Electroniques.biz

Elle succède à Sébastien Sorriano qui a pris la direction de l'IGN (Institut national de l'information géographique et forestière). 

Publié dans Décideurs

Pour rendre compte de l’avancée des déploiements de la 5G et de la montée en débit des réseaux, l’Arcep publie une première édition de l'observatoire des déploiements commerciaux 5G et 4G+, qui sera mise à jour tous les mois lors de la phase initiale de déploiements de la 5G. 

Publié dans Vie de la profession

L'Arcep vient de publier un rapport intitulé « Pour un numérique soutenable »? Il ne s’agit pas de condamner le numérique en lui-même, ni de brider ou restreindre a priori son utilisation. Il ne s’agit pas non plus de considérer le numérique comme un secteur dispensé des efforts à accomplir pour respecter l’Accord de Paris et ses exigences nouvelles.

Publié dans Vie de la profession

L'Arcep a annoncé l'attribution des deux premiers statuts de « zone fibrée » pour 23 communes de la Loire et 51 communes de l'Aisne. Qualifiant ainsi les territoires où le réseau en fibre optique est intégralement déployé, il permet en effet d'envisager l'arrêt du cuivre et faire de la fibre l'infrastructure de référence.

Publié dans Vie de la profession

A la suite de l’attribution des licences dans la bande 3,4‑3,8 GHz, les opérateurs pourront proposer les premiers services commerciaux dans la bande 3,4‑3,8 GHz. Le déploiement des équipements de réseau 5G dans cette bande se fera progressivement.

Publié dans Vie de la profession

L'Arcep va désormais instruire les dossiers de candidatures. Elle s’assurera dans ce cadre de leur conformité aux critères de recevabilité et de qualification de la procédure.

Publié dans Vie de la profession

La semaine dernière a été marquée par la publication de chiffres toujours médiocres concernant les ventes mondiales de semi-conducteurs. Elles ont légèrement augmenté d'un mois à l'autre en juillet 2019 à 33,4 milliards de dollars (+1,7%), mais elles ont chuté dans toutes les régions géographiques du globe par rapport à juillet 2018, estime le WSTS, l'organisme en charge des statistiques de l'industrie des semi-conducteurs. La baisse a atteint 15,5% en juillet 2019 par rapport à la même période de l'an passé, selon WSTS (World Semiconductor Trade Statistics), l'organisme en charge des statistiques de l'industrie des semi-conducteurs.

A noter également le bilan de l'Arcep concernant le très haut débit en France. Au cours du deuxième trimestre 2019, le nombre d’abonnements à très haut débit (débit maximum descendant supérieur ou égal à 30 Mbit/s) a progressé de 520 000 et dépasse désormais les 10 millions. Ainsi, 2,2 millions d’abonnements supplémentaires ont été enregistrés en un an, contre 1,7 million un an auparavant. Désormais, plus d’un tiers des abonnés en France bénéficient de l’internet à très haut débit, selon l'Arcep, l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes. A la fin du second trimestre 2019, 21,6 millions de locaux étaient éligibles à des services à très haut débit, toutes technologies confondues, dont 15,4 millions en dehors des zones très denses.

Dans l'actualité de la semaine écoulée, nous mettons aussi en avant le contrat d'un milliard d'euros avec le ministère de la Défense obtenu par Thales à Cholet, la coopération renforcée entre le Japon et la France dans le domaine de l'automobile, et l'accord entre Free et Nokia dans le domaine de la 5G.

Publié dans Editos

La semaine dernière a été marquée par le lancement du plan Nano 2022 et la signature du contrat stratégique de filière de l’industrie électronique. Cet engagement de l'Etat, attendu par les industriels de l'électronique depuis plusieurs mois, a été concrétisé par le déplacement de Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances, qui s'est rendu sur le site industriel de STMicroelectronics à Crolles (Isère) le 15 mars dernier. Le plan Nano 2022 représente 5 milliards d’euros de travaux et d’investissements industriels visant à préparer de nouvelles générations de composants électroniques, permettant notamment de répondre aux besoins des marchés de l’automobile, des communications 5G, des objets connectés et de l’intelligence artificielle embarquée, de l’aérospatial et de la sécurité.

A retenir également dans l'actualité de la semaine écoulée, le retour d'Intel à la première place mondiale sur le marché des semi-conducteurs. Deux des principaux caninets d'études qui suivent ce secteur l'ont annoncé à quelques jours d'intervalle, d'abord IC Insights, puis IHS Markit qui a estimé que l'américain a même devancé Samsung dès le 4è trimestre 2018. Le chiffre d'affaires des semi-conducteurs d'Intel a atteint 18,4 milliards de dollars au quatrième trimestre 2018, contre 15,8 milliards de dollars pour Samsung, selon IHS Markit. Autre enseignement que l'on découvre dans les estimations de ce cabinet d'études : deux entrerises européennes, STMicroelectronics et NXP, se retrouvent à nouveau dans le classement des 10 premières sociétés de semi-conducteurs au 4è trimestre 2018.

Nous notons aussi la hausse des demandes de brevets déposées par les entreprises et les inventeurs européens en 2018, le projet des pouvoirs publics de rapprocher le CSA, l'Arcep et l'Hadopi, et enfin la création de deux sociétés conjointes, d'une part entre le groupe de sous-traitance Ametra et l’indien Nucon Aerospace, et d'autre part entre Faurecia et Michelin dans les piles à hydrogène.

Publié dans Editos

L'ensemble devrait être présidé par un seul et même dirigeant tout en conservant la spécificité de chacun de ces organismes.

Publié dans Vie de la profession

La semaine dernière a été marquée par la décision d'Intel de développer son site de production en Israël. De source gouvernementale israélienne, la société va investir 40 milliards de shekels (soit 11 milliards de dollars ou 9,5 milliards d'euros) dans une nouvelle usine. Intel emploie actuellement 11 700 personnes en Israël dans son usine de Kiryat Gat et ses centres de développement dans tout le pays, en plus des 1170 employés de Mobileye.

AMD, son principal concurrent dans les microprocesseurs, a quant à lui annoncé un chiffre d'affaires de 6,48 milliards de dollars, en hausse de 23%, et un bénéfice net de 337 millions de dollars, alors que l'américain subissait encore des pertes annuelles (33M$) l'an passé.

A retenir également dans l'actualité de la semaine écoulée la présentation par Bpifrance de son Plan Deeptech doté de 800 M€ dont l’objectif est de faire émerger des start-up issues de la recherche scientifique et de leur permettre de grandir grâce à des dispositifs d’accompagnement dédiés, le lancement par le gouvernement et l’Arcep d'un appel à la création de plates-formes d’expérimentation 5G dans la bande 26 GHz, et l'annonce par Volkswagen de la production de batteries et bornes de recharge ainsi que l'acquisition de l'Américain Forge Nano.

Enfin, =à l'occasion de la parution du numéro 100 de notre magazine "ElectroniqueS", nous avons sélectionné ce que nous estimons être les 10 meilleures Une depuis sa création en janvier 2010.

Publié dans Editos
Page 1 sur 3

Composants
Barrette de diode laser pulsée de haute puissance Adaptées pour des conditions d’utilisation critiques grâce à leur dissipation thermique et une [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99

Veuillez entrer votre nom et numéro de téléphone.

Pour toute question, merci de nous contacter
04/05/2021 - 06/05/2021
SMTconnect
04/05/2021 - 06/05/2021
PCIM Europe
01/06/2021 - 03/06/2021
JEC World 2021
28/06/2021 - 01/07/2021
MWC Barcelona