Electroniques.biz

La semaine dernière a été marquée par les préoccupations liées à la pénurie de composants électroniques jusqu'au sommet de l'Etat. Pour évoquer ces difficultés, les représentants de l'automobile et de la filière électronique ont en effet été reçus par les services de l'Etat en charge de l'Industrie pour une première réunion de suivi.

Cette pénurie touche plus particulièrement l'industrie automobile en raison de son système d'approvisionnement en flux tendu. Alors que la crise de la Covid-19 avait déjà fortement ralenti la production d'automobiles, la pénurie de composants a entraîné des arrêts de fabrication chez la plupart des grands constructeurs dans le monde entier. Cette pénurie pourrait retarder la production de quelque 672000 voitures au premier semestre, notamment en Chine et en Europe, selon le cabinet IHS Markit. 

Pour contrer la pénurie, le gouvernement est désormais convaincu qu'il faut garantir une certaine soujveraineté européenne en matière de composants électroniques. Une volonté réaffirmée la semaine passée par la ministre déléguée à l'industrie, Agnès Pannier-Runacher, qui en a profité pour pour assurer qu'un réinvestissement massif est en préparation dans le secteur des composants électroniques. Evoquant "le plan nano-électronique qui date de 2020", elle a indiqué être "en train de discuter avec la Commission européenne pour remettre de l'argent dans cette filière".

Les réponses aux appels d'offres de relocalisation sont les bienvenus et entrent pleinement dans cette stratégie qui consiste à aller vers davantage de souveraineté. Au total, ce sont désormais 65 projets de relocalisation qui sont soutenus par le plan de relance, à hauteur de 268 M€, pour un montant total d’investissements industriels de plus d’un milliard d'euros. 34 nouveaux projets lauréats du volet relocalisation ont été annoncés la semaine dernière. Ils totalisent 128 M€ d’aides publiques qui viendront soutenir près de 333 M€ d’investissements industriels. Ils représentent un potentiel de plus de 1100 créations d’emplois industriels directs et permettront d’en conforter près de 3000.

A retenir également dans l'actualité de la semaine passée, la poursuite de la concentration dans l'industrie des semi-conducteurs.avec le rachat de Dialog Semiconductor par Renesas pour un montant de 4,9 milliards de dollars, et une chute des ventes européennes de la distribution de semi-conducteurs au 4è trimestre 2020, notamment en Allemagne et en France. Sur l'ensemble de l'Europe, la baisse des ventes distributeurs a été de 3,8% à 1,86 milliard d'euros par rapport au trimestre précédent. 

Enfin, notons que Le spécialiste des circuits de conversion du signal Scalinx a levé 10,5 M€, que Legrand et le CEA ont développé une génération d'interrupteurs sans fil et sans pile, et que Thales Alenia Space va construire la constellation Lightspeed constituée de 298 satellites.

Publié dans Editos

S'intégrant parfaitement aux offres connectées "with Netatmo", du nom de la société acquise par Legrand en novembre 2018, cette innovation permet de rendre le bâtiment connecté plus durable en réduisant l’impact environnemental et les opérations de maintenance liés à l’utilisation de piles.

Publié dans Vie des entreprises

Ce dispositif a pour vocation d’encourager et d’accompagner individuellement les collaborateurs du CEA et les porteurs d’idées externes s’appuyant sur des technologies CEA dans leurs projets de création d’entreprise.

Publié dans Vie de la profession

Les 50 premiers déposants représentent plus de la moitié de l’ensemble des demandes de brevets publiées à l’INPI en 2019. Cette tendance récurrente confirme la nécessité des actions de sensibilisation à la propriété industrielle menées en direction des plus petites entreprises et du monde de la recherche.

Publié dans Vie de la profession

La semaine dernière a été marquée par une reprise perceptible de l'activité économique, avec notamment un redémarrage des usines automobiles françaises. Renault a annoncé la reprise de sa production automobile en France, au lendemain d'une réouverture d'usine chez Toyota, confirmant le redémarrage progressif du secteur après plus d'un mois de pause forcée en raison de l'épidémie de Covid-19. Quant au groupe PSA, il a indiqué être prêt également, mais il attend la réouverture des concessions afin d'éviter d'accumuler des stocks coûteux. 

Les publications de résultats en pleine crise du Covid-19 ont eu lieu comme prévu. STMicroelectronics a fait état d'un chiffre d'affaires de 2,23 milliards de dollars au premier trimestre 2020, en hausse annuelle de 7,5%, pour un bénéfice net de 192M$ (+7,9%). Pour le deuxième trimestre 2020, la société espère un chiffre d'affaires avoisinant les 2 milliards de dollars (contre 2,173 milliards de dollars un an plus tôt), ses ventes étant logiquement impactées par la chûte du marché de l'automobile et par des difficultés logistiques liées à la pandémie. A retenir également une nette croissance du chiffre d'affaires de Soitec au cours de son exercice 2019-2020. Il a atteint 204 M€ au 4è trimestre de l'exercice fiscal 2019-2020, en hausse de 45% par rapport au 4è trimestre 2018-2019, et 598 M€ pour l'ensemble de l'exercice, en hausse de 35%.

La recherche de solutions pour contrer l'épidémie du Covid-19 s'est poursuivie avec plusieurs annonces intéressantes la semaine passée. Le CEA a conçu deux dispositifs d’assistance respiratoire d’urgence et les a mis à la disposition des industriels. Quant à Ludovic Le Moan, P-dg de Sigfox, il a mis en garde contre Google et Apple et a prôné l'utilisation d'un bracelet indépendant du smartphone plutôt qu'une application de tracking. D'autres solutions avaient été proposées précédemment par divers industriels et rien n'est exclu, indiquent les pouvoirs publics. Parmi elles, citons celle défendue par l'opérateur Orange qui fournit les données de géolocalisation anonymisées de ses abonnés à l'Inserm, et s'est associé à cinq sociétés françaises (Dassault Systèmes, Capgemini, Sopra Steria, SIA Partners et Accenture) pour concevoir une application de tracking qui fonctionne en Bluetooth. Cette solution serait déjà prête à être testée et plusieurs régions auraient été démarchées en ce sens.

Publié dans Editos

Les tests de CLEAR-M en milieu hospitalier ont démontré la fiabilité du développement technologique mené en quelques jours par l’institut Carnot CEA-List du CEA

Publié dans Vie des entreprises

Baptisé Y.Spot Labs, ce centre d'innovation proposera des moyens de prototypage rapide, des plateaux d’innovation et un environnement dédié pour augmenter la créativité et la capacité de convertir les technologies en produits utiles. Un investissement initial de 17 millions d'euros provenant notamment de la Région (6 M€) et du Département (4 M€) a permis de cofinancer ce projet. Il sera complété, dès 2021, par Y.Spot Partners, un bâtiment destiné à accueillir partenaires et acteurs de la création d’entreprises aux côtés du Village by CA.

Publié dans Vie de la profession

La semaine dernière a été marquée par l'alliance conclue entre Apple et Dialog Semiconductor. Apple va débourser 600 millions de dollars pour la licence de circuits intégrés de gestion d'alimentation (PMIC), le transfert de certains actifs et le paiement anticipé de futurs achats de composants Dialog. Le fabricant de l'iPhone emploiera également plus de 300 ingénieurs de Dialog, soit 16% de l'effectif de ce dernier, en support aux futures activités de recherche et développement de composants stratégiques.

De son côté, le fabricant français de smartphones et tablettes Archos vient d'annoncer un partenariat stratégique avec le groupe de Hong Kong Joyar, qui se traduira par l’entrée de la société asiatique au capital de l’entreprise française. « Le partenariat prévoit la fourniture de produits à Archos et la mise en place d’une collaboration pour le développement de nouveaux produits dans les domaines des solutions mobiles, de l’Internet des objets, de l’intelligence artificielle et des produits blockchain.

Dans l'actualité de la semaine écoulée, notons également le report de la finalisation de l'acquisition de Gemalto par Thales au premier trimestre 2019, le démarrage de la construction d'un centre d'innovation collaborative par le CEA à Grenoble et le renouvellement de la collaboration entre le Leti et Soitec pour les cinq années à venir.

A noter enfin que Objenious, filiale de Bouygues Telecom dans le domaine de l'Internet des objets, compte doubler ses ventes cette année, et que Thales Microelectronics recrute une quarantaine de personnes à Etrelles.

Publié dans Editos

Les grands campus d'innovation de rang mondial (MIT aux USA, ITRI à Taïwan, KAIST en Corée, Fraunhofer en Allemagne, IMEC aux Pays-Bas, etc.) disposent d'un lieu emblématique incarnant la démarche d'innovation. Le CEA a aussi souhaité développer à Grenoble, un lieu entièrement tourné vers l'innovation technologique collaborative.

Publié dans Vie de la profession

Grâce à Atos et à la direction des applications militaires du CEA, le Tera 1000 a atteint une puissance de calcul de 25 petaflops (25 millions de milliards d’opérations par seconde).

Publié dans Vie des entreprises
Page 1 sur 3

Embarqué
Adm21, nouveau SBC 3,.5” basé sur Intel Atom x7-E3950 Vecow , distribué par ADM21, vient de lancer le nouveau SBC ( single Board Computer ), EMBC-2000 [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99

Veuillez entrer votre nom et numéro de téléphone.

Pour toute question, merci de nous contacter
10/03/2021 - 11/03/2021
IBS (Intelligent Building Systems)
04/05/2021 - 06/05/2021
PCIM Europe
04/05/2021 - 06/05/2021
SMTconnect
01/06/2021 - 03/06/2021
JEC World 2021