Electroniques.biz

Les solutions de test d'Atos contribuent au projet de méga-constellation mené par OneWeb Satellites et appuyé par Atos. Ce projet consiste à mettre en orbite, sur une période donnée, plus de 650 satellites qui fourniront un accès internet haut débit à un prix abordable dans le monde entier.

Publié dans Vie des entreprises

Le Campus permettra d’accueillir entre 500 et 1 000 spécialistes dès son ouverture, prévue au premier semestre 2021, avec pour ambition de s’imposer comme le lieu totem de l’écosystème de cybersécurité européen. Atos, Capgemini, Orange et Thales s’engagent, avec l’Etat, à y installer des équipes et contribuer au développement de ce pôle d’innovation majeur.

Publié dans Vie de la profession

SCAI mobilisera des forces dans la science des données, le calcul haute performance et dans l’intelligence artificielle en mathématiques, informatique et robotique ainsi qu’en climatologie et biodiversité, en santé, en économie et en humanités numériques. Il s’appuiera sur des partenariats industriels, au premier rang desquels Atos, Thales et Total.

Publié dans Vie de la profession

Grâce à Atos et à la direction des applications militaires du CEA, le Tera 1000 a atteint une puissance de calcul de 25 petaflops (25 millions de milliards d’opérations par seconde).

Publié dans Vie des entreprises

L'offre d'achat de Thales prévoit le rapprochement des actifs numériques de Thales au sein de Gemalto, qui deviendra l'activité mondiale du groupe Thales dans la sécurité numérique. Thales apportera son activité numérique à Gemalto, qui continuera d'opérer sous sa propre marque, en tant qu'une des sept activités mondiales de Thales.

Publié dans Vie des entreprises

La semaine dernière a été marquée par la présentation de la feuille de route de l’industrie électronique du futur, à la Fieec (Fédération des industries électriques, électroniques et de communications), à Paris. Ce rendez-vous rassemblait les têtes de réseaux de l’électronique française pour engager collectivement la mutation vers l’industrie électronique du futur. Après l’adoption de plus en plus massive de l’IoT dans tous les secteurs industriels, l’électronique devient un des principaux vecteurs de la compétitivité industrielle et de l’innovation dans la stratégie des entreprises, estime les auteurs du rapport intitulé « Vers l’industrie électronique du futur » qui doit servir de référence à un renouveau de l’électronique française.

A noter également dans l'actualité de la semaine passée le lancement par EDF d'un vaste plan destiné à développer 30 GW d’énergie solaire en France d’ici à 2035. Ce volume représente quatre fois les capacités actuelles de production d’énergie solaire en France. Ce plan devrait permettre la création de plusieurs dizaines de milliers d’emplois en France en période de construction.

Nous retiendrons aussi l'OPA avortée de 4,3 milliards d'euros sur Gemalto présentée par le groupe informatique Atos. L'offre d'Atos ne proposait pas de stratégie convaincante par rapport aux perspectives de Gemalto en tant qu'entreprise autonome, et sous-estimait de manière significative la valeur de Gemalto, a estimé ce dernier qui a finalement décidé d'accepter un rachat par Thales au cours de ce week-end. Nous y reviendrons dans notre newsletter quotidienne.

Cette newsletter hebdomaire est la dernière de l'année 2017. Nous vous souhaitons de très bonnes fêtes et une excellente année 2017. Nous vous donnons rendez-vous le lundi 15 janvier 2018 pour suivre à nouveau l'actualité hebdomaire du secteur de l'électronique et du numérique.
 

Publié dans Editos

L'offre d'Atos ne propose pas de stratégie convaincante par rapport aux perspectives de Gemalto en tant qu'entreprise autonome, et sous-estime de manière significative la valeur de Gemalto, estime ce dernier.

Publié dans Vie des entreprises

Le projet d'OPA porte sur une offre en numéraire à 46 euros par action Gemalto. Cela représente une prime d’environ 42% sur le dernier cours de bourse de clôture de Gemalto au 8 décembre 2017.

Publié dans Vie des entreprises

Atos et Airbus Defence and Space souhaitent tirer encore plus profit du marché de la cybersécurité, marché en très forte croissance et dont la valeur est estimée à 84 milliards de dollars d'ici 2016.

Publié dans Vie des entreprises

La semaine dernière a été marquée par l'annonce de plusieurs acquisitions : Atos a lancé une OPA amicale de 620 millions d'euros sur Bull, Molex est sur le point d'acquérir l'activité connecteurs industriels haute-performance de Westec, enfin Thales prévoit de reprendre les activités cybersécurité et sécurité des communications d’Alcatel-Lucent. Autre évènement marquant : de nouvelles suppressions d'emplois en grand nombre pouvant concerner jusqu'à 16 000 salariés sont à craindre chez Hewlett-Packard.

Notons également plusieurs accords de partenariat franco-chinois : ainsi STMicroelectronics s'est associé avec Changan Automobile, pionnier de l'industrie automobile en Chine, dans le cadre d'un partenariat stratégique incluant l'ouverture d'un laboratoire commun, et Soitec, spécialiste du silicium sur isolant (SOI) et des systèmes solaires à concentration (CPV), a conclu un accord avec Simgui, fabricant de tranches de silicium, selon lequel la société chinoise mettra en place une chaîne de production de plaques de SOI de 200mm de diamètre utilisant la technologie Smart Cut.

Enfin, la bonne nouvelle de la semaine passée est à mettre à l'actif du marché français des semi-conducteurs qui, au premier trimestre 2014, a affiché une hausse de 6,6% en euros par rapport au trimestre précédent, précise l'Acsiel, Alliance des composants et systèmes pour l’industrie électronique. La demande a été particulièrement forte dans les secteurs industriel et militaire-aéronautique, traditionnellement porteurs dans notre pays.

Publié dans Editos
Page 1 sur 2
7 avril 2020
6 avril 2020
3 avril 2020
2 avril 2020
1 avril 2020

Composants
Barrette de diode laser pulsée de haute puissance Adaptées pour des conditions d’utilisation critiques grâce à leur dissipation thermique et une [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99
Pour toute question, merci de nous contacter