Electroniques.biz
mardi, 10 décembre 2019 09:45

Synopsys ne connait pas la crise

Le fournisseur américain d'outils CAO et de propriété intellectuelle a vu son chiffre d'affaires grimper de 7,7 % en 2019.

Publié dans Vie des entreprises

Les utilisateurs de la technologie 5 nm EUV du sud-coréen pourront bénéficier de la plateforme de conception de Synopsys. 

Publié dans Semi-conducteurs

L'américain propose un bloc de propriété intellectuelle reliant jusqu'à 112 Gbit/s des circuits FinFET 7 nm dans des modules multipuces. 

Publié dans Semi-conducteurs

Les deux sociétés ont mis associé l’analyseur de qualité du signal MP1900A du premier et le module DesignWare IP pour PCIe 5.0 du second.

Publié dans Vie des entreprises

Synopsys et Siemens PLM Software règlent leurs différents quant aux brevets de Mentor - aujourd'hui filiale du groupe allemand - et vont travailler ensemble à l'interopérabilité de leurs outils de CAO.

Publié dans Vie des entreprises

La semaine dernière a été marquée par le lancement effectif de l'OPA de Thales sur Gemalto. En rapprochant leurs activités, les deux groupes ont l’intention de créer un leader mondial de la sécurité numérique. Autre annonce importante : un plan Intelligence artificielle pour lequel l'Etat consacrera 1,5 milliard d'euros d'ici 2022 avec la volonté d'attirer et de retenir les meilleurs chercheurs. Avec ses moyens, la France reste cependant très en deçà des sommes colossales qui y sont consacrées par les géants américains ou par l'Etat chinois, qui a annoncé en 2017 un plan d'investissement public de 22 milliards de dollars d'ici 2020.

Dans l'actualité de la semaine passée, nous retiendrons également la publication de l'édition 2017 du palmarès des déposants de brevets auprès de l’INPI. Les quatre premières places du palmarès restent inchangées par rapport à 2016. Valeo et PSA, les 2 premiers du palmarès, repassent l’un et l’autre au-dessus de la barre des 1000 demandes publiées sur une année, ce qui n’avait plus été le cas en 2016. Le Groupe Valeo reste à la première place avec 1110 demandes de brevets publiées (contre 994 en 2016).

Toujours en matière d'innovation, la Poste vient de lancer la 4è édition de son concours French IoT. Initié en 2015, le programme French IoT offre chaque année l’opportunité à une soixantaine de nouvelles start-up de profiter de ce dispositif mis en place pour accélérer l’innovation dans les services connectés. Vous trouverez aussi dans cette newletter un compte-rendu de l'édition 2018 des Trophées de l'embarqué et des objets connectés, organisée conjointement par la revue Electroniques et le salon Embedded Systems.

Enfin, l'actualité a été marqué, comme la plupart du temps dans le secteur électronique, par plusieurs opérations de fusions-acquisitions : une filiale de Foxconn acquiert Belkin pour 866 M$, Multek a cédé son activité chinoise à MFLEX pour 273M$ et Synopsys s'est renforcé en blocs d'IP Serdes avec le rachat de la société indienne Silicon And Beyond.

Publié dans Editos
mercredi, 28 mars 2018 10:05

Synopsys se renforce en blocs d'IP Serdes

L'américain a racheté la société indienne Silicon And Beyond, spécialisée dans la conception d'interfaces Serdes à haut débit.

Publié dans Vie des entreprises

Le numéro un mondial étend ainsi son offre avec une technologie supplémentaire d’analyse de code statique.

Publié dans Vie des entreprises

L'américain abaisse de 20 % la latence de son architecture PCIe 4.0 et de 15 % la surface de silicium requise.

Publié dans Semi-conducteurs
vendredi, 03 juin 2016 09:50

Synopsys booste ses processeurs de vision

L'américain annonce les coeurs de processeurs EV6x optimisés pour la vidéosurveillance, l'assistance à la conduite automobile ou encore la réalité virtuelle.

Publié dans Semi-conducteurs
Page 1 sur 2

Embarqué
nouvelle carte porteuse SMARC 2.0 de Connect tech chez ADM21 Connect Tech complète sa gamme de cartes porteuse avec la nouvelle carte SMARC 2.0. Cette carte SMARC [...]
Pour communiquer sur vos produits,
al.rouaud@electroniques.biz - 01.53.90.17.15

Sondage express

Technologies émergentes
Parmi ces applications émergentes pour l'électronique, quelle est celle que vous estimez être la plus prometteuse pour l'électronique française ?

Veuillez entrer votre nom et numéro de téléphone.

Pour toute question, merci de nous contacter