Electroniques.biz

OneWeb se retrouve ainsi sous « chapitre 11 », la loi des faillites américaines. 

Publié dans Vie des entreprises

L’ambition de la Filière reste de préserver la santé de ses employés et de maintenir les atouts de l'industrie électronique qui est stratégique pour l’ensemble de l’économie française.

Publié dans Vie de la profession

La semaine dernière a été marquée une fois de plus par les retombées de la crise sanitaire du Coronavirus sur l'économie globale, et bien sûr, en particulier sur l'industrie électronique. L'un des principaux secteurs à souffrir de cette crise est celui des infrastructures numériques et, plus particulièrement la filière fibre optique. Infranum, qui représente l'ensemble des métiers de la filière des Infrastructures du numérique (bureaux d'études, opérateurs, intégrateurs, équipementiers, fournisseurs de services, etc.), estime qu'un soutien financier en faveur du maintien puis du redémarrage de la filière seraient vitaux, notamment pour sauvegarder les centaines, voire les milliers d'entreprises de petite taille du secteur. La production pourrait tomber à l'arrêt total avec une inertie de 12 mois pour remettre le secteur à flot avec des conséquences sociales et économiques dramatiques, alerte Infranum.

De nombreuses entreprises du secteur électronique ont été contraintes d'adapter leur outil de production en conséquence de la crise actuelle. Par exemple, Lacroix Group a pris la décision de fermer ou de faire tourner au ralenti plusieurs de ses usines. Et dans ce contexte, le groupe n’est plus en mesure de confirmer l’atteinte de ses objectifs annuels. Pour ne rien arranger, les délais de paiement se sont allongés et un comité de crise a été mis en place face à cette situation. Il sera réuni sous la forme de conférences téléphoniques sous l’égide du Médiateur des entreprises et du Médiateur du crédit afin de régler les problèmes au cas par cas.

Des mesures et des aides gouvernementales ont été décidées pour aider les entreprises qui, pour beaucoup, maintiennent leurs activités en respectant les mesures de distanciation sociale. Le ministère des Armées a lancé un appel à projets de solutions innovantes pour lutter contre le Covid-19 avec un budget de 10 M€ , et près de 4 milliards d'euros ont été alloués pour aider les start-up à collecter des fonds pendant la crise, alors que nombre d'investisseurs deviennent quelque frileux pour les soutenir.

Publié dans Editos

Après une première semaine de confinement débuté le 17 mars dernier en France, le marché français de l'automobile s'est écroulé de 93% selon selon Autoviza, société spécialisée dans  rapport d’historique de véhicules immatriculées.

Publié dans Conjoncture

Infranum, qui représente l'ensemble des métiers de la filière des Infrastructures du numérique (bureaux d'études, opérateurs, intégrateurs, équipementiers, fournisseurs de services, etc.), estime qu'un soutien financier en faveur du maintien puis du redémarrage de la filière sera vital, notamment pour les centaines voire milliers d'entreprises de petite taille du secteur.

Publié dans Vie de la profession

Plusieurs usines de Lacroix Group ont été fermées ou tournent au ralenti. Dans ce contexte, le groupe n’est plus en mesure de confirmer l’atteinte de ses objectifs annuels. 

Publié dans Vie des entreprises

« Ces aides sont nécessaires pour ne pas détruire ce que nous avons mis près de dix ans à construire », a estimé Cédric O, secrétaire d'Etat chargé du numérique.

Publié dans Vie de la profession

Un budget de 10 M€ est prévu pour cet appel à projets, qui vise à financer un à plusieurs projets d’intérêt. Tous les opérateurs, TPE, PME, grands groupes ou académiques peuvent candidater jusqu’au 12 avril.

Publié dans Vie de la profession

Le Snese demande aux chefs d’entreprises d’examiner sans tarder les aménagements nécessaires pour assurer aux postes de travail la sécurité sanitaire de leurs collaborateurs et la poursuite de l’activité, en toute sécurité et dans le respect des gestes barrières et des règles de distanciation. 

Publié dans Vie de la profession

Un comité de crise a été mis en place face à la situation de dégradation des délais de paiement. Il sera réuni sous la forme de conférences téléphoniques sous l’égide du Médiateur des entreprises et du Médiateur du crédit.

Publié dans Vie de la profession
24 novembre 2020
23 novembre 2020
22 novembre 2020
20 novembre 2020
19 novembre 2020
18 novembre 2020

Embarqué
Adm21: système  GPU + COM Express de type 7 ConnectTech Connect Tech annonce la sortie de son nouveau système embarqué GPU Type 7 + COM Express. Ce système [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99
Pour toute question, merci de nous contacter
01/12/2020 - 03/12/2020
Aeromart
10/01/2021 - 15/01/2021
European Microwave Week