Electroniques.biz

L'américain présente un capteur BSI à obturation globale de 560x560 pixels sensible aux infrarouges proches, peu gourmand en énergie, très rapide et doté d'une sortie de veille intelligente.

Publié dans Capteurs

Référencé AFGHL50T65SQDC, cet IGBT de 650V intègre une diode Schottky en carbure de silicium. Il est accompagné d'une série de pilotes de grille à fort courant.

Publié dans Semi-conducteurs

Racheté pour 430M$, cet ancien site d'IBM permet à ON Semiconductor d'accéder à la fabrication sur tranches de 300 mm et aux technologies 65 nm et 45 nm.

Publié dans Vie des entreprises

La dernière plateforme de référence de l'américain s'appuie sur sa liaison Bluetooth Low Energy, des capteurs Bosch et une cellule solaire alimentant le tout.

Publié dans Embarqué

La semaine dernière a été marquée par le bouclage de l'offre d'achat de Thales sur Gemalto. Il se sera écoulé plus d'un an entre l'annonce de l'OPA de Thales et la clôture de l'opération. La proposition d'achat de Thales fait suite à une OPA hostile du groupe Atos sur Gemalto. En cas de rachat total des actions de Gemalto par Thales (ce qui est l'objectif des deux groupes), le montant de l'acquisition sera de 4,76 milliards d'euros. Parmi les grandes annonces de la semaine écoulée, nous retiendrons également l'accord portant sur l'achat par la Chine de 300 Airbus pour un montant de plus de 30 milliards de dollars.

Nous avons appris que l'Etat se désengage financièrement du programme Cap'Tronic pour 2020. Il a décidé de transmettre aux régions la responsabilité d'accorder des subventions à ce programme. Selon nos informations, d'autres programmes industriels subiront des suppressions ou des réductions de financement de la part de Bercy en 2020. Plusieurs financements du FUI (Fonds unique interministériel) seraient touchés par cette mesure.

Dans le domaine de l'automobile, l'Europe veut rendre obligatoires des dispositifs de sécurité sur les véhicules à partir de 2022, notamment un dispositif d'avertissement en cas de somnolence ou de distraction du conducteur, l'adaptation intelligente de la vitesse, la sécurité en marche arrière assurée par caméra ou capteurs, et l'enregistrement de données en cas d'accident (« boîte noire »), afin de réduire le nombre de morts sur les routes.

La voiture autonome, que de nombreux constructeurs nous promettaient pour 2020, ne sera pas sur les routes l'an prochain (mis à part les expérimentations qui, bien sûr, se poursuivront, et la mise en service de navettes et de robots-taxis). Le groupe PSA a jeté un froid par la voix de son P-dg, Carlos Tavares, en étant le premier constructeur à annoncer qu'il n'irait pas au delà du niveau 3 en matière de véhicules autonomes, en tout cas pas à courte ou moyenne échéance. Il ne développera donc pas de fonctionnalités capables de déléguer au véhicule la prise en charge de la sécurité (niveau 4), et encore moins de le rendre totalement autonome (niveau 5).

Dans le domaine des composants, notons que selon une étude de la société d'analyse IHS Markit, les ventes mondiales de mémoires Dram pourraient chûter de 22% en 2019 pour atteindre 77 milliards de dollars. En cause : une surproduction qui devrait perdurer au moins jusqu'au troisième trimestre. Par ailleurs, deux transactions importantes ont eu lieu en semi-conducteurs : l'acquisition de Quantenna Communications par ON Semiconductor pour plus d'un milliard de dollars, et la finalisation du rachat d'IDT par Renesas.

Publié dans Editos

L'acquisition crée une plate-forme pour traiter les applications de connectivité pour les marchés de l'industrie et de l'automobile. Elle permettra de combiner l’expertise de ON Semiconductor en matière de gestion de la consommation et des technologies Bluetooth avec les capacités logicielles et Wi-Fi de Quantenna.

Publié dans Vie des entreprises

En partenariat avec Bosch Sensortec, l'américain a mis au point une carte de développement miniature associant pléthore de capteurs et son module Bluetooth à faible consommation.

Publié dans Embarqué
vendredi, 04 janvier 2019 11:25

Kit de développement Bluetooth pour l'IoT

Ce kit constitue une plate-forme modulaire pour le développement et le prototypage rapide d'applications Bluetooth Low Energy.

• Solution basée sur le SoC Bluetooth 5 RSL10

• Radio et microcontrôleur Arm Cortex-M3 intégrés dans le RSL10

• Gamme complète de capteurs et d'actionneurs

• Application mobile pour la connectivité au Cloud

• Compatibilité avec AWS, Azure, Bluemix et autres services cloud

 

Réf. B-IDK

Fab. ON Semiconductor

Rens. http://www.onsemi.com/

Publié dans Embarqué

L'américain a dévoilé la conception de référence d'un interrupteur Bluetooth Low Energy auto-alimenté, architecturé autour de son module RSL10 SIP.

Publié dans Embarqué

L'ajout de la norme de réseau maillé Bluetooth et la disponibilité d'une clé USB intégrant le RSL10 de l'américain permettront d'adresser un plus large éventail d'applications.

Publié dans Embarqué
Page 1 sur 7
11 décembre 2019
10 décembre 2019
9 décembre 2019
8 décembre 2019
6 décembre 2019

Embarqué
nouvelle carte porteuse SMARC 2.0 de Connect tech chez ADM21 Connect Tech complète sa gamme de cartes porteuse avec la nouvelle carte SMARC 2.0. Cette carte SMARC [...]
Pour communiquer sur vos produits,
al.rouaud@electroniques.biz - 01.53.90.17.15

Sondage express

Technologies émergentes
Parmi ces applications émergentes pour l'électronique, quelle est celle que vous estimez être la plus prometteuse pour l'électronique française ?
Pour toute question, merci de nous contacter