Electroniques.biz

Safran se donne 15 ans pour devenir le premier équipementier aéronautique mondial

Rédigé par  jeudi, 29 novembre 2018 15:57
Safran se donne 15 ans pour devenir le premier équipementier aéronautique mondial

Safran s'appuiera sur ses positions de premier plan sur les marchés de l'aéronautique et de la défense pour concrétiser ses ambitions.

Safran, aujourd'hui numéro 2 mondial des fournisseurs d'équipements aéronautiques, a pour ambition de devenir numéro un au cours des 15 prochaines années, notamment en accroissant sa compétitivité et en jouant un rôle de leader dans l'« avion plus électrique ». L'acquisition de Zodiac Aerospace renforcera les activités Electronics & Defense/Electrical & Power de Safran et permettra de tirer pleinement parti du portefeuille d'activités d'Aerosystems. Pour Aircraft Interiors, la priorité de Safran est de redresser la performance et de rétablir la confiance des clients afin de renouer avec les niveaux de profitabilité atteints par le passé.

La croissance organique du chiffre d'affaires de Safran devrait être de 4% à 6% (sur la base d'un cours spot moyen estimé de 1,25 $ pour 1 € en 2019-2022) avec une contribution de toutes les activités, notamment des moteurs civils en première monte, des services aéronautiques et des activités d'Aircraft Interiors.

La marge opérationnelle courante devrait tendre vers une fourchette comprise entre 16% et 18% d'ici 2022, à l'issue de la transition CFM56/LEAP, du redressement des activités d'Aircraft Interiors, et après prise en compte de l'impact total des synergies de coûts avant impôt de 200 M€ par an ainsi que des effets bénéfiques de la stabilisation des cours couverts. En 2022, Safran vise une marge opérationnelle supérieure à 20 % pour la propulsion, supérieure à 16% pour les équipements, supérieure à 10% pour la défense, de 15 % environ pour les activités historiques de Zodiac Aerospace, y compris toutes les synergies prises en compte dans les autres activités de Safran (ou 13% après exclusion des synergies prises en compte dans les autres activités).

Les dépenses de R&D entameront un nouveau cycle qui intègre des hypothèses pour les développements associés au NMA (s'il est lancé), des efforts ciblés sur Zodiac et une augmentation de 30 % des dépenses de recherche et technologie. La dépense totale de R&D autofinancée augmentera, mais se maintiendra à environ 6%-7% du chiffre d'affaires sur la période.

La croissance organique sera la priorité. Safran n'envisage actuellement pas de réaliser de nouvelles acquisitions majeures. Après l'acquisition de Zodiac Aerospace, Safran réaffirme son objectif de maintien d'un profil investment grade, et son intention de poursuivre son désendettement à l'avenir.

21 mai 2019
20 mai 2019
19 mai 2019
17 mai 2019
16 mai 2019
15 mai 2019

Embarqué
nouvelle carte porteuse SMARC 2.0 de Connect tech chez ADM21 Connect Tech complète sa gamme de cartes porteuse avec la nouvelle carte SMARC 2.0. Cette carte SMARC [...]
Pour communiquer sur vos produits,
alrouaud@newscoregie.fr - 01 75 60 28 61

Sondage express

Technologies émergentes
Parmi ces applications émergentes pour l'électronique, quelle est celle que vous estimez être la plus prometteuse pour l'électronique française ?
Pour toute question, merci de nous contacter