Electroniques.biz

Capteurs en électronique imprimée : Isorg lève plus de 6 millions d’euros

Rédigé par  mercredi, 09 juillet 2014 12:33
Capteurs en électronique imprimée : Isorg lève plus de 6 millions d’euros

Bpifrance, Sofimac Partners et CEA Investissement participent, aux côtés d’industriels et de business angels, à la levée de fonds de la société Isorg d’un montant de 6,4 millions d’euros.

Créée à Grenoble en 2010 et s’appuyant sur un laboratoire commun avec le CEA Liten, Isorg annonce une levée de fonds de 6,4 millions d'euros auprès de Bpifrance, Sofimac Partners, CEA Investissement ainsi que d’industriels et de business angels. Isorg est une société pionnière sur le marché très prometteur des photo-détecteurs et capteurs d’images de grande surface en électronique organique imprimée (voir le dossier qui paraîtra prochainement dans le numéro de juillet/août de la revue ElectroniqueS).

Cette technologie de rupture permet de transformer des surfaces plastique ou en verre en surfaces "intelligentes" capables de vision. Isorg dispose notamment d’une expertise industrielle dans le dépôt de matériaux semi-conducteurs en solution par des équipements de grande surface, à température et air ambiants. Ces capteurs photosensibles et capteurs d’images sont minces, légers et conformables, offrant ainsi des avantages intéressants par rapport aux capteurs traditionnels en termes de prix, consommation d’énergie, zone de détection, intégration mécanique et résistance aux chocs. Cette innovation a été primée à plusieurs reprises en Asie, aux États-Unis et en Europe.

Début 2014, Isorg s'est associé avec le britannique Plastic Logic pour codévelopper un capteur d'image flexible sur plastique de surface active 4 x 4 cm et comprenant 8930 pixels, en associant ses photodétecteurs organiques imprimés sur une matrice de transistors organiques développée par la société de Cambridge. Avec ce capteur fin, léger, conformable et robuste (voir photo), le duo vise l'imagerie médicale et industrielle, la biophotonique, la biométrie (reconnaissance d'emprunte digitale) et le grand public. Dans ce dernier secteur, Isorg croit beaucoup aux surfaces scanners et interactives avec reconnaissance de geste en 3D qui pourraient doter les smartphones et autres tablettes d'une nouvelle génération d'interface homme-machine sans contact.

Isorg dispose actuellement d'une ligne pilote d'impression de 600 m2 à Grenoble mais vise une production de volume sur une nouvelle unité de fabrication dès 2015. Les fonds levés permettront à Isorg d’accélérer la phase d’industrialisation de ses procédés.

27 janvier 2021
26 janvier 2021
25 janvier 2021
24 janvier 2021
22 janvier 2021
21 janvier 2021

Embarqué
Adm21: système  GPU + COM Express de type 7 ConnectTech Connect Tech annonce la sortie de son nouveau système embarqué GPU Type 7 + COM Express. Ce système [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99
Pour toute question, merci de nous contacter