Electroniques.biz

La semaine dernière a été marquée par les négociations pour le rachat de Xilinx par AMD pour 30 milliards de dollars, par une levée de fonds opérée par la start-up Aledia (qui développe des écrans microLed pour les marchés grand public) à hauteur de 80 M€ dont 60 M€ apportés par Bpifrance, et par les dernières statistiques du WSTS qui montrent que les ventes mondiales de semi-conducteurs ont augmenté de 4,9% d'une année sur l'autre en août, mais ont chuté de plus de 10% en Europe sur une base annuelle, ce qui contraste nettement avec forte augmentation des ventes dans les Amériques (+23,6%).

A noter également que Broadcom s'est engagé auprès de la Commission européenne à suspendre tous les accords existants contenant des clauses d'exclusivité ou de quasi-exclusivité et/ou des dispositions produisant un effet de levier qui se rapportent aux systèmes sur puce pour décodeurs de télévision et modems Internet, et à ne pas conclure de nouveaux accords comportant de telles clauses.

Enfin, il faut retenir, dans l'actualité de la semaine passée, la naissance d'une alliance pour créer un écosystème dans le domaine des lunettes à réalité augmentée, l'externalisation par Arm de ses mémoires CeRam, l'annonce par Nokia de 100 contrats 5G et de 160 engagements commerciaux et le rachat de Tekron par Microchip.

Publié dans Editos

Les contrats remportés confirment les progrès de l'entreprise dans le renforcement de son portefeuille de produits pour l’activité réseaux mobiles.

Publié dans Vie des entreprises

Dans les faits, les autres opérateurs seront aussi fortement incités à réduire, voire à supprimer totalement les équipements Huawei à plus ou moins longue échéance.

Publié dans Vie des entreprises

Pekka Lundmark entrera dans ses nouvelles fonctions un mois plus tôt que prévu.

Publié dans Décideurs

La semaine dernière a été marquée par l'annonce de la suppression de 1233 emplois en France par Nokia, parmi les activités d'Alcatel-Lucent, soit un tiers des effectifs de cette filiale dans l'Hexagone. Le groupe prévoit de supprimer 402 postes à Lannion (Côtes-d'Armor) sur 800 salariés, et 831 postes sur le site de Nozay (Essonne) qui emploie 2 900 salariés. Ce sera le quatrième plan de licenciements collectifs depuis que Nokia a racheté Alcatel-Lucent début 2016.

Mauvaise nouvelle également pour l'industrie automobile européenne qui s'attend à ce que les ventes de voitures dans l'Union européenne chutent de plus de 3 millions d'unités, passant de 12,8 millions de voitures vendues en 2019 à quelque 9,6 millions cette année, soit une chute des ventes d'environ 25% par rapport à l'an passé, selon l'Acea, l'Association des constructeurs européens d'automobiles. En France, un fonds de soutien aux investissements dans ce secteur, doté de 200 millions d’euros en 2020, a été créé. Un Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) ouvert à toutes les entreprises de la filière et opéré par Bpifrance vient également d’être publié. Cet AMI est destiné aux entreprises de la filière qui souhaitent investir dans leurs outils de production.

Dans le domaine des semi-conduteurs, le japonais Toshiba va progressivement céder sa participation de son ancienne activité de mémoires flash Nand, Kioxia, et de redistribuer la majorité du produit net de cette vente à ses actionnaires, selon des informations du Nikkei Asian Review. Il possède 40,2% de Kioxia et avait déjà vendu la majorité du capital de cette entité en 2018 à un consortium mené par Bain Capital pour 18 milliards d'euros.

Selon Omdia, les 10 premiers fabricants de semi-conducteurs ont collectivement généré des revenus de 63,6 milliards de dollars au premier trimestre, contre 62,2 milliards de dollars au quatrième trimestre 2019, en hausse de 2,1%, tandis que le marché des semi-conducteurs dans son ensemble a enregistré une baisse séquentielle de 2% au cours de cette même période. A noter que, dans le classement publié par Omdia, il ne figure plus aucune société européenne, HiSilicon, l'activité de semi-conducteurs de Huawei, passant de la 16è à la 8è place et Kioxia de 1a 11è à la 10è position.

Publié dans Editos

Ce sera le quatrième plan de licenciements collectifs depuis que Nokia a acquis Alcatel-Lucent début 2016.

Publié dans Vie des entreprises

La semaine dernière a été marquée par l'appel conjoint lancé le 19 juin par les industriels allemands et français des électrotechnologies. Ils demandent des investissements courageux dans les technologies futures. Le Zvei et la Fieec considèrent que les propositions de la Commission européenne pour un plan de relance de l’Union européenne sont positives. Cependant, les deux associations de l’industrie électrique et électronique française et allemande demandent que le plan soit mis en œuvre rapidement.

A noter également dans l'actualité de la semaine écoulée, l'assouplissement des sanctions américaines envers Huawei dans les semi-conducteurs et la 5G car elles s'évèrent néfastes pour les industriels américains qui craignent de prendre du retard dans la définition des normes internationales. “Il est important que les entreprises américaines puissent être en mesure de travailler dans les organismes de normalisation afin de s’assurer que les propositions américaines soient pleinement prises en compte”, a expliqué le département du Commerce.

Autre acteur important de la technologie 5G, Nokia multiplie les coopérations pour tenter de rattraper son retard. Après Marvell, le finlandais s'associe à Broadcom pour mettre au point les jeux de circuits ReefShark équipant ses infrastructures télécoms 5G. Dans le même temps cependant, Nokia va à nouveau réduire ses effectifs en France dont les activités sont issues d'Alcatel-Lucent. 

Parmi les autres événements de la semaine passée, il faut aussi noter que l'Arcep a levé l'obligation d'un lancement de la 5G avant la fin de l'année et souhaite renforcer la 4G, que Yageo a finalisé l'acquisition de Kemet pour 1,6 milliard de dollars et que Lumibird a levé 36,3 M€ pour sa croissance externe.

Publié dans Editos

Après Marvell, le finlandais s'associe à Broadcom pour mettre au point les jeux de circuits ReefShark équipant ses infrastructures télécoms 5G.

Publié dans Vie des entreprises

Pour la quatrième fois en 4 ans, l’équipementier télécoms finlandais devrait prochainement réduire ses effectifs en France, selon les informations de "La Tribune".

Publié dans Vie des entreprises

Selon une étude de Nokia et d'ABI Research, 74 % des décideurs de l’industrie envisagent de mettre à niveau leurs réseaux de communication et de contrôle au cours des deux prochaines années pour accélérer leur transformation digitale et l’Industrie 4.0. Plus de 90 % d’entre eux réfléchissent à intégrer les technologies 4G/5G dans leurs opérations et 84 % de ceux qui souhaitent adopter la 4G/5G vont déployer un réseau local sans fil privé pour leurs opérations de production.

Publié dans Conjoncture
Page 1 sur 8
22 octobre 2020
21 octobre 2020
20 octobre 2020
19 octobre 2020
18 octobre 2020
16 octobre 2020

Composants
Connect Core 6 UL - Digi Elaboré sur le processeur d'application NXP i.MX6UL, le Connect Core 6 UL est le moteur de communication [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99
Pour toute question, merci de nous contacter
03/11/2020 - 04/11/2020
IBS (Intelligent Building Systems)
10/11/2020 - 13/11/2020
Electronica
01/12/2020 - 03/12/2020
Aeromart
10/01/2021 - 15/01/2021
European Microwave Week