Electroniques.biz

Les dix premiers acteurs en termes de dépenses de R&D ont consacré 35,9 milliards de dollars en 2017 à ce poste de dépenses.

Publié dans Conjoncture

Qualcomm a précisé avoir conclu des accords avec neuf actionnaires de NXP, qui détiennent 28% de la société. Il a également allongé la durée de l'offre, jusqu'au 5 mars, à la veille de sa réunion d'actionnaires. Reste à savoir quelle sera la réaction de Broadcom dont la proposition d'achat stipulait que Qualcomm ne relève pas son offre sur NXP.

Publié dans Vie des entreprises

La semaine dernière a été marquée par le refus par Qualcomm de la nouvelle offre formulée par Broadcom à 121 milliards de dollars, tout en déclarant être ouvert à des discussions.  "Quel est le vrai prix maximum auquel vous seriez prêt à acheter Qualcomm ? Est-ce à 82 dollars l'action ou davantage ?", demande noir sur blanc le président du conseil de Qualcomm Paul Jacobs au P-dg de Broadcom Hock Tan, qui, lui, avait affirmé lundi que son offre était "sa meilleure et dernière".

A retenir également dans l'actualité de la semaine passée, la présentation en conseil des ministres du projet de loi de programmation militaire 2019-2025 avec pour objectif de porter les dépenses de défense à 2% du PIB français en 2025, soit 50 milliards d'euros, contre 34,2 milliards cette année. La LPM consacre une enveloppe totale de près de 173 milliards d'euros pour les équipements et leur entretien. Elle accélère leur modernisation, tout en augmentant le nombre de certains équipements prioritaires.

Enfin, notons comme chaque semaine que de nombreuses coopérations ou alliances ont été noués, comme celle de Nokia et la R&D d'EDF dans le domaine de l'Internet des objets, l'alliance entre Macom et ST dans les circuits RF en GaN sur silicium ou encore la fusion de Wiko et Tinno, son partenaire industriel chinois et le succès de l’OPA d’Exfo sur Astellia.

Publié dans Editos

"Quel est le vrai prix maximum auquel vous seriez prêt à acheter Qualcomm ? Est-ce à 82 dollars l'action ou davantage ?", demande noir sur blanc le président du conseil de Qualcomm Paul Jacobs au P-dg de Broadcom Hock Tan, qui, lui, avait affirmé lundi que son offre était "sa meilleure et dernière".

Publié dans Vie des entreprises

L'offre améliorée de Broadcom met également la pression sur Qualcomm pour qu'il finalise son offre de 38 milliards de dollars sur NXP Semiconductors ou qu'il y renonce.

Publié dans Vie des entreprises

L'américain présente un kit de développement système entièrement open source pour ses circuits de commutateurs Ethernet Tomahawk.

Publié dans Embarqué

La semaine dernière a été marquée par la publication des statistiques sur le marché européen des semi-conducteurs. Les ventes européennes de semi-conducteurs ont atteint 3,366 milliards de dollars en octobre 2017. Cela représente un bond de 19,5% en dollars et de 12,6% en euros par rapport au même mois de 2016, rapporte l'Esia (European SemiconductorIndustry Association (ESIA) à partir du dernier rapport du WSTS.

Il faut retenir également que, malgré le refus de son OPA sur Qualcomm, Broadcom ne désarme pas. Ce dernier va tenter de prendre le contrôle du conseil d'administration de sa cible pour arriver à ses fins, a-t-il indiqué dans un communiqué. Broadcom compte présenter 11 candidats au conseil d'administration de Qualcomm lors de l'assemblée générale des actionnaires prévue le 6 mars 2018.

Enfin, notons plusieurs acquisitions, la levée de l'option par le Qatar de 12 Rafale ainsi que la décision de Kyocera de doubler sa capacité de production en composants dédiés à la production de semi-conducteurs et d'écrans LCD. L'investissement correspondant est de 5,6 milliards de yens (environ 50,4 millions de dollars).

Publié dans Editos

Si les actionnaires votaient pour les candidats de Broadcom, le nouveau conseil d'administration pourrait renverser la direction qui s'est opposée à l'OPA du 6 novembre dernier sur Qualcomm.

Publié dans Vie des entreprises

La semaine dernière a été marquée par le refus de l'offre de Broadcom par Qualcomm, mais Broadcom a d'ores et déjà envisagé la possibilité d'augmenter son offre, y compris par un financement par l'emprunt, selon certaines sources. La première proposition s'élevait à 103 milliards de dollars.

A retenir également dans l'actualité de la semaine passée, la réception des représentants de la filière française de la microélectronique à l’Elysée. Ils ont défendu le futur plan européen sur la microélectronique et ont demandé à l’Etat français d’engager son soutien financier à la dizaine d’industriels français qui comptent y participer. L’Allemagne s'est déjà engagée depuis le début de l'année à hauteur de 1 milliard d’euros. Les industriels français réclament de l’Etat français un engagement comparable.

Deux accords impliquant Huawei ont également été annoncés : avec le groupe PSA dans la voiture connectée et avec Gemalto dans les modules NarrowBand(NB)-IoT durables et de basse consommation. Enfin, notons le lancement d’un fonds d’investissement pour les PME de la Défense et le placement en redressement judiciaire du sous-traitant SN Roux.

Publié dans Editos

Broadcom a envisagé la possibilité d'augmenter son offre sur Qualcomm, y compris par un financement par l'emprunt, selon certaines sources.

Publié dans Vie des entreprises

Embarqué
KONTRON INTRODUIT UNE NOUVELLE FAMILLE DE MACRO-COMPOSANTS La société Kontron GmbH représentée en France par Steliau Technology introduit une nouvelle famille [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99

Veuillez entrer votre nom et numéro de téléphone.

Pour toute question, merci de nous contacter
04/05/2021 - 06/05/2021
SMTconnect
04/05/2021 - 06/05/2021
PCIM Europe
01/06/2021 - 03/06/2021
JEC World 2021
28/06/2021 - 01/07/2021
MWC Barcelona