Electroniques.biz

"La sanction totale est la plus importante prononcée cette année", a précisé la présidente de l'Autorité de la concurrence, Isabelle de Silva.

Publié dans Vie de la profession

Avec trois usines supplémentaires en Europe ainsi que 4 nouveaux centres de R&D, Hisense s’assure de réduire ses délais de fabrication et ses coûts logistiques.

Publié dans Vie des entreprises

Midea est un groupe qui compte un effectif de 100000 personnes et qui a réalisé un chiffre d'affaires de 23 milliards de dollars de en 2014. Il s’engage à maintenir la marque Toshiba pour les produits électroménagers rachetés.

Publié dans Vie des entreprises

La semaine dernière a été marquée par la publication d'une étude du groupe Coface qui fait état de risques accrus en Asie pour l'électronique malgré un dynamisme qui ne se dément pas. Elle confirme la montée progressive des impayés dans cette région du monde. En 2013, près de 3 entreprises sur 4 du secteur électronique / technologies de l'information en Asie-Pacifique ont connu des retards de paiement, majoritairement dans le sous-secteur des composants électroniques et de la distribution de biens électroniques grand public.

Sur le front des entreprises, notons l'annonce de Sagemcom, qui fort des bonnes perspectives offertes par le déploiement des compteurs communicants au cours des prochaines années, envisage de reconvertir son site de Dinan dans le compatge multi-énergie. Ce serait une bonne nouvelle pour l'emploi. En effet, si ce projet se concrétisait, ce site passerait de 32 collaborateurs en 2014 à plus de 140 en 2018, avec un premier objectif, dès 2017, de produire 2 millions de compteurs par an (dont 20% destinés à l’export).

Autre bonne nouvelle : le feu vert des autorités espagnoles et françaises pour la reprise de FagorBrandt par la société algérienne Cevital qui permet de sauvegarder deux usines et 1200 salariés. Par contre, c'est toujours une improbable solution de sauvetage qui est envisagée pour l'usine LFoundry de Rousset : un projet de Scop (Société coopérative et participative) a été présenté par une quarantaine de salariés, mais pour qu'il se réalise, il faufra qu'ils négocient avec Atmel, société avec laquelle ils sont en conflit et qui est toujours propriétaire des locaux. Dossier toujours à suivre donc...

Enfin, notons que plusieurs organisations syndicales de ST en France et en Italie ont mis en ligne une pétition qui sera envoyée aux gouvernements italiens, français et aux institutions européennes. Elles demandent "une correction de cap rapide", en particulier le maintien et le renforcement du contrôle public sur ST et un contrôle de l’utilisation des subventions publiques par les pouvoirs publics et les représentants du personnel avec "des engagements précis en terme de création d’emplois et d’investissements".

Publié dans Editos

Depuis près de trois mois, le plan de reprise déposé par Cevital était suspendu à un accord de rachat des marques (Brandt, Vedette, Sauter, De Dietrich...), détenues par une autre filiale du groupe espagnol Fagor.

Publié dans Vie des entreprises

Une réunion du CCE, prévue le 22 janvier au siège de l'entreprise, à Rueil-Malmaison, devrait permettre de connaître les noms des candidats à cette reprise.

Publié dans Vie des entreprises

La semaine dernière a été marquée par la publication des statistiques de l'association de la distribution européenne, Idea, selon lesquelles le marché européen de la distribution de composants électroniques a progressé de 4,6% par rapport au 3ème trimestre 2012 mais a reculé de 2,8% par rapport au 2ème trimestre 2013. Avec une bonne nouvelle pour le marché français puisque ce dernier a affiché la plus forte croissance sur un an au 3ème trimestre 2013 (+13%). Une autre étude de GfK Temax, cette fois dans le domaine des biens de consommation, montre par contre un niveau d’activité décevant au troisième trimestre 2013 en France. Le chiffre d’affaires généré sur cette période a été, en effet, en retrait de 5,1% par rapport au même trimestre en 2012, mais avec des résultats contrastés selon les produits : satisfaction pour les télécoms et les le petit électroménager, mais nette chute pour la micro-informatique et les téléviseurs.

La France n'est pas la seule à souffrir dans ce domaine car selon un récent rapport d'IHS, le marché des téléviseurs ne devrait pas dépasser les 226,7 millions d'unités en 2013, soit une baisse de 5% par rapport à 2012. C'est la 2è année consécutive de baisse puisque l'an dernier, ce marché avait déjà chuté de 7%, à 238,2 millions d'unités. Cependant, il faut noter la pénétration ffulgurante de la technologie LED dans les systèmes de rétroéclairage des écrans de téléviseurs LCD, car son taux de pénétration n'était que de 3% en 2009. Il a grimpé ensuite très rapidement (24% en 2010, 38% en 2011 et 71% en 2012) et devrait atteindre les 100% à partir de 2016, selonIHS.

Du côté des résultats de sociétés, il faut noter des tendances à l'amélioration, même si le chemin à parcourir est encore long. Par exemple, le fabricant allemand de semi-conducteurs Infineon Technologies a enregistré une légère baisse de ses ventes lors de son année fiscale 2013 qui vient de s'achever, mais ses perspectives sont plutôt favorables pour 2014 puisqu'il s'attend à un chiffre d'affaires en hausse de 7 à 11 %. Notons également que le sous-traitant Pige Electronique pourrait sortir du redressement judiciaire plus vite que prévu car ses bons résultats lui ont permis de constituer la trésorerie nécessaire pour commencer à rembourser ses dettes.

Publié dans Editos

Les résultats de l’étude GfK Temax France sur les biens d’équipement de la maison sont restés marqués par un niveau d’activité décevant au troisième trimestre 2013. Le chiffre d’affaires généré sur cette période est, en effet, en retrait de 5,1% par rapport au même trimestre en 2012.

Publié dans Conjoncture

Faute de pouvoir payer les fournisseurs, les quatre sites - Vendôme (Loir-et-Cher, 221 salariés), La Roche-sur-Yon (Vendée, 339 salariés), Aizenay (Vendée, 106 salariés) et Orléans (Loiret, 523 salariés) - sont à l'arrêt depuis la mi-octobre, et les salariés sont au chômage technique malgré 60 millions d'euros de commandes.

Publié dans Vie des entreprises

Embarqué
KONTRON INTRODUIT UNE NOUVELLE FAMILLE DE MACRO-COMPOSANTS La société Kontron GmbH représentée en France par Steliau Technology introduit une nouvelle famille [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99

Veuillez entrer votre nom et numéro de téléphone.

Pour toute question, merci de nous contacter
10/03/2021 - 11/03/2021
IBS (Intelligent Building Systems)
04/05/2021 - 06/05/2021
PCIM Europe
04/05/2021 - 06/05/2021
SMTconnect