Electroniques.biz

Ces onze pôles ont travaillé sur des dispositifs portant sur des grands défis technologiques que l'industrie devra relever dans les prochaines années : impression 3D, contrôle non destructif, réalité augmentée, robotique collaborative, internet des objets et réseaux de capteurs dans l’usine, technologies pour l’efficience énergétique et environnementale.

Publié dans Vie de la profession

Sur les 9 projets retenus par le Fonds unique interministériel (FUI) lors du dernier appel à projets des pôles de compétitivité, 8 ont capitalisé sur les synergies de compétences entre Minalogic et 13 autres pôles de compétitivité pour mettre au point des innovations produits couvrant des domaines d’applications très divers : transport, énergie, communications, internet des objets, mécanique/mécatronique.

Publié dans Vie de la profession

Après une collaboration de 5 ans, les deux structures mutualisent leurs actions et leurs offres d’accompagnement au sein de la filière optique-photonique rhônalpine.

Publié dans Vie de la profession

Le pôle de compétitivité Systematic Paris-Region a distingué des entreprises innovantes, à fort potentiel de croissance, ayant l’ambition et la capacité de se développer pour devenir des leaders. Elles rejoignent le Club des « champions » qui compte désormais 30 PME et ETI sélectionnées depuis 2011.

Publié dans Vie de la profession

Minalogic, “l’usine à produits” rhônalpine du numérique, de la micro-nanoélectronique et du logiciel est en marche, avec des applications directes attendues dans le tourisme (projet Guimuteic), les loisirs (projet KurioEye), la santé (projet DDIVA) et le Big Data (projet SSC).

Publié dans Vie de la profession

La semaine dernière a été marquée par la cession par IBM de son activité de production de semi-conducteurs à Globalfoundries. Une opération réalisée dans la douleur puisqu'elle va lui coûter 4,7 milliards de dollars en incluant la charge pour dépréciation d'actifs, 1,5 milliard de dollars revenant au fondeur.

Concernant la politique de recherche partenariale en France, un premier bilan des IRT (Instituts de recherche technologique) a été présenté. Et il est plutôt satisfaisant ! En deux ans, 120 projets ont été lancés. D’une durée moyenne de 3 ans, ils commencent à apporter des résultats concrets : des démonstrateurs, des premiers brevets (une quinzaine déjà déposés alors que les premiers projets de recherche ne sont pas encore arrivés à leur fin), des start-up en gestation ou création (trois en cours).

Dispositifs beaucoup plus anciens puisqu'il ont désormais 7 ans, les pôles de compétitivité restent également bénéfiques pour les partenariats entre l'industrie et la recherche. Lors du 18é appel à projets, 67 dossiers ont été sélectionnés parmi 128 candidatures.

Retenons aussi dans l'actualité de la semaine écoulée, une levée de fonds de 18 M€ pour Thin Film Electronics, une start-up norvégienne spécialisée dans l'électronique imprimée, une étude prometteuse pour les compteurs d'eau intelligents qui évalue ce marché à plus de 1 milliard de dollars à l'horizon 2019, l'annonce par TSMC du démarrage de la production en volume en 16 nm au 2ème trimestre 2015, et en 10nm en 2016, ainsi que la fin du contentieux entre l'Union européenne et la Chine dans le secteur des télécoms.

Publié dans Editos

Sélectionnés parmi les 128 dossiers présentés, ces projets d’excellence s’inscrivent dans les priorités de la politique industrielle du gouvernement.

Publié dans Vie de la profession

Depuis la création de Systematic Paris-Region en 2005, ce sont 438 projets de R&D qui ont été labellisés. Plus d’un quart de ces projets a d’ores et déjà permis de développer des produits et services innovants.

Publié dans Vie de la profession

Quatre projets du pôle Minalogic, alliant la micro-nanoélectronique et le logiciel, et lancés en commun avec d'autres pôles, ont été sélectionnés suite au dernier appel du FUI (Fonds unique interministériel). Le budget R&D cumulé de ces 4 projets s’élève à 16,3 M€ ; ils recevront des subventions publiques de la part de l’Etat et des collectivités locales à hauteur de 8,1 M€. SCS et Tenerrdis ont également des projets colabellisés avec d'autres pôles.

Publié dans Vie des entreprises

Il sera secondé par deux vice-présidents : Antoine Perrin, directeur achats, stratégie & co-innovation de Schneider Electric, et Eric Pierrel, président de la PME Itris Automation Square.

Publié dans Décideurs
26 novembre 2020
25 novembre 2020
24 novembre 2020
23 novembre 2020

Composants
Barrette de diode laser pulsée de haute puissance Adaptées pour des conditions d’utilisation critiques grâce à leur dissipation thermique et une [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99
Pour toute question, merci de nous contacter
01/12/2020 - 03/12/2020
Aeromart
10/01/2021 - 15/01/2021
European Microwave Week