Electroniques.biz

Jacques Marouani

En 2019, le concours i-Lab, financé par le ministère et abondé par le Fonds pour l’innovation et l’industrie, permettra d’aider la création de start-up deeptech jusqu’à 20 millions d’euros.

Deux axes de travail seront ainsi privilégiés : le numérique, en particulier l'intelligence artificielle, et la gestion de l'énergie bas carbone dans une perspective de développement durable et responsable.

Les constructeurs automobiles estiment que le texte implique des exigences élevées mais ne fait pas grand chose pour promouvoir l'adoption de la voiture électrique. Selon eux, un tel objectif est peu réaliste compte tenu des possibilités financières des acheteurs qui ne pourront, pour beaucoup, suivre le renchérissement technique des modèles dépollués.

Dans les prochaines années, au-delà du financement de ces quatre Etats membres, 6 milliards d'euros supplémentaires d'investissements privés devraient être générés, estime la Commission européenne.

La revue de conception préliminaire du système s'achève après le lancement de l'appel d'offres portant sur le développement, la production et la phase initiale de maintien en condition opérationnelle. Airbus Defence and Space GmbH coordonnera la réponse industrielle à l'appel d'offres. La signature du contrat est attendue courant 2019.

À la recherche de recettes pour financer les mesures sociales annoncées la semaine dernière par Emmanuel Macron, le gouvernement français a tranché: il taxera dès le 1er janvier les géants du numérique, sans attendre un éventuel accord au sein de l'Union européenne.

La semaine dernière a été marquée par un investissement de 1,3 milliard d'euros consenti par Bpifrance dans les start-up "deeptech", c'est-à-dire les jeunes entreprises impliquées dans les innovations de rupture issues de la recherche scientifique et dont le développement est long et coûteux. Cette enveloppe devrait permettre de réunir quelque 5 milliards d'euros pour les start-up "deeptech", par effet de levier auprès de fonds privés de capital-risque. Dans le domaine de l'innovation, il faut également noter le lancement de collaborations entre les politiques d'innovation civile et de défense et le rapprochement en cours entre la Cité de l’objet connecté et We Network

Concernant l'actualité des entreprises, le projet de rachat de Gemalto avance bien puisqu'il a été accepté par la Commission européenne, mais seulement à la condition que Thales cède son activité mondiale de modules de sécurité matériels à usage général (GP HSM, General Purpose Hardware Security Modules, qui a réalisé un chiffre d’affaires d’environ 90 M€ en 2017). Par ailleurs, dans le domaine de la sous-traitance, le normand Seprolec a acquis le toulousain Aria Electronique et Sparton a été racheté par le fonds d’investissements Cerberus

Plusieurs études de marché ont également été publiées : selon Yole et Piseo, la technologie Li-Fi pourrait représenter un marché de 2,7 milliards d'euros en 2028 ; selon Gartner, les ventes de dispositifs wearables (portables sur soi) devraient progresser de 25,8% en 2019 (par rapport à 2018), à 225 millions d’unités, ce qui correspondrait, en valeur, à un montant de 24 milliards de dollars ; et Semi prévoit un recul de 4% des ventes d’équipements pour semi-conducteurs en 2019, contre 9,7% en 2018, à 62,1 milliards de dollars.

Cette newsletter hebdo est la dernière de l'année 2018. La rédaction vous souhaite de bonnes fêtes de fin d'année et vous donne rendez-vous le 14 janvier 2019 pour une nouvelle sélection hebdomadaire de l'actualité du secteur électronique.

D'ici là, vous pourrez retrouver notre newsletter quotidienne tout au long de cette semaine et à partir du 3 janvier 2019.

Un groupe de travail commun à la Direction générale des entreprises (DGE) et l’Agence pour l’innovation de défense va être créé. Une démarche du même type sera lancée entre la Direction générale de la recherche et de l’innovation (DGRI) et l’Agence pour l’innovation de défense.

La Commission européenne a autorisé l'OPA de Thales sur Gemalto à la condition que Thales cède son activité mondiale de modules de sécurité matériels à usage général (GP HSM, General Purpose Hardware Security Modules, qui a réalisé un chiffre d’affaires d’environ 90 M€ en 2017).

Bpifrance vient de dévoiler les contours d'un plan dédié aux start-up "deeptech", c'est-à-dire les jeunes entreprises impliquées dans les innovations de rupture.

Page 1 sur 731
19 décembre 2018
18 décembre 2018
17 décembre 2018
16 décembre 2018
15 décembre 2018
14 décembre 2018

Divers
G15OXNE-L01 - Ecran 15 pouces MVA-IPS Nouvel écran 15 pouces MVA-IPS INNOLUX   Astone Technology, représentant officiel du leader [...]
Pour communiquer sur vos produits,
alrouaud@newscoregie.fr - 01 75 60 28 61

Sondage express

Technologies émergentes
Parmi ces applications émergentes pour l'électronique, quelle est celle que vous estimez être la plus prometteuse pour l'électronique française ?
Pour toute question, merci de nous contacter
08/01/2019 - 11/01/2019
Consumer Electronics Show (CES)
29/01/2019 - 01/02/2019
IoT Evolution Expo
01/02/2019 - 03/02/2019
Salon des formations et métiers aéronautiques 2019
04/02/2019 - 04/02/2019
Smart Building Conference