Electroniques.biz

La semaine dernière a été marquée par d'importantes annonces du côté des entreprises. Safran a engagé la vente de sa filiale Morpho spécialisée dans la sécurité et plusieurs prétendants parmi lesquels Atos, Gemalto ou encore Oberthur, se seraient déclarés ; la marque Nokia est sur le point de faire son retour sur le marché très concurrentiel des smartphones et des tablettes via un accord de licence octroyé à HMD, une nouvelle société finlandaise créée pour l'occasion ; Philips a confirmé l'introduction en Bourse de 25% du capital de sa filiale éclairage, le 27 mai prochain, et espère lever entre 694 et 970 millions d'euros ; Inside Secure a révélé le nom du repreneur de son activité semi-conducteurs, à savoir, WISeKey, société de cybersécurité suisse cotée à la Bourse de Zurich, pour un montant de 13 MFS (11,7 M€) ; enfin ARM a annoncé le rachat de son compatriote Apical, spécialisé en imagerie et en technologie de vision pour 350 millions de dollars.

Dans l'actualité de la semaine passée, notons également la baisse du chiffre d’affaires de la sous-traitance électronique en France au premier trimestre 2016. Selon le Snese, il a reculé de 2,2% par rapport au premier trimestre 2015 et de 3% par rapport au 4è trimestre 2015. Ce recul n’est pas en lui-même alarmant, mais il aurait tendance à le devenir si l’on considère qu’en 2015, les ventes de la profession n’ont progressé que de 1,5% par rapport à 2014.

Publié dans Editos

La semaine dernière a été marquée par la bonne santé du marché européen de l'automobile avec une progression de 5,7% en  mars, permettant ainsi de se rapprocher du niveau de 2007, c'est-à-dire avant la crise financière, selon les chiffres que vient de publier l'Acea, l'Association des constructeurs européens d'automobiles. Le marché n'accuse plus qu'un recul de 4,5% par rapport à son niveau de mars 2007. Relevons également une autre bonne nouvelle, qui est venu cette fois du secteur de la sous-traitance électronique : il y avait 4 groupes français parmi les 12 premiers sous-traitants européens en 2015, selon le classement annuel de la newsletter spécialisée MMI, cité par le site evertiq.com.

Beaucoup d'entreprises françaises ont fait parler d'elles la semaine passée. Tout d'abord Acco Semiconductor, qui est à l'origine d'une percée technologique majeure, at qui a réussi à lever 35 M$. C'est, selon elle, la seule société capable de produire des amplificateurs de puissance 4G performants en technologie CMOS. Jusqu'à présent, le GaAs (arséniure de gallium) était nécessaire pour assurer un bon fonctionnement à haute fréquence des amplificateurs de puissance. Autre entreprise en pointe, Kerlink, qui se spécialise dans la technologie LoRa, a annoncé son introduction en Bourse. Ingenico a acquis la start-up Think&Go NFC, spécialiste des écrans connectés. Quant à Archos, elle a reçu un prêt de 12 M€ de la BEI pour ses activités de R&D. Ce prêt sera dédié à de nouveaux développements dans le domaine de l’Internet des objets et notamment au réseau longue portée PicoWAN, qui ambitionne de proposer une solution collaborative et à bas prix pour gérer les connexions des objets.

Dans le domaine des semi-conducteurs, NXP envisagerait de vendre ses produits standard pour 2 milliards de dollars et aurait reçu des marques d'intérêt d'acheteurs potentiels chinois, selon une information de Bloomberg, qui cite des sources proches du dossier, ce qui serait tout à fait en ligne avec le recentrage décidé par le groupe après le rachat de Freescale. Le monde du semi-conducteur n'a donc pas fini de se redessiner, et l'année 2016 pourrait être propice à de nouveaux boulversements dans un contexte de probable contraction du marché. Gartner a estimé, en effet, qe les ventes de semi-conducteurs baisseraient cette année de 0,6% à 333 milliards de dollars.

Publié dans Editos

La semaine dernière a été marquée par l'échec des négociations entre Bouygues Telecom et Orange. Bouygues rejette explicitement cet échec (mais sans le citer) sur Free, ainsi que sur l’Etat actionnaire qui souhaitait conserver une participation de 23% dans Orange afin d'empêcher à terme une prise de contrôle d'Orange par Bouygues. Ce fût également l'occasion de découvrii le palmarès des principaux déposants de brevets publiés en 2015 auprès de l’INPI. Cette année, à nouveau, les grands acteurs du secteur automobile restent en tête, suivis des principaux secteurs industriels où la France est en pointe, la cosmétique, l’aéronautique, les télécommunications, l’électronique, la chimie et l’énergie.

Notons également l'annonce d'un plan d'action de la Commission européenne visant notamment à mieux lutter contre la fraude à la TVA qui s'est élevé à près de 170 milliards d’euros en 2013. La fraude transfrontalière, à elle seule, serait à l'origine d’une perte de recettes de TVA de quelque 50 milliards d’euros par an dans l’Union.

L'actualité a aussi concerné les objets connectés avec une collaboration entre Sigfox et Microsoft et l'acquisition de Yogitech par Intel, lequel se renforce dans le domaine de la sécurité des objets connectés. Fondée en 2000, Yogitech est spécialisé dans la “sécurité fonctionnelle”.

Dans le domaine de la défense, Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, a assisté à la formalisation du contrat de réalisation du programme « Système de drones tactiques » (SDT), par le directeur général adjoint de la DGA et le directeur général de Safran.

Notons enfin la publication annuelle par MMI du classement mondial de la sous-traitance électronique qui montre que le total des chiffres d’affaires des cinquante premiers sous-traitants mondiaux de l'électronique a représenté 273 milliards de dollars en 2015, soit 3,2% de plus qu’en 2014.

Publié dans Editos

La semaine dernière a été marquée par la promesse d'un méga-investissement chinois en semi-conducteurs. Tongfang Guoxin Electronics,  société affiliée au groupe étatique chinois Tsinghua Holdings, aurait en effet l'intention d'investir jusqu'à 15 milliards de dollars et cet investissement serait notamment destiné à faire sortir de terre une usine de mémoires.

Il faut également noter la promesse d'un investissement d'un milliard de dollars par une mystérieuse start-up, Faraday Future, et la confirmation de celui de TSMC qui se montera à 3,96 milliards de dollars.

Une effervescence également du côté de la R&D est à souligner avec la création par Toyota d'un centre de R&D dédié à la robotique et à l'intelligence artificielle et d'un laboratoire consacré à l'innovation ouverte à l'initiative de Dassault Systèmes qui a pour vocation de nourrir des projets disruptifs et de contribuer à leur réalisation. Un accélérateur de start-up complétera ce dispositif.

Microsoft a pour sa part décidé d'ivestir 83 M€ dans l'écosystème numérique français, 70 millions d'euros étant consacrés aux start-up, grâce à un programme baptisé « Microsoft pour les start-up de la French Tech ».

Enfin, un recul saisonnier des ventes de la sous-traitance électronique en France a été enregistré en France au 3è trimestre.

Publié dans Editos

La semaine dernière a été marquée par l'annonce par Dell d'un investissement de 125 milliards de dollars en Chine d'ici 5 ans, essentiellement pour servir le marché local. En France, nous avons assisté à une première mondiale avec le lancement de la première expérimentation de terrain pour un réseau électrique intelligent, danjs le cadre du projet Sogrid, piloté par ERDF et STMicrolectronics. Nous avons également relevé que la sous-traitance électronique française devrait bien s'en tirer cette année malgré une conjoncture qui se détériore. Une croissance de ce marché de 8 à 10% est en effet attendu en 2015 selon le Snese.

Parmi les autres évènements importants, notons aussi le lancement du service de paiement mobile de Google, Android Pay, aux Etats-Unis, ainsi que plusieurs acquisitions : dans le domaine des Mosfet de puissance, Intersil a ainsi racheté son compatriote Great Wall Semiconductor, Freescale a repris CogniVue, spécialiste du traitement de l'image pour intégrer son savoir-faire dans ses processeurs d'aide à la conduite, et Nordson a acquis MatriX Technologies, fabricant allemand d’équipements d’inspection automatique par rayons X.

Enfin, l'une des principales levées de fonds de la semaine en électonique (si ce n'est la plus importante) revient à Save, une start-up française spécialisée dans la réparation de smartphones. 15 M€ lui reviendront. Un soutien financier qui doit lui, permettre d'accroitre sa présence dans l'Hexagone avec plus de 120 points de ventes ouverts d'ici fin 2015, mais également de se développer à l'international.

Publié dans Editos

La semaine dernière a été marquée par l'annonce d'une nouvelle offensive chinoise dans l'industrie des semi-conducteurs. Après l'intérêt portée à Micron par le conglomérat Tsinghua, c'est au tour du fonds d’investissements Hua Capital Management de faire le forcing pour acquérir le fondeur de silicium Globalfoundries de façon à disposer rapidement d’une technologie 14nm.

Dans l'actualité de la semaine écoulée, notons également une hausse des ventes de la sous-traitance électronique au 2è trimestre (+2,28% par rapport au 1er trimestre 2015 et de 4,27% par rapport au 2è trimestre 2014). Néanmoins, la profession déplore toujours un manque de visibilité. En semi-conducteurs, il faut déplorer l'impact négatif des taux de change sur les ventes européennes des semi-conducteurs.

Plusieurs acquisitions ont eu lieu : Pericom a racheté Diodes, Gérard Perrier Industrie a acquis Bontronic, fabricant allemand de matériels d’électronique industrielle, et Keysight a racheté le britannique Electroservices Enterprises, spécialisé en étalonnage, réparation et gestion des actifs.

Enfin, une étude nous révèle que seulement un tiers des déchets électroniques est recyclé en Europe, ce qui nous situe bien loin des objectifs édictés par la directive européenne de collecte et de recyclage des équipements électroniques en fin de vie.
 

Publié dans Editos

La semaine dernière a été marquée par l'obtention du label "French Tech" par 9 villes françaises. L'objectif de ce label est d'identifier des écosystèmes dynamiques en France, de les encourager, de les mettre en réseau pour former un collectif national autour de l’écosystème parisien et francilien et de les accompagner pour leur expansion internationale.

Autre évènement lié à la politique industrielle : la publication d'un épais rapport qui préconise 9 mesures pour une "transformation numérique rapide" : citons notamment un modèle d’automobile connectée, une solution de paiement anonyme sécurisée, un projet de « librairie du futur » ou encore un système permettant à chacun de suivre sa consommation d’énergie en temps réel et de générer des économies.

La semaine passée fût également l'occasion de faire un bilan estival de la sous-traitance électronique française. Au 3ème trimestre, son chiffre d’affaires a reculé de 4,7% par rapport au 2ème trimestre 2014. Toutefois, il a progressé de 9,7% par rapport au 3ème trimestre 2013, selon le Snese.

A noter aussi plusieurs opérations : l'acquisition de TDF France pour 3,5 milliards d'euros par un consortium emmené par le fonds de pension canadien PSP Investments, l'acquisition par Gemalto du spécialiste américain des permis de conduire, Marquis ID, lui permettant de se renforcer aux Etats-Unis, l'achat de Livingston par Microlease dans le domaine de la location de matériels de test et mesure, et enfin, l'ouverture par Renesas d'une entité européenne entièrement dédiée aux systèmes avancés d'aide à la conduite (ADAS) et dirigée par un français, Jean-François Chouteau.

Publié dans Editos
Page 3 sur 3
27 octobre 2020
26 octobre 2020
25 octobre 2020
23 octobre 2020
22 octobre 2020
21 octobre 2020

Embarqué
KONTRON INTRODUIT UNE NOUVELLE FAMILLE DE MACRO-COMPOSANTS La société Kontron GmbH représentée en France par Steliau Technology introduit une nouvelle famille [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99
Pour toute question, merci de nous contacter
03/11/2020 - 04/11/2020
IBS (Intelligent Building Systems)
10/11/2020 - 13/11/2020
Electronica
01/12/2020 - 03/12/2020
Aeromart
10/01/2021 - 15/01/2021
European Microwave Week