Electroniques.biz

Sigfox a récemment annoncé qu’il rendait public les spécifications de son protocole radio à destination des objets connectés. Jusqu’à présent, l’accès à de telles spécifications nécessitait la signature d’un accord de confidentialité ou NDA (Non-disclosure agreement), la société ayant exprimé le souhait de contrôler le nombre d’entités connectées à son réseau. Notons toutefois qu’une telle décision s’applique uniquement aux objets connectés et non pas à l’infrastructure et aux stations de base de l’opérateur.

«L’ouverture de la spécification a toujours été dans la stratégie de Sigfox et nous sommes convaincus que des milliers de cas d’usage vont émerger» explique Christophe Fourtet, le cofondateur de Sigfox. Pour l’entreprise, cette initiative est une étape naturelle dans l’établissement d’un standard, comme cela a été le cas pour Bluetooth, par exemple. Concrètement, la mise dans le domaine public des spécifications du protocole radio Sigfox ouvre la voie à des implémentations open source et à davantage d’opportunités pour les développeurs et les concepteurs d’objets connectés. De telle sorte que le réseau 0G de Sigfox se verra ouvrir d’autres horizons que les applications B2B, qui constituent aujourd'hui le principal débouché de la technologie. Ce facteur devrait lui permettre d'adresser, avec plus d’atouts dans sa manche, un marché davantage grand public.

Publié dans Editos

Le réseau Sigfox est disponible dans 60 pays, couvrant toute l'Europe et un milliard de personnes dans le monde.

Publié dans Vie des entreprises

Le module RTC RV-8263-C7 du suisse Micro Crystal est proposé dans un boîtier CMS, dont les dimensions sont de seulement 3,2x1,5x0,8mm.

Publié dans Embarqué

Si de plus en plus d'entreprises de toutes tailles et de tous secteurs créent de nouveaux modèles d'affaires en rendant leurs appareils conectés, leur succès dépend de leur capacité à garantir la sécurité de leurs appareils et de leurs données, ainsi que l'accès à ces derniers.

Publié dans Vie des entreprises

Stimio, spécialiste nantais de l’IoT B2B, réalise une première levée de fonds de 1,3 M€ auprès de CM-CIC Innovation.

Publié dans Vie des entreprises

L'Allemagne sera le champion européen de l'IoT en 2019, avec des dépenses dépassant les 35 milliards de dollars. Celles de la France et du Royaume-Uni devraient dépasser chacun plus de 25 milliards de dollars, suivis de l’Italie avec 19 milliards de dollars.

Publié dans Conjoncture

L'américain lance des modules et un circuit d'émission-réception Wi-Fi 802.11 b/g/n à faible consommation, spécifiquement destinés aux concepteurs de produit IoT.

Publié dans Embarqué

Destiné aux wearables et aux dispositifs IoT, le MAX20345 intègre notamment un régulateur buck-boost à faible bruit à destination des oxymètres et des capteurs de mesure de la fréquence cardiaque.

Publié dans Energie

La Sequana est architecturée autour d’un module PSoC 63 de Cypress – qui inclut un microcontrôleur PSoC 6 – et est pilotée par le système d’exploitation ARM MBed qui est dédié à l’IoT.

Publié dans Embarqué

Au titre de l’exercice 2017, Wyres a réalisé un chiffre d’affaires de 166 k€ avec un Ebitda négatif (c'est-à-dire une perte) de 393 K€. Pour Kerlink, l’ajout de cette brique technologique lui permettra de renforcer son offre de géolocalisation sur la partie "indoor". Le groupe assure qu'elle constituera un vecteur d’accélération commerciale.

Publié dans Vie des entreprises
20 octobre 2020
19 octobre 2020
18 octobre 2020
16 octobre 2020
15 octobre 2020
14 octobre 2020

Composants
Antennes Cornets en Impression 3D Elliptika Propose une gamme d'antennes cornets en impression 3D de la bande S à la bande Ka permettant [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99
Pour toute question, merci de nous contacter
03/11/2020 - 04/11/2020
IBS (Intelligent Building Systems)
10/11/2020 - 13/11/2020
Electronica
01/12/2020 - 03/12/2020
Aeromart
10/01/2021 - 15/01/2021
European Microwave Week