tolérance de 10 % ou 20 %, pour des tensions nominales de 10 V à 250 V. Une version automobile, conforme à la norme AEC-Q200, est en cours de développement.
Connectez-vous pour commenter

Divers
INGELEC EM-TEL2481 Connexion RJ 45 sécurisée Ce câble créé sur mesure par notre société Ingelec est une pièce [...]
Pour communiquer sur vos produits,
alrouaud@newscoregie.fr - 01 75 60 28 61

Sondage express

Technologies émergentes
Parmi ces applications émergentes pour l'électronique, quelle est celle que vous estimez être la plus prometteuse pour l'électronique française ?

Veuillez entrer votre nom et numéro de téléphone.

Pour toute question, merci de nous contacter
Pas d'événement