Electroniques.biz

Le groupe BEI a investi 8,5 milliards d’euros en France en 2019

Rédigé par  mercredi, 05 février 2020 15:00
Le groupe BEI a investi 8,5 milliards d’euros en France en 2019

Soucieuse de développer l’investissement à long terme et de créer les champions européens de demain, la BEI a continué à soutenir l’innovation en France, en dédiant près de 2 milliards d’euros de ses investissements long terme à ce secteur. Un prêt de 25 millions d’euros a notamment été accordé à Prophesee, une entreprise développant un système révolutionnaire de captation d’image, destiné aux véhicules autonomes, la santé ou l’industrie 4.0.

Le groupe BEI a enregistré une très forte activité en France en 2019 avec près de 8,5 milliards d’euros de financements à long terme accordés directement ou indirectement au secteur privé et aux collectivités territoriales : 6,9 milliards d’euros issus de la BEI et 1,6 milliards d’euros du Fonds européen d’investissement, sa filiale dédiée aux PME. A l’échelle de l’ensemble de l’Institution, la France s’est située au 3è rang des pays bénéficiaires des financements de la BEI l’an dernier, derrière l’Espagne et l’Italie.

Parmi les quatre grandes priorités d’investissements de la BEI (Infrastructure, innovation, environnement, PME) la France s’est particulièrement distinguée par l’importance des prêts dédiés à la lutte contre le changement climatique, qui a représenté 47% des montants alloués en 2019, mais également avec une part élevée consacrée à l’innovation (2 milliards d’euros, soit 28%).

Enfin, 2,5 milliard d’euros ont été prêtés au titre du plan Juncker par l’ensemble du groupe BEI. Au total, depuis son lancement en 2015, la France a accordé 13,5 milliards d’euros de financement garantis par le plan Juncker, ce qui en fait le premier pays européen bénéficiaire en volume.

Plus de 47% des volumes de prêts de la BEI – soit 3,28 milliards d’euros - ont été accordés à la lutte contre le changement climatique. Dans ce secteur, la France se situe bien au-dessus de la moyenne des autres pays européens (la BEI ayant dédié 31% de ses prêts au climat sur l’ensemble de l’UE). Ce faisant, la France est déjà proche des objectifs fixés par la BEI pour 2025. Lors de son conseil de novembre 2019, les actionnaires de la banque de l’Union européenne ont en effet décidé de porter de 25% à 50%, en cinq ans, la part de la lutte contre le changement climatique dans son activité. Par exemple, un prêt de 20 millions d'euros a été accordé à Voltalis, une start-up qui développe un boitier destiné aux habitations privées, permettant l’effacement de la consommation des ménages et favorisant ainsi les économies d’energie au quotidien pour les foyers. 

Soucieuse de développer l’investissement à long terme et de créer les champions européens de demain, la BEI a continué à soutenir l’innovation en France, en dédiant près de 2 milliards d’euros de ses investissements long terme à ce secteur. Un montant complété par l’apport du Fonds européen d’investissement (1,6 milliards d’euros) qui a pour vocation, entre autres, de soutenir indirectement le développement des PME en croissance, en offrant des garanties ou des enveloppes de crédit aux intermédiaires bancaires et financiers qui accordent ensuite ces prêts aux bénéficiaires finaux. Un prêt de 25 millions d’euros a notamment été accordé à Prophesee, une entreprise développant un système révolutionnaire de captation d’image, destiné aux véhicules autonomes, la santé ou l’industrie 4.0.

27 mars 2020
26 mars 2020
25 mars 2020
24 mars 2020
23 mars 2020

Composants
LED UV Toujours plus d’applications pour la LED UV Avec des performances qui ne cessent de s’améliorer [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99
Pour toute question, merci de nous contacter
08/06/2020 - 12/06/2020
Eurosatory
23/06/2020 - 26/06/2020
Global Industrie - Midest