Electroniques.biz

La semaine dernière a été marquée par l'alliance de 13 pays européens dont la France dans les semi-conducteurs. Alors que cette industrie constitue un enjeu de souveraineté face aux Etats-Unis et à l'Asie, l'Europe a pour objectif de réduire sa dépendance à travers cette initiative. Les 13 Etats signataires s'engagent à investir en commun dans les technologies avancées de semi-conducteurs "à travers toute la chaîne de valeur" avec l'appui de l'Union européenne, selon une déclaration commune publiée sous l'égide de la Commission européenne. Jusqu'à 20% des plans de relance européens, soit 145 milliards d'euros sur trois ans, pourraient ainsi être investis en commun dans la transition numérique, afin de renforcer la chaîne de valeur des semi-conducteurs.

Dans le cadre du "Green Deal" européen, la Commission européenne a par ailleurs annoncé une « stratégie de mobilité durable et intelligente ». L'Esia, l'Association européenne de l'industrie des semi-conducteurs a salué cette initiative visant à garantir que l'Europe se dote d'un secteur des transports adapté à une économie propre, numérique et moderne. Les entreprises européennes figurant parmi les principaux fournisseurs de semi-conducteurs automobiles avancés, elles proposent à l'Europe d'atteindre ses objectifs de mobilité, notamment grâce à leurs innovations, comme par exemple, la gestion moderne des batteries et les groupes motopropulseurs électriques, qui sont des piliers clés pour étendre l'autonomie des voitures électriques et hybrides.

En matière de conjoncture, le WSTS, l'organisme en charge des statistiques mondiales sur les semi-conducteurs, a annoncé que le  marché européen des semi-conducteurs a enregistré un sursaut de 6% en octobre par rapport au mois précédent à 3,214 milliards de dollars, mais la chute reste sévère sur les 10 premiers mois de l'année avec une baisse de 8,7% par rapport à la même période de 2019. Sur une base mondiale, les ventes de semi-conducteurs en octobre 2020 s'élevaient à 39,034 milliards de dollars, en hausse de 3,1% par rapport au mois précédent.

A retenir également dans l'actualité de la semaine écoulée que 37 projets ont été financés par l'AID (Agence de l'innovation de la défense) à hauteur de 10 M€ pour lutter contre la Covid-19 et que 20 start-up seront accompagnées pour faire émerger les champions français de la transition écologique.

 

Publié dans Editos

L’Agence innovation défense (AID) du ministère des Armées a lancé un appel à projets pour accompagner des solutions innovantes, technologiques, organisationnelles, pour lutter contre la Covid-19 (respirateurs, tests, moteurs de recherche). Dans ce cadre, 37 projets ont été financés pour un montant global de 10 M€.

Publié dans Vie de la profession

La crise du Covid n’encourage pas les personnes à manipuler les surfaces utilisées publiquement. Pour s’affranchir de cette contrainte hygiénique, la réponse de Zytronic consiste en un affichage sans contact dénommé ZyBrid hover.

Publié dans Vie des entreprises

Thales et NEHS DIGITAL unissent leurs forces pour proposer une solution basée sur l’IA qui permettra aux professionnels de santé de disposer d’un premier diagnostic grâce à une pré-analyse des images pulmonaires issues du scanner. Cette solution mise au point dans le cadre de l’appel à projets du ministère des Armées, lancé par l’Agence de l’innovation de défense, sera déployée dans le courant de l’automne 2020.

Publié dans Vie des entreprises

La société française Nodon propose un interrupteur permettant d’activer l’éclairage avec le pied, sans toucher les commutateurs muraux ; les contacts physiques sont limités, la santé préservée.

Publié dans Capteurs

Kioxia préfère reporter son introduction en bourse compte tenu de la volatilité continue du marché et des préoccupations persistantes concernant une deuxième vague de pandémie du Covid-19.

Publié dans Vie des entreprises

A la suite d’un appel à projets ouvert du 15 avril au 15 mai 2020, via le réseau intergouvernemental Eureka, 8 start-up innovantes françaises ont été lauréates du « Challenge international Covid-19 ». Financé par le Canada, l’Espagne, le Danemark, l’Autriche, la Turquie, les Pays-Bas et la France, ce programme vise à accompagner et soutenir les partenariats technologiques internationaux dont les projets de R&D proposent des solutions de pointe rapidement déployables face aux défis liés au Covid-19.

Publié dans Vie de la profession

Mis en stand-by à cause du Covid-19, les travaux de cette nouvelle usine redémarrent ce mois-ci. Les parties génie civil, voirie, réseaux et distribution devraient être achevées en septembre 2021.

Publié dans Vie des entreprises

La start-up mulhousienne Spinali, experte en data textile, innove avec ces gants se désinfectant en 30 secondes.

Publié dans Vie des entreprises

Le marché se remet doucement de l’effondrement du printemps lié à la crise sanitaire. Les livraisons de véhicules avaient chuté de 72% en mars, de 88,8% en avril, puis de 50,3% en mai. Elles s’étaient ensuite redressées de 1,2 % en juin et de 3,9 % en juillet.

Publié dans Conjoncture
Page 1 sur 5
21 janvier 2021
20 janvier 2021
19 janvier 2021
18 janvier 2021
15 janvier 2021

Composants
LED UV Toujours plus d’applications pour la LED UV Avec des performances qui ne cessent de s’améliorer [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99
Pour toute question, merci de nous contacter