Electroniques.biz

La semaine dernière a été marquée par la publication par le WSTS du bilan de l'année 2020 sur le marché des semi-conducteurs. L'organisme en charge des statistiques sur l'industrie des semi-conducteurs estime que les ventes mondiales ont atteint 439 milliards de dollars en 2020, en progression de 6,5% par rapport à 2019. Mais les ventes européennes ont, elles, chuté de 6%, souligne le WSTS.

Dans l'actualité de la semaine écoulée, il faut également retenir que la pénurie de composants s'amplifie et touche désormais les usines automobiles françaises. Ainsi, A l'usine Renault de Sandouville, près du Havre, et à l'usine Stellantis (ex-PSA) de Sochaux, dans le Doubs, la production de voitures a été fortement perturbée en raison de la pénurie de composants électroniques qui touche désormais de nombreux constructeurs automobiles à travers le monde.

L'industrie automobile patit de la forte de demande de composants destinés aux smartphones et ordinateurs, marchés qui ont été boostés en raison de l'essor du télétravail, phénomène directement lié à la pandémie de la Covid-19. Les fabricants de ce type d'équipements ont vu leurs stocks s'amenuiser ces dernières semaines et risquent aux aussi de ne plus pouvoir suivre la demande, notamment en matière de microprocesseurs, de circuits graphiques et d'écrans LCD.

Autre information importante : la Commission européenne a autorisé une aide publique de 2,9 milliards d'euros accordée par 12 États membres pour un projet européen de recherche et d'innovation sur les batteries, dans le cadre du deuxième projet important d'intérêt européen commun (« PIIEC »), après celui qui a été accordé à la microélectronique. Il vise à soutenir la recherche et l'innovation dans la chaîne de valeur des batteries, secteur stratégique compte tenu de l'essor de la mobilité électrique. Dénommé « European Battery Innovation », ce projet a été élaboré et notifié conjointement par 12 Etats membres : l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, la Croatie, l'Espagne, la Finlande, la France, la Grèce, l'Italie, la Pologne, la Slovaquie et la Suède.

Enfin, il faut noter que Orange va ouvrir neuf 5G Labs pour donner vie aux usages de la 5G, que la France a commandé 12 avions de combat Rafale pour remplacer ceux transférés à la Grèce, et que Qualcomm va ouvrir un centre de R&D dédié à la 5G, réparti entre Issy-Les-Moulineaux, près de Paris, et Lannion (Côtes-d'Armor)

Publié dans Editos

Après les constructeurs automobiles qui souffrent de difficultés d'approvisionnement depuis décembre, ce sont les fabricants d'ordinateurs et de smartphones qui risquent à leur tour d'être impactés par la pénurie de composants électroniques.

Publié dans Conjoncture

Le semaine dernière a été marquée par l'intervention du gouvernement allemand auprès des autorités taïwanaises pour tenter de résoudre la pénurie de semi-conducteurs qui entrave depuis le début de l'année la production automobile, dont on connaît l'importance pour l'économie allemande. Les constructeurs automobiles du monde entier sont affectés par cette pénurie de composants qui les oblige à ralentir leur production, voire à prendre des mesures de chômage partiel. Une action qui semble porter ses fruits, puisque TSMC s'est d'ores et déjà engagé à produire davantage pour le secteur automobile dès cette année. Cette décision fait suite à une demande directe de Wang Mei-hua, la ministre des Affaires économiques de Taïwan.

A retenir également dans l'actualité de la semaine écoulée qu'Orange a vendu 50% de son réseau de fibre optique en zone rurale à des investisseurs. A cette fin, l'opérateur a créé Orange Concessions en s’associant avec La Banque des Territoires (Caisse des Dépôts), CNP Assurances (« CNP ») et EDF Invest. Avec 23 réseaux d’initiatives publiques (RIP) représentant plus de 4,5 millions de prises FTTH construites ou à construire, Orange Concessions sera le premier opérateur en France des réseaux de fibre optique jusqu’à l’abonné (FTTH) déployés et opérés pour le compte des collectivités territoriales.

Il faut aussi noter qu'Alsatis, Thales, Sequans et Alcatel-Lucent sont les quatre premiers lauréats de l'appel à projets 5G. Ces projets proposent tous les quatre des expérimentations d'usages innovants innovants de la 5G au service de l'industrie, la santé, les services publics et les territoires intelligents.

Dans le domaine de l'automobile, Stellantis, issue de la fusion entre FCA et PSA, et Engie EPS ont créé une société commune dans la mobilité électrique qui proposera une gamme complète de services et de solutions innovantes tels que des infrastructures de recharge résidentielles, commerciales et publiques, ainsi que des abonnements de recharge d'énergie et des technologies Vehicle-to-Grid, afin de rendre l'accès à la mobilité électrique facile et pratique.

Enfin, dans le secteur de la fonderie, GlobalWafers a augmenté de 16% le prix de son offre d’achat sur Siltronic. Son OPA est passée à 145 euros par action en raison d'achats parallèles par GlobalWafers. Cette opération valorise son homologue allemand a hauteur de 4,4 milliards d’euros.

Publié dans Editos

Le gouvernement allemand a indiqué avoir contacté les autorités taïwanaises pour tenter de résoudre la pénurie de semi-conducteurs qui entrave depuis le début de l'année la production automobile, dont on connaît l'importance pour l'économie allemande, précise l'AFP.

Publié dans Vie de la profession

La semaine dernière a été marquée par les statistiques de l'Acea (Association des constructeurs européens d'automobiles) qui montrent que le marché des voitures particulières de l'Union européenne s'est contracté de 23,7% à 9,9 millions d'unités en 2020 (soit 3 millions d'unités en moins que l'année précédente), en conséquence directe de la pandémie de la Covid-19. En effet, les mesures de confinement - y compris les confinements à grande échelle et d'autres restrictions tout au long de l'année - ont eu un impact sans précédent sur les ventes de voitures dans l'Union européenne.

Le pénurie se confirme dans le domaine des composants électroniques. Après la sonnette d'alarme tirée par les constructeurs automobiles, c'est au tour des sous-traitants, via leur syndicat professionnel, le Snese, d'annoncer des difficultés d'approvisionnement. Celui-ci déplore le regain de nettes hausses des tarifs des composants électroniques et de leur rétroactivité. Il ajoute que ces pratiques sont imposées sans aucun dialogue. Il enjoint les différentes parties prenantes à d’avantage de compréhension et de modération. Le Snese dénonce des menaces de suspension de livraison à l’encontre des sous-traitants en cas de rejet des nouveaux tarifs.

A retenir également dans l'actualité de la semaine écoulée, la remise des Trophées des Assises de l'embarqué, avec cette année, pour la première fois, cinq trophées remis à des entreprises ou des académiques et un trophée remis à des étudiants pour couronner des projets ont développé et mis en oeuvre un ou plusieurs systèmes embarqués comportant une composante logicielle prépondérante et particulièrement innovante.

Enfin, il est à noter que le plan de relance consacre 570 M€ pour l’accélération de la généralisation de la fibre optique sur le territoire national dont 420 M€ sont alloués dès à présent, que les dépenses de recherche en semi-conducteurs progresseraient de 4% en 2021 selon IC Insights, qu'Alstom a réalisé un chiffre d'affaires de 5,6 milliards d'euros sur les 9 premiers mois de son exercice et que Thales et Airbus vont fournir 12 satellites dans le cadre du lancement de la 2e génération du système de géopositionnement européen, Galileo. De son côté, OneWeb, la société de communications par satellite en orbite terrestre basse détenue conjointement par le gouvernement britannique et Bharti Global a annoncé qu'elle avait obtenu un financement supplémentaire de SoftBank et de Hughes Network Systems, ce qui porte le financement total de OneWeb à 1,4 milliard de dollars.

Publié dans Editos

Le néerlandais double la puissance de calcul de sa plateforme de développement software pour automobile L2+ BlueBox, grâce notamment au processeur Coolidge du français Kalray.

Publié dans Semi-conducteurs
mardi, 19 janvier 2021 18:04

Konrad Technologies et NI s’associent

L’objectif de cet accord est de développer des systèmes de test et des solutions de validation logicielle et matérielle de conduite autonome.

Publié dans Vie des entreprises

2020 a vu la plus forte baisse annuelle de la demande de voitures depuis le début du suivi de ce marché par l'Acea, les immatriculations de voitures neuves ayant chuté de 3 millions d'unités par rapport à 2019.

Publié dans Conjoncture

La semaine dernière a été marquée par les toutes premières évaluations du marché des semi-conducteurs sur l'ensemble de l'année 2020. Après une baisse de 12% en 2019, les revenus mondiaux des entreprises de semi-conducteurs ont rebondi en 2020 pour atteindre 449,8 milliards de dollars, soit une augmentation de 7,3% par rapport à 2019, selon les résultats préliminaires publiés par Gartner. Intel a conservé sa position de premier fournisseur mondial de semi-conducteurs en termes de chiffre d'affaires en 2020, suivi de Samsung Electronics, SK hynix et Micron. Les revenus mondiaux des mémoires ont augmenté de 13,5 milliards de dollars en 2020, ce qui représente 44% de la croissance globale des revenus des semi-conducteurs en 2020. Mais pour les entreprises européennes, c'est une année peu reluisante qui vient de s'achever, car aucune d'entre elles ne figure désormais dans le top 10 du classement établi par Gartner.

La demande est si forte en ce début d'année 2021 qu'elle commence avec une pénurie de semi-conducteurs affectant le secteur de l'automobile. Les principaux fournisseurs de semi-conducteurs pour ce secteur estiment que la production automobile a rebondi plus rapidement que prévu à la suite de la pandémie, et qu'ils ont du mal à rattraper leur retard dans les livraisons. Ford, Toyota, Fiat Chrysler et Nissan ont annoncé qu'ils réduiraient la production de véhicules ce mois-ci en raison d'une pénurie de semi-conducteurs, confirmant ainsi les annonces d'autres constructeurs automobiles touchés par cette pénurie qui s'explique notamment par le rebond sensible de la demande de semi-conducteurs après la crise du Coronavirus. L'Allemand Volkswagen avait déclaré dès le mois dernier qu'il faisait face à une pénurie de semi-conducteurs.

A retenir également dans l'actualité de la semaine écoulée que la Commission européenne investit 20 M€ dans les composants électroniques à base de graphène, que la BEI accorde un prêt de 200 M€ à Eutelsat pour le satellite Konnect VHTS, et que le 4è programme d'investissements d'avenir sera doté de 20 milliards d'euros, 12,5 milliards d'euros du PIA 4 étant destinés aux marchés et technologies prioritaires, c'est-à-dire aux marchés les plus prometteurs où la France dispose de réelles capacités et mobilisant tous les leviers (financements, normes, réglementations, recherche, formation...).

Publié dans Editos

Les principaux fournisseurs de semi-conducteurs pour le secteur automobile estiment que la production automobile a rebondi plus rapidement que prévu à la suite de la pandémie, et qu'ils ont du mal à rattraper leur retard dans les livraisons.

Publié dans Conjoncture

Test et mesure
Banc de mesure de prototypes d    Le banc de mesure d’antenne Ellipitka modèle MES01_0000_1800 permet la caractérisation rapide [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99

Veuillez entrer votre nom et numéro de téléphone.

Pour toute question, merci de nous contacter
04/05/2021 - 06/05/2021
SMTconnect
04/05/2021 - 06/05/2021
PCIM Europe
01/06/2021 - 03/06/2021
JEC World 2021
28/06/2021 - 01/07/2021
MWC Barcelona