Electroniques.biz

En décembre 2020, OneWeb a lancé 36 nouveaux satellites, construits dans l'usine d'assemblage de sa société commune avec Airbus, en Floride, aux États-Unis, portant la flotte totale de la société à 110 satellites.

Publié dans Vie des entreprises

La semaine dernière a été marquée par les toutes premières évaluations du marché des semi-conducteurs sur l'ensemble de l'année 2020. Après une baisse de 12% en 2019, les revenus mondiaux des entreprises de semi-conducteurs ont rebondi en 2020 pour atteindre 449,8 milliards de dollars, soit une augmentation de 7,3% par rapport à 2019, selon les résultats préliminaires publiés par Gartner. Intel a conservé sa position de premier fournisseur mondial de semi-conducteurs en termes de chiffre d'affaires en 2020, suivi de Samsung Electronics, SK hynix et Micron. Les revenus mondiaux des mémoires ont augmenté de 13,5 milliards de dollars en 2020, ce qui représente 44% de la croissance globale des revenus des semi-conducteurs en 2020. Mais pour les entreprises européennes, c'est une année peu reluisante qui vient de s'achever, car aucune d'entre elles ne figure désormais dans le top 10 du classement établi par Gartner.

La demande est si forte en ce début d'année 2021 qu'elle commence avec une pénurie de semi-conducteurs affectant le secteur de l'automobile. Les principaux fournisseurs de semi-conducteurs pour ce secteur estiment que la production automobile a rebondi plus rapidement que prévu à la suite de la pandémie, et qu'ils ont du mal à rattraper leur retard dans les livraisons. Ford, Toyota, Fiat Chrysler et Nissan ont annoncé qu'ils réduiraient la production de véhicules ce mois-ci en raison d'une pénurie de semi-conducteurs, confirmant ainsi les annonces d'autres constructeurs automobiles touchés par cette pénurie qui s'explique notamment par le rebond sensible de la demande de semi-conducteurs après la crise du Coronavirus. L'Allemand Volkswagen avait déclaré dès le mois dernier qu'il faisait face à une pénurie de semi-conducteurs.

A retenir également dans l'actualité de la semaine écoulée que la Commission européenne investit 20 M€ dans les composants électroniques à base de graphène, que la BEI accorde un prêt de 200 M€ à Eutelsat pour le satellite Konnect VHTS, et que le 4è programme d'investissements d'avenir sera doté de 20 milliards d'euros, 12,5 milliards d'euros du PIA 4 étant destinés aux marchés et technologies prioritaires, c'est-à-dire aux marchés les plus prometteurs où la France dispose de réelles capacités et mobilisant tous les leviers (financements, normes, réglementations, recherche, formation...).

Publié dans Editos

La BEI accorde un prêt de 200 M€ sur 8 ans à l’appui du programme Konnect VHTS, un satellite de nouvelle génération offrant une capacité inédite pour des services de haut débit fixes et mobiles. Le projet contribue à renforcer la couverture en haut débit à l’échelle paneuropéenne, conformément aux objectifs de la « société du gigabit » de la Commission européenne.

Publié dans Vie de la profession

Le gouvernement anglais et l'opérateur de téléphonie indien Bharti Global ont été retenus pour l'acqusition et le redémarrage des activités de l'opérateur de satellites Oneweb à hauteur d'un milliard de dollars. Oneweb avait été placé sous chapitre 11, la loi américaine sur les faillites.

Publié dans Vie des entreprises

Cette solution est destinée aux applications de mesure dans les réseaux 5G, les data centers, les aéronefs militaires et civiles, les communications satellites, etc.

Publié dans Mesure

Les participants à cette démonstration ont eu l’occasion de rouler dans un véhicule autonome équipé d’un moteur de positionnement innovant développé par le projet Escape - le moteur Escape GNSS ("Escape GNSS Engine" ou EGE).

Publié dans Vie de la profession

L’essor de l’Internet des objets s’accompagne de nouveaux services dans les secteurs les plus variés, voire inattendus. Pour explorer ces nouveaux territoires, Eutelsat Communications compte lancer en 2019 un nano-satellite baptisé ELO (Eutelsat LEO for Objects). Sa mission consistera à évaluer les performances d’un satellite en orbite basse (rappelons que LEO est l’acronyme de «low Earth orbit») pour l’échange de données à bas débit avec des objets répartis sur Terre. Pour ce faire, l’opérateur européen s’appuiera sur la technologie de Sigfox, une société dont il est justement actionnaire.

Selon Eutelsat, l’orbite basse se révèle bien adaptée à la connectivité bas débit des objets, car elle offre un lien satellite disponible en tout point du globe, en complément des réseaux IoT terrestres, et ce sans impact ni sur le coût ni sur la consommation énergétique des objets. ELO sera ainsi à même de rapatrier des informations concernant des objets situés dans les zones non desservies par les réseaux terrestres, tout en offrant une redondance sur la couverture terrestre existante. Sigfox interviendra comme partenaire à deux niveaux : pour l’analyse du spectre utilisé par le satellite dans les bandes de fréquence ISM d’une part, pour le traitement des données relatives aux objets d’autre part. ELO permettra également de tester la connectivité dans d’autres bandes de fréquence.

Ce choix d’une constellation en orbite basse pour l’Internet des objets est intéressant. Il tranche avec la position de l’opérateur concernant l’Internet à haut débit par satellites, domaine dans lequel il estime que, pour des raisons de viabilité du modèle économique, seuls les satellites géostationnaires ont un réel avenir.

Publié dans Editos

Le MMIC MGFG5H3001 en technologie HEMT GaN du japonais fournit une puissance de 8W entre 27,5 et 31GHz.

Publié dans Rf/Hyper

Il est ici question d'un bloc convertisseur-élévateur de fréquence et d'un amplificateur de puissance.

Publié dans Rf/Hyper
15 avril 2021
14 avril 2021
13 avril 2021
12 avril 2021
11 avril 2021

Embarqué
KONTRON INTRODUIT UNE NOUVELLE FAMILLE DE MACRO-COMPOSANTS La société Kontron GmbH représentée en France par Steliau Technology introduit une nouvelle famille [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99
Pour toute question, merci de nous contacter
04/05/2021 - 06/05/2021
SMTconnect
04/05/2021 - 06/05/2021
PCIM Europe
01/06/2021 - 03/06/2021
JEC World 2021
28/06/2021 - 01/07/2021
MWC Barcelona