Electroniques.biz

Coup d'envoi de la constellation de nanosatellites d'Eutelsat dédiée à l'Internet des objets

Rédigé par  mardi, 24 septembre 2019 14:08
Coup d'envoi de la constellation de nanosatellites d'Eutelsat dédiée à l'Internet des objets

Baptisée ELO, cette constellation devrait compter d’ici trois ans 25 nanosatellites. Le lancement d’un satellite de démonstration devrait avoir lieu en début d’année prochaine. Les quatre premiers satellites opérationnels de la constellation seront développés sous la maîtrise d’œuvre de Loft Orbital et Clyde Space.

Eutelsat Communications lève le voile sur son projet de constellation ELO ciblant le marché de l’Internet des objets afin de saisir les opportunités offertes par le marché de l’IoT dès 2020.

Avec l’essor à venir du marché de l’IoT dans des secteurs aussi variés que le transport, l’industrie du pétrole et du gaz, ou l’agriculture, des dizaines de millions d’objets auront besoin de communiquer dans des zones non desservies par les réseaux terrestres. La constellation ELO d’Eutelsat proposera une couverture mondiale pour l’IoT, permettant aux objets, où qu’ils se trouvent, de transmettre des données.

La construction de cette constellation de nanosatellites débutera par une première série de quatre satellites, commandés auprès de Loft Orbital (ELO 1 et 2) et de Clyde Space (ELO 3 et 4). Ces quatre satellites, dont les lancements sont prévus entre 2020 et 2021, permettront d’offrir un service commercial dès leur mise en orbite. Si les résultats sont concluants, d’autres satellites viendront rapidement s’ajouter aux quatre premiers, pour atteindre 25 satellites opérationnels à l’horizon 2022. L’investissement que représente cette constellation est inclus dans l'enveloppe d'investissements d’Eutelsat. Le coût de chaque satellite n’excédera pas 1 million d’euros.

Ce projet de constellation s’inscrit dans la continuité d’un premier nano-satellite commandé l’année dernière par Eutelsat auprès de Tyvak International. Devant être mis sur orbite en début d’année prochaine, l’objectif de ce satellite de test sera de confirmer les performances techniques de diverses formes d’ondes utilisées entre un satellite en orbite basse et des objets au sol.

L’orbite basse est particulièrement bien adaptée au traitement des signaux émis par les objets connectés car elle permet d’offrir un lien satellite en tout point du globe, et donc complémentaire des réseaux IoT terrestres, sans impact ni sur le coût ni sur la consommation énergétique des objets.

Un partenariat stratégique avec Sigfox

Associer le satellite à l'IoT terrestre sera essentiel pour réaliser les économies d'échelle nécessaires au déploiement de l'IoT par satellite. Avec ELO, Eutelsat ambitionne de se positionner comme le partenaire de référence des intégrateurs et des opérateurs terrestres qui souhaitent proposer à leurs clients une couverture mondiale.

Eutelsat a ainsi conclu un partenariat stratégique avec Sigfox, un des acteurs majeurs de l’Internet des objets qui gère dans 65 pays un réseau terrestre mondial bas débit dédié à cette application. En s’appuyant sur des objets connectés hybrides dont les informations peuvent être captées aussi bien par des réseaux terrestres que par satellite, Sigfox intègrera la couverture mondiale apportée par la constellation ELO au sein de son portefeuille de services de connectivité IoT. De nombreuses nouvelles applications seront ainsi rendues possibles à travers le renforcement de ce réseau, dans des domaines tels que le transport maritime, la logistique, ou encore la sécurité des personnes en cas d'urgence.

11 décembre 2019
10 décembre 2019
9 décembre 2019
8 décembre 2019
6 décembre 2019

Composants
LED UV Toujours plus d’applications pour la LED UV Avec des performances qui ne cessent de s’améliorer [...]
Pour communiquer sur vos produits,
al.rouaud@electroniques.biz - 01.53.90.17.15

Sondage express

Technologies émergentes
Parmi ces applications émergentes pour l'électronique, quelle est celle que vous estimez être la plus prometteuse pour l'électronique française ?
Pour toute question, merci de nous contacter