Electroniques.biz

La semaine dernière a été marquée par les dernières prévisions du WSTS concernant l'ensemble de l'année 2019 ainsi que les deux années suivantes. L'organisme en charge des statistiques mondiales sur le marché des semi-conducteurs envisage une chute de 12,8% sur l'ensemble de cette année, suivie d'une haussse de 5,9% en 2020, puis de 6,3% en 2021.

A l’instar du marché européen, le marché français a aussi été affecté par cette correction mais moins fortement et avec un décalage dans le temps, comme le montrent les résultats cumulés des trois premiers trimestres de 2019.Au cours de cette période, le marché mondial a vu son niveau baisser de 14,4% en dollars par rapport aux neufs premiers mois de 2018, selon les chiffres du WSTS. En comparaison, selon Acsiel Alliance Electronique, le recul du marché français sur les neufs premiers mois de l’année a été de 7,2% en euros. Les ventes directes ont baissé de 9,3% alors que les ventes à la distribution n’ont fléchi que de 3%.

A noter également, le ancement d'un projet de recherche européen pour prévenir les failles des objets connectés. Porté par ST Microelectronics (France) et Infineon Technologies (Allemagne), autour d’un consortium de 14 partenaires industriels et académiques européens, ce projet débutera en avril 2020 et durera trois ans. Son objectif : développer un processus automatisé opérationnel pour diagnostiquer et prévenir les défaillances et défauts de composants électroniques de plus en plus complexes, notamment en microélectronique et en Internet des objets (IoT).

Enfin, lors de la journée de la filière automobile, le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire a déploré les délocalisations des constructeurs. "Nous devons restaurer la compétitivité pour produire en France", a insisté Bruno Le Maire. "Les groupes automobiles français génèrent un chiffre d’affaires plus important à l’étranger qu’en France. Qu’est-ce que cela veut dire ? Nous produisons et nous assemblons au Maroc, en Slovaquie en Turquie pour réimporter en France à des fins commerciales. Je ne me satisfais pas d’un modèle où les deux véhicules les plus vendus en France – la Clio et la 208 – ne sont plus produits en France. Ce modèle de développement est un échec. Un échec économique car il a conduit à délocaliser notre production et à détruire des emplois. La France est le pays d’Europe qui a le plus délocalisé son industrie automobile durant la dernière décennie. Un échec écologique car il a conduit à l’augmentation des émissions de CO2. Nous ne voulons plus de ce modèle. C’est un modèle où l’Etat a soutenu l’innovation et la demande sans jamais obtenir de contreparties sur la production en France. Nous voulons rapatrier la production en France en améliorant notre compétitivité", a-t-il souligné.

Publié dans Editos

Au cours des trois premiers mois de l'année 2019, le marché mondial a vu son niveau baisser de 14,4% en dollars par rapport aux neufs premiers mois de 2018, selon les chiffres du WSTS. En comparaison, selon Acsiel Alliance Electronique, le recul du marché français sur cette même période a été de 7,2% en euros. 

Publié dans Conjoncture

Après deux rencontres à Paris, puis à Manille, les deux parties ont signé le 28 juin dernier, un  protocole d'accord pour formaliser une coopération durable.

Publié dans Vie de la profession

Jean-Luc Estienne a été élu à l’unanimité par les membres de l’Alliance, président d’Acsiel pour les quatre prochaines années. Il succède à cette fonction à Gérard Matheron, parti à la retraite.

Publié dans Décideurs

Le marché français a en effet affiché une croissance de 5 % entre 2015 et 2016.

Publié dans Conjoncture

Publié pour la première fois, le « baromètre de l’électronique française Acsiel », fort des résultats d’activité à fin septembre 2016, permet de lire l’évolution de l’activité des secteurs des composants actifs, des circuits imprimés, des équipements & services et du test & mesure.

Publié dans Vie de la profession

Pour le deuxième trimestre 2016, le "club Semiconducteurs" du syndicat Acsiel Alliance Electronique affiche un recul de
4,5%par rapport au premier trimestre.

Publié dans Conjoncture

La semaine dernière a été marquée par des statistiques relativement rassurantes sur le marché français des semi-conducteurs. Selon le groupement Acsiel Alliance Electronique, ce dernier a atteint 503,5 M€, soit à un niveau quasi-équivalent (-0,8%) à celui du trimestre précédent, mais en baisse de 1,8% par rapport à la même période de l'an passé. Compte tenu des estimations plutôt pessimistes faites par certains analystes ces derniers temps, force est de constater que les fabricants et fournisseurs de semi-conducteurs en France, ont su maintenir le cap…. en souhaitant pouvoir le tenir également pour les prochains trimestres.

Dans la lignée de ce bon comportement des ventes de semi-conducteurs en France, l’organisme Idea qui rassemble les diverses associations européennes de la distribution de composants électroniques, a noté que le marché européen de la distribution de composants électronique a progressé de 5,9% au premier trimestre 2016 par rapport au premier trimestre 2015, la France réalisant un score honnête avec des facturations en hausse de 4,1% sur un an et de 20% séquentiellement.

Autre information importante de la semaine passée, la mutation engagée par la RATP vers la mobilité électrique avec le lancement de la première ligne de bus tout électrique reliant Clignancourt à la place Charles-de-Gaulle-Etoile, à Paris, entrant dans le cadre du projet Bus 2025. La RATP collabore avec Blue Solutions, filiale du groupe Bolloré, pour que 23 Bluebus de 12 mètres de longueur intègrent sa flotte.

A noter également le rachat de plusieurs journaux américains dédiés au secteur électronique, et qui appartenaient jusqu'alors à l'éditeur UBM. Citons parmi eux nos respectés confrères EETimes, EDN, EBN, Embedded.com, Datasheets.com et TechOnline, versions papiers et électroniques. Le montant de la transaction s'élève à 23,5 millions de dollars. Il est permis de voir dans cette concentration médiatique un mélange des genres portant un rude coup sinon à l'indépendance, du moins à la réputation de ces revues - et, réciproquement, le spectre pour les ingénieurs du secteur d'une information biaisée par d'inévitables conflits d'intérêt.

Publié dans Editos

Son président, Gérard Matheron, a officialisé la gouvernance de cette nouvelle organisation professionnelle née de la fusion d’Acsiel, du GFIE et du Simtec, le 1er janvier 2016.

Publié dans Vie de la profession

La semaine dernière a été marquée par la confirmation de la naissance d'un grand syndicat de l'électronique représentant 120000 salariés. Issu de la fusion du GFIE, du Simtec et d'Acsiel, sa création sera effective le 1er janvier prochain et le nouvel ensemble sera baptisé Acsiel Alliance Electronique.

Autre fait important : la parution d'une étude de Strategy&, l’entité conseil en stratégie du groupe PwC, révélant que l'Asie est désormais la première région du monde pour les dépenses de R&D, devant l'Amérique du Nord et l'Europe, cette dernière chutant à la troisième place, alors qu'elle était encore en tête en 2007.

La semaine passée fût aussi chargée sur le front des entreprises avec, notamment, une levée de fonds de 30 M€ opérée par Netatmo, start-up spécialisée dans les objets connectés, la confirmation du prochain rachat de PMC-Sierra par Skyworks, et la fourniture par Saft de plus de 45 millions de batteries lithium pour le marché chinois.

Du côté des pouvoirs publics, la Commission européenne a annoncé qu'elle a adressé des griefs aux participants présumés à une entente dans le domaine des condensateurs électrolytiques, et ubi i/o, l’accélérateur conçu par Business France et Bpifrance, a indiqué qu'il accompagnera aux Etats-Unis, 18 start-up pendant 10 semaines, d’avril à juin 2016.

Publié dans Editos

Composants
LED UV Toujours plus d’applications pour la LED UV Avec des performances qui ne cessent de s’améliorer [...]
Pour communiquer sur vos produits,
al.rouaud@electroniques.biz - 01.53.90.17.15

Veuillez entrer votre nom et numéro de téléphone.

Pour toute question, merci de nous contacter
29/01/2020 - 31/01/2020
ERTS 2020
05/02/2020 - 06/02/2020
European Advanced Technology Worshop on Micropackaging and Thermal Management
11/02/2020 - 14/02/2020
Integrated Systems Europe (ISE)
11/02/2020 - 16/02/2020
Singapore Airshow
11/02/2020 - 13/02/2020
Forum de l’électronique / Sepem Industries Grenoble
24/02/2020 - 27/02/2020
MWC Barcelona 2020
25/02/2020 - 27/02/2020
Embedded World
12/03/2020 - 14/03/2020
ExpoDental
17/03/2020 - 18/03/2020
Naidex 2020