Electroniques.biz

Jenoptik est en route vers les 800 M€ de chiffre d’affaires en 2018

Rédigé par  mardi, 14 février 2017 09:43
Fabrication de systèmes optiques chez Jenoptik. Fabrication de systèmes optiques chez Jenoptik. Jenoptik

Les ventes 2016 de ce fabricant allemand de composants, sous-ensembles et systèmes optiques, optoélectroniques et à laser, ont progressé de 2,5% par rapport à 2015 à 685M€. La marge d’Ebit a représenté 10% du chiffre d’affaires.

Tout va bien et de mieux en mieux pour Jenoptik, fabricant allemand de composants, sous-ensembles et systèmes optiques, optoélectroniques et à laser à destination des équipements de production de semi-conducteurs, de la métrologie industrielle, de l’électronique automobile, de l’électronique médicale et de l’électronique militaire.

En 2016, ce groupe a encore augmenté son chiffre d’affaires de 2,5% par rapport à 2015, à 685 millions d’euros. Et l’Ebit a progressé de 12% à 68M€ (soit une marge d’Ebit de 10%). Enfin, Jenoptik annonce qu’il vise les 800 millions d’euros de chiffre d’affaires pour 2018. Avec une marge d’Ebit de 10%.

L’an passé, tous les secteurs d’activité de Jenoptik ont progressé : les composants et modules optiques et optoélectroniques (avec, notamment, des hausses de commandes de la part des fabricants d’équipements de production de semi-conducteurs et des fabricants de matériels à destination de la santé - modules caméra notamment) ; les machines à laser, secteur porté par une demande en hausse de l’industrie automobile ; et les dispositifs dédiés à la sécurisation et à la protection des systèmes utilisés par la défense et l’aéronautique.
 

13 décembre 2019
12 décembre 2019
11 décembre 2019
10 décembre 2019
9 décembre 2019

Composants
Connect Core 6 UL - Digi Elaboré sur le processeur d'application NXP i.MX6UL, le Connect Core 6 UL est le moteur de communication [...]
Pour communiquer sur vos produits,
al.rouaud@electroniques.biz - 01.53.90.17.15

Sondage express

Technologies émergentes
Parmi ces applications émergentes pour l'électronique, quelle est celle que vous estimez être la plus prometteuse pour l'électronique française ?
Pour toute question, merci de nous contacter