Electroniques.biz

Dans les prochaines années, au-delà du financement de ces quatre Etats membres, 6 milliards d'euros supplémentaires d'investissements privés devraient être générés, estime la Commission européenne.

Publié dans Vie de la profession

La décentralisation de l’intelligence artificielle du cloud vers les composants est un défi majeur, notamment lorsqu'elle est appliquée aux grands systèmes hétérogènes. Cette évolution nécessite des innovations dans l'industrie des composants qui aura besoin de processeurs toujours plus puissants, sans parler de consommation.

Publié dans Vie de la profession

La recherche en microélectronique belge est l'une des plus avancées du monde et de nombreuses sociétés chinoises telles que SMIC, Datang Telecom, Huawei et ZTE ont signé des accords de coopération avec l'Imec et l'Université catholique de Louvain.

Publié dans Vie de la profession

Les deux programmes sont guidés par la même feuille de route technologique, à savoir l'agenda de recherche stratégique Electronic Components and Systems (ECS).

Publié dans Vie de la profession

Dans le cadre de cet accord, Semi Europe et Aeneas collaboreront pour renforcer l’industrie grâce à un plaidoyer et à des communications conjointes, à la sensibilisation et à l’échange des meilleures pratiques

Publié dans Vie de la profession

Les onze entreprises et organismes de recherche signataires du rapport intitulé “Rebooting Electronics Value Chains in Europe” (Redémarrer les chaînes de valeur électroniques en Europe) souhaiteraient que les fonds alloués à l’initiative Ecsel soient doublés dans le prochain budget de l’Union européenne qui commence en 2021. Le rapport préconise aussi que le programme, IPCEI (Important Projects of Common European Interest) dont le volet français s'intitule Nano 2022, soit mené à bien.

Publié dans Vie de la profession

Christian Dupont vient d'être nommé directeur général de la société Dolphin Integration.

Publié dans Vie des entreprises

L’enjeu scientifique de cette chaire est de faire émerger de nouvelles applications dans les domaines du photovoltaïque, de la microélectronique et des nouvelles générations de capteurs et d’écrans.

Publié dans Vie de la profession

Le programme d’intérêt européen commun (IPCEI), qui associe l’Allemagne, la France et l’Italie, devrait débuter le 1er janvier 2018.

Publié dans Vie de la profession

La semaine dernière a été marquée par la présentation par Renault de son plan stratégique à l'horizon 2022 visant à réaliser un chiffre d'affaires de plus de 70 milliards d'euros, une marge opérationnelle de plus de 7%, soit plus de 50% d’augmentation en valeur, avec un plancher à 5 % sur la durée du plan, et 18 milliards d’euros d’investissement en R&D. Le groupe a l'intention de détenir le leadership dans le domaine des véhicules électriques, et de proposer 100% de véhicules connectés sur les marchés clés ainsi que la mise sur le marché de 15 véhicules Renault autonomes.

A noter également dans l'actualité de la semaine passée que la filière électronique est toujours dans l'attente d'un soutien financier public. La filière de la microélectronique est dans l'expectative depuis de longs mois, car le plan précédent, Nano 2017, dont elle avait bénéficié, s'achève fin décembre et alors que l'Allemagne a déjà décidé de consacrer un milliard d'euros à la microélectronique et a même débloqué les fonds.

Pour sa part, Nokia a clairement réitéré son objectif d’atteindre 4200 salariés au début de 2018 et confirmé celui de 2500 ingénieurs en R&D en France d’ici fin 2018. La France sera le centre mondial de Nokia pour la R&D en matière de 5G et de cyber-sécurité, deux secteurs d’avenir en forte croissance.

Beaucoup de rachats à retenir également au cours de la semaine écoulée : Dialog Semiconductor a acquis Silego Technology pour près de 300 M$, le rachat de Yenista Optics par Exfo a été confirmé, XP Power a repris l'américain Comdel et Weidmüller a fait l’acquisition de l’américain W Interconnections.

Enfin, Sunpartner Technologies, une entreprise pionnière qui conçoit du verre photovoltaïque et l’intègre dans des solutions destinées aux marchés de la construction, de l’électronique grand public et des transports, vient d'annoncer l'ouverture d'un site de production à Rousset, près d’Aix-en-Provence. L’entreprise et la BEI (Banque européenne d'investissement), ont signé un accord de prêt de 15 M€ qui servira à stimuler les programmes de R&D de l’entreprise.

Publié dans Editos
Page 1 sur 3
14 juin 2019
13 juin 2019
12 juin 2019
11 juin 2019

Test et mesure
Kit Pédagogique passif hyperfréquence EDUCTIKA La mallette EDUCTIKA s’adresse aux étudiants et aux enseignants en électronique de l’enseignement [...]
Pour communiquer sur vos produits,
alrouaud@newscoregie.fr - 01 75 60 28 61

Sondage express

Technologies émergentes
Parmi ces applications émergentes pour l'électronique, quelle est celle que vous estimez être la plus prometteuse pour l'électronique française ?
Pour toute question, merci de nous contacter