Electroniques.biz

La semaine dernière a été marquée par la création du Fonds Avenir Automobile 2 qui aura une durée totale de 15 ans et une période d’investissement de 5 ans. Il sera doté de 525 millions d’euros au maximum. Les constructeurs français PSA et Renault se sont accordés avec Bpifrance pour créer ce fonds, destiné à accompagner les sous-traitants automobiles français. 

A noter également que l'un des premiers industriels français à adopter la 5G sera Lacroix Group. Il en expérimente les bénéfices de la 5G en prévision de son projet d’usine électronique du futur « Symbiose », à Montrevault-sur-Evre (Maine-et-Loire). Dans un contexte industriel très compétitif, la 5G favorisera l’avènement de l’usine sans fil modulable et une meilleure gestion des ressources énergétiques.

Dans le domaine des semi-conducteurs, il faut retenir la construction d’une usine de fabrication en Arizona utilisant la technologie 5 nm par TSMC avec une capacité de 20000 tranches de semi-conducteurs par mois. Initié en mai 2020, avec le soutien du gouvernement fédéral américain et l'État d'Arizona, ce projet ratifié débutera en 2021 pour une production en 2024. Il nécessitera des dépenses totales s’élevant à environ 12 milliards de dollars (environ 10,2 milliards d'euros) de 2021 à 2029, intégrant les dépenses en capital, soit 3,5 milliards de dollars (3 milliards d'euros).

Par ailleurs, la SBA a proposé de déployer un réseau IoT dans tous les logements pour l'enseignement à distance, NI a annoncé une réduction de ses effectifs et Cypress a dopé les résultats annuels d'Infineon. L'allemand vient de boucler son année fiscale 2020 sur un chiffre d'affaires de 8,567 milliards d'euros, en hausse de 7%, et compte bien passer la barre des 10 milliards d'euros l'an prochain.

 

Publié dans Editos

Le Fonds Avenir Automobile 2 aura une durée totale de 15 ans et sa période d’investissement sera de 5 ans. Il sera doté de 525 millions d’euros au maximum.

Publié dans Vie de la profession

FCA et PSA modifient leur accord de rapprochement pour renforcer encore la structure financière de leur structure commue Stellantis à son démarrage.

Publié dans Vie des entreprises

La semaine dernière a été marquée par l'annulation d'Electronica, l'une des plus importantes manifestations mondiales dédiées à la filière électronique. Cette décision est motivée par la crainte d'une absence trop importante de visiteurs, notamment américains et asiatiques. Une déclinaison virtuelle d'Electronica se tiendra à la place avec des conférences filmées, mais aussi des stands virtuels où les "exposants" pourront présenter leurs nouveautés produits.

A noter également dans l'actualité de la semaine écoulée, la création d’une co-entreprise entre PSA et Total, qui marque la naissance d’un acteur majeur de la production de batteries en Europe. Le centre de R&D à Bordeaux et le site pilote à Nersac, en France, sont déjà en phase de démarrage pour permettre la mise au point de nouvelles technologies de cellules lithium-ion de haute performance. A l’issue de cette phase de R&D, la production en série est prévue d’être lancée dans deux « GigaFactories », à Douvrin, près de Lens, où PSA dispose d'un site industriel, puis à Kaiserslautern en Allemagne (à moins de 90 km de la frontière française).

Autre événement important : les deux premiers fabricants sud-coréens de mémoires, Samsung Electronics et SK Hynix, ont récemment décidé d’arrêter de livrer Huawei en écrans, processeurs et mémoires, alors qu’ils ont réalisé l’an dernier un chiffre d’affaires cumulé de 10 000 milliards de wons (7,3 milliards d’euros) auprès de l’équipementier chinois. LG a, lui aussi, décidé de ne plus livrer d'écrans à Huawei. Cette décision fait suite au renforcement des sanctions contre Huawei, décrété le 17 août par le département américain du Commerce, et met désormais en péril la fabrication de smartphones pour l'entreprise chinoise.

En matière de conjoncture, et après plusieurs mois de forte baisse, les ventes européennes de semi-conducteurs ont rebondi en juillet, et dans le domaine des aides à l'innovation,  un fonds d'investissement de 200 M€ pour l'innovation de défense a été lancé ainsi qu'un plan hydrogène de 7 milliards d'euros d'ici 2030 

Publié dans Editos

La création d’ACC (Automotive Cells Company), co-entreprise entre PSA et Total, marque la naissance d’un acteur majeur de la production de batteries en Europe. Il bénéficie du soutien des autorités françaises et allemandes, ainsi que des institutions européennes, pour accompagner la transition énergétique de la mobilité. Le futur site pilote de ACC sera basé à Nersac, en Nouvelle-Aquitaine.

Publié dans Vie des entreprises

La semaine dernière a été marquée par notre rétrospective des événements de l'été que vous pourrez à nouveau consulter dans cette newsletter hebdo si vous venez seulement de rentrer de vacances.

Mais l'actualité de cette fin de mois d'août n'est pas en reste avec, notamment, les répercussions du Covid-19 sur la production de smartphones. Celle-ci a enregistré la plus forte chute de son histoire au 2e trimestre 2020 avec une baisse de 16,7%, selon TrendForce, mais un rebond au 2e semestre semble probable, selon le cabinet d'études.

Sur le front des entreprises, le fonds allemand DBAG a mis la main sur Congatec, un spécialiste des modules informatiques pour applications industrielles embarquées. Lacroix Group a, de son côté, confirmé l’amélioration progressive de son activité malgré l’impact toujours marqué de la crise sanitaire. Ainsi, alors que son chiffre d’affaires affichait un repli de plus de 60% au mois d’avril (par rapport à la même période de l'an passé), les baisses d’activité n'étaient plus que de 40% au mois de mai et de 10% en juin. A noter également que le fabricant américain de composants ON Semiconductor cherche un repreneur pour son usine japonaise de Niigata afin d'optimiser sa capacité de production recentrée sur la puissance, l'analogique et les capteurs spécialisés.

Enfin, il faut souligner une actualité chargée dans le domaine de l'automobile avec l'expérimentation par Ford, Bedrock et Bosch de la première solution américaine de stationnement automatisé, basée sur une infrastructure de capteurs, le net virage pris par PSA vers le véhicule électrique, et l'ambition du constructeur chinois Nio de pénétrer le marché américain dès l'année prochaine.

Publié dans Editos

Entre 2020 et 2025, PSA passera progressivement de deux plateformes multi-énergie à deux plateformes 100% électrifiées pour accompagner le développement de la e-mobilité.

Publié dans Vie des entreprises

Les 50 premiers déposants représentent plus de la moitié de l’ensemble des demandes de brevets publiées à l’INPI en 2019. Cette tendance récurrente confirme la nécessité des actions de sensibilisation à la propriété industrielle menées en direction des plus petites entreprises et du monde de la recherche.

Publié dans Vie de la profession

Bruxelles aurait des craintes concernant la part de marché élevée qu'aurait le groupe après la fusion sur le marché des petits utilitaires. Il reste donc quelques jours à PSA et Fiat Chrysler pour proposer des mesures correctives.

Publié dans Vie de la profession

Un accord a été conclu pour mettre en place une deuxième co-entreprise pour concevoir, fabriquer et fournir des composants et sous-systèmes de pointe pour la future génération de transmission électrifiée, la e-DCT(1) qui équipera les constructeurs automobiles et les véhicules électriques hybrides légers (MHEV) et hybrides rechargeables (PHEV) du groupe PSA dans le monde entier.

Publié dans Vie des entreprises
Page 1 sur 4

Embarqué
Adm21: système  GPU + COM Express de type 7 ConnectTech Connect Tech annonce la sortie de son nouveau système embarqué GPU Type 7 + COM Express. Ce système [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99

Veuillez entrer votre nom et numéro de téléphone.

Pour toute question, merci de nous contacter