Electroniques.biz

La semaine dernière a été marquée par la signature par le président américain, Joe Biden, d'un décret pour répondre à l'inquiétude croissante concernant la pénurie mondiale de semi-conducteurs qui entrave la production de nombreux produits, notamment les automobiles et les smartphones. Le décret ordonnera l'examen, sur une période de 100 jours, des chaînes d'approvisionnement pour quatre produits essentiels : les puces électroniques, les batteries pour véhicules électriques, les terres rares et les produits pharmaceutiques. Il a l'intention de mobiliser un financement de 37 milliards de dollars dans le cadre de la législation visant à stimuler la fabrication de semi-conducteurs aux États-Unis.

La pénurie est encore loin de se résorber compte tenu de nouveaux facteurs agravants qui se sont déclarés la semaine passée : après la Covid-19, la vague de froid au Texas qui a affecté les usines de NXP, Samsung et Infineon, le tremblement de terre au Japon qui a secoué Fukushima, entraînant l’arrêt de la principale usine de semi-conducteurs de Renesas, l'industrie des semi-conducteurs est secoué par une nouvelle plaie : la sécheresse à Taïwan. Ce nouveau problème de source naturelle affecte notamment deux des plus grands fondeurs mondiaux : TSMC et UMC, lesquels sont contraints de recourir à des camions-citernes pour empêcher des arrêts de production. La fabrication de tranches pour semi-conducteurs nécessite en effet de grandes quantités d'eau dans les usines de ces deux géants de la fonderie.

A retenir également dans l'actualité de la semaine écoulée, le lancement d'une nouvelle phase du programme Syracuse IV, le programme de communications satellitaires des forces armées, l'ouverture des premiers appels à projets dans le cadre du programme de recherche européen « Horizon Europe » qui va s'étaler de 2021 à 2027, et l'estmation de l'équipementier Valeo qui prédit que la pénurie de composants électroniques va empêcher la production de 850000 voitures au premier semestre.

A noter enfin, l'annonce de deux acquisitions, la première dans l'instrumentation pour les réseaux sans fil avec le rachat de Sanjole par Keysight Technologies, spécialisé dans les solutions matérielle et logicielle pour le test des technologies 4G/LTE, 5G, Wimax, etc, et la seconde dans le domaine des circuits imprimés, avec l'acquisition de PreventPCB, présent en Italie et en Suisse, par le suédois Ncab Group.

Publié dans Editos

La semaine dernière a été marquée par les préoccupations liées à la pénurie de composants électroniques jusqu'au sommet de l'Etat. Pour évoquer ces difficultés, les représentants de l'automobile et de la filière électronique ont en effet été reçus par les services de l'Etat en charge de l'Industrie pour une première réunion de suivi.

Cette pénurie touche plus particulièrement l'industrie automobile en raison de son système d'approvisionnement en flux tendu. Alors que la crise de la Covid-19 avait déjà fortement ralenti la production d'automobiles, la pénurie de composants a entraîné des arrêts de fabrication chez la plupart des grands constructeurs dans le monde entier. Cette pénurie pourrait retarder la production de quelque 672000 voitures au premier semestre, notamment en Chine et en Europe, selon le cabinet IHS Markit. 

Pour contrer la pénurie, le gouvernement est désormais convaincu qu'il faut garantir une certaine soujveraineté européenne en matière de composants électroniques. Une volonté réaffirmée la semaine passée par la ministre déléguée à l'industrie, Agnès Pannier-Runacher, qui en a profité pour pour assurer qu'un réinvestissement massif est en préparation dans le secteur des composants électroniques. Evoquant "le plan nano-électronique qui date de 2020", elle a indiqué être "en train de discuter avec la Commission européenne pour remettre de l'argent dans cette filière".

Les réponses aux appels d'offres de relocalisation sont les bienvenus et entrent pleinement dans cette stratégie qui consiste à aller vers davantage de souveraineté. Au total, ce sont désormais 65 projets de relocalisation qui sont soutenus par le plan de relance, à hauteur de 268 M€, pour un montant total d’investissements industriels de plus d’un milliard d'euros. 34 nouveaux projets lauréats du volet relocalisation ont été annoncés la semaine dernière. Ils totalisent 128 M€ d’aides publiques qui viendront soutenir près de 333 M€ d’investissements industriels. Ils représentent un potentiel de plus de 1100 créations d’emplois industriels directs et permettront d’en conforter près de 3000.

A retenir également dans l'actualité de la semaine passée, la poursuite de la concentration dans l'industrie des semi-conducteurs.avec le rachat de Dialog Semiconductor par Renesas pour un montant de 4,9 milliards de dollars, et une chute des ventes européennes de la distribution de semi-conducteurs au 4è trimestre 2020, notamment en Allemagne et en France. Sur l'ensemble de l'Europe, la baisse des ventes distributeurs a été de 3,8% à 1,86 milliard d'euros par rapport au trimestre précédent. 

Enfin, notons que Le spécialiste des circuits de conversion du signal Scalinx a levé 10,5 M€, que Legrand et le CEA ont développé une génération d'interrupteurs sans fil et sans pile, et que Thales Alenia Space va construire la constellation Lightspeed constituée de 298 satellites.

Publié dans Editos

L'automobile est particulièrement touchée en raison de son système d'approvisionnement à flux tendu. Cette pénurie pourrait retarder la production de quelque 672000 voitures au premier semestre, notamment en Chine et en Europe, selon le cabinet IHS Markit.

Publié dans Vie de la profession

La semaine dernière a été marquée par la publication par le WSTS du bilan de l'année 2020 sur le marché des semi-conducteurs. L'organisme en charge des statistiques sur l'industrie des semi-conducteurs estime que les ventes mondiales ont atteint 439 milliards de dollars en 2020, en progression de 6,5% par rapport à 2019. Mais les ventes européennes ont, elles, chuté de 6%, souligne le WSTS.

Dans l'actualité de la semaine écoulée, il faut également retenir que la pénurie de composants s'amplifie et touche désormais les usines automobiles françaises. Ainsi, A l'usine Renault de Sandouville, près du Havre, et à l'usine Stellantis (ex-PSA) de Sochaux, dans le Doubs, la production de voitures a été fortement perturbée en raison de la pénurie de composants électroniques qui touche désormais de nombreux constructeurs automobiles à travers le monde.

L'industrie automobile patit de la forte de demande de composants destinés aux smartphones et ordinateurs, marchés qui ont été boostés en raison de l'essor du télétravail, phénomène directement lié à la pandémie de la Covid-19. Les fabricants de ce type d'équipements ont vu leurs stocks s'amenuiser ces dernières semaines et risquent aux aussi de ne plus pouvoir suivre la demande, notamment en matière de microprocesseurs, de circuits graphiques et d'écrans LCD.

Autre information importante : la Commission européenne a autorisé une aide publique de 2,9 milliards d'euros accordée par 12 États membres pour un projet européen de recherche et d'innovation sur les batteries, dans le cadre du deuxième projet important d'intérêt européen commun (« PIIEC »), après celui qui a été accordé à la microélectronique. Il vise à soutenir la recherche et l'innovation dans la chaîne de valeur des batteries, secteur stratégique compte tenu de l'essor de la mobilité électrique. Dénommé « European Battery Innovation », ce projet a été élaboré et notifié conjointement par 12 Etats membres : l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, la Croatie, l'Espagne, la Finlande, la France, la Grèce, l'Italie, la Pologne, la Slovaquie et la Suède.

Enfin, il faut noter que Orange va ouvrir neuf 5G Labs pour donner vie aux usages de la 5G, que la France a commandé 12 avions de combat Rafale pour remplacer ceux transférés à la Grèce, et que Qualcomm va ouvrir un centre de R&D dédié à la 5G, réparti entre Issy-Les-Moulineaux, près de Paris, et Lannion (Côtes-d'Armor)

Publié dans Editos

Après les constructeurs automobiles qui souffrent de difficultés d'approvisionnement depuis décembre, ce sont les fabricants d'ordinateurs et de smartphones qui risquent à leur tour d'être impactés par la pénurie de composants électroniques.

Publié dans Conjoncture

Le semaine dernière a été marquée par l'intervention du gouvernement allemand auprès des autorités taïwanaises pour tenter de résoudre la pénurie de semi-conducteurs qui entrave depuis le début de l'année la production automobile, dont on connaît l'importance pour l'économie allemande. Les constructeurs automobiles du monde entier sont affectés par cette pénurie de composants qui les oblige à ralentir leur production, voire à prendre des mesures de chômage partiel. Une action qui semble porter ses fruits, puisque TSMC s'est d'ores et déjà engagé à produire davantage pour le secteur automobile dès cette année. Cette décision fait suite à une demande directe de Wang Mei-hua, la ministre des Affaires économiques de Taïwan.

A retenir également dans l'actualité de la semaine écoulée qu'Orange a vendu 50% de son réseau de fibre optique en zone rurale à des investisseurs. A cette fin, l'opérateur a créé Orange Concessions en s’associant avec La Banque des Territoires (Caisse des Dépôts), CNP Assurances (« CNP ») et EDF Invest. Avec 23 réseaux d’initiatives publiques (RIP) représentant plus de 4,5 millions de prises FTTH construites ou à construire, Orange Concessions sera le premier opérateur en France des réseaux de fibre optique jusqu’à l’abonné (FTTH) déployés et opérés pour le compte des collectivités territoriales.

Il faut aussi noter qu'Alsatis, Thales, Sequans et Alcatel-Lucent sont les quatre premiers lauréats de l'appel à projets 5G. Ces projets proposent tous les quatre des expérimentations d'usages innovants innovants de la 5G au service de l'industrie, la santé, les services publics et les territoires intelligents.

Dans le domaine de l'automobile, Stellantis, issue de la fusion entre FCA et PSA, et Engie EPS ont créé une société commune dans la mobilité électrique qui proposera une gamme complète de services et de solutions innovantes tels que des infrastructures de recharge résidentielles, commerciales et publiques, ainsi que des abonnements de recharge d'énergie et des technologies Vehicle-to-Grid, afin de rendre l'accès à la mobilité électrique facile et pratique.

Enfin, dans le secteur de la fonderie, GlobalWafers a augmenté de 16% le prix de son offre d’achat sur Siltronic. Son OPA est passée à 145 euros par action en raison d'achats parallèles par GlobalWafers. Cette opération valorise son homologue allemand a hauteur de 4,4 milliards d’euros.

Publié dans Editos

Le gouvernement allemand a indiqué avoir contacté les autorités taïwanaises pour tenter de résoudre la pénurie de semi-conducteurs qui entrave depuis le début de l'année la production automobile, dont on connaît l'importance pour l'économie allemande, précise l'AFP.

Publié dans Vie de la profession

La semaine dernière a été marquée par les statistiques de l'Acea (Association des constructeurs européens d'automobiles) qui montrent que le marché des voitures particulières de l'Union européenne s'est contracté de 23,7% à 9,9 millions d'unités en 2020 (soit 3 millions d'unités en moins que l'année précédente), en conséquence directe de la pandémie de la Covid-19. En effet, les mesures de confinement - y compris les confinements à grande échelle et d'autres restrictions tout au long de l'année - ont eu un impact sans précédent sur les ventes de voitures dans l'Union européenne.

Le pénurie se confirme dans le domaine des composants électroniques. Après la sonnette d'alarme tirée par les constructeurs automobiles, c'est au tour des sous-traitants, via leur syndicat professionnel, le Snese, d'annoncer des difficultés d'approvisionnement. Celui-ci déplore le regain de nettes hausses des tarifs des composants électroniques et de leur rétroactivité. Il ajoute que ces pratiques sont imposées sans aucun dialogue. Il enjoint les différentes parties prenantes à d’avantage de compréhension et de modération. Le Snese dénonce des menaces de suspension de livraison à l’encontre des sous-traitants en cas de rejet des nouveaux tarifs.

A retenir également dans l'actualité de la semaine écoulée, la remise des Trophées des Assises de l'embarqué, avec cette année, pour la première fois, cinq trophées remis à des entreprises ou des académiques et un trophée remis à des étudiants pour couronner des projets ont développé et mis en oeuvre un ou plusieurs systèmes embarqués comportant une composante logicielle prépondérante et particulièrement innovante.

Enfin, il est à noter que le plan de relance consacre 570 M€ pour l’accélération de la généralisation de la fibre optique sur le territoire national dont 420 M€ sont alloués dès à présent, que les dépenses de recherche en semi-conducteurs progresseraient de 4% en 2021 selon IC Insights, qu'Alstom a réalisé un chiffre d'affaires de 5,6 milliards d'euros sur les 9 premiers mois de son exercice et que Thales et Airbus vont fournir 12 satellites dans le cadre du lancement de la 2e génération du système de géopositionnement européen, Galileo. De son côté, OneWeb, la société de communications par satellite en orbite terrestre basse détenue conjointement par le gouvernement britannique et Bharti Global a annoncé qu'elle avait obtenu un financement supplémentaire de SoftBank et de Hughes Network Systems, ce qui porte le financement total de OneWeb à 1,4 milliard de dollars.

Publié dans Editos

Le néerlandais double la puissance de calcul de sa plateforme de développement software pour automobile L2+ BlueBox, grâce notamment au processeur Coolidge du français Kalray.

Publié dans Semi-conducteurs
mardi, 19 janvier 2021 18:04

Konrad Technologies et NI s’associent

L’objectif de cet accord est de développer des systèmes de test et des solutions de validation logicielle et matérielle de conduite autonome.

Publié dans Vie des entreprises
Page 1 sur 61
3 mars 2021
2 mars 2021
1 mars 2021
28 février 2021
26 février 2021

Embarqué
Adm21, nouveau SBC 3,.5” basé sur Intel Atom x7-E3950 Vecow , distribué par ADM21, vient de lancer le nouveau SBC ( single Board Computer ), EMBC-2000 [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99
Pour toute question, merci de nous contacter
10/03/2021 - 11/03/2021
IBS (Intelligent Building Systems)
04/05/2021 - 06/05/2021
PCIM Europe
04/05/2021 - 06/05/2021
SMTconnect
01/06/2021 - 03/06/2021
JEC World 2021