Electroniques.biz

La semaine dernière a été marquée par les statistiques de l'Acea (Association des constructeurs européens d'automobiles) qui montrent que le marché des voitures particulières de l'Union européenne s'est contracté de 23,7% à 9,9 millions d'unités en 2020 (soit 3 millions d'unités en moins que l'année précédente), en conséquence directe de la pandémie de la Covid-19. En effet, les mesures de confinement - y compris les confinements à grande échelle et d'autres restrictions tout au long de l'année - ont eu un impact sans précédent sur les ventes de voitures dans l'Union européenne.

Le pénurie se confirme dans le domaine des composants électroniques. Après la sonnette d'alarme tirée par les constructeurs automobiles, c'est au tour des sous-traitants, via leur syndicat professionnel, le Snese, d'annoncer des difficultés d'approvisionnement. Celui-ci déplore le regain de nettes hausses des tarifs des composants électroniques et de leur rétroactivité. Il ajoute que ces pratiques sont imposées sans aucun dialogue. Il enjoint les différentes parties prenantes à d’avantage de compréhension et de modération. Le Snese dénonce des menaces de suspension de livraison à l’encontre des sous-traitants en cas de rejet des nouveaux tarifs.

A retenir également dans l'actualité de la semaine écoulée, la remise des Trophées des Assises de l'embarqué, avec cette année, pour la première fois, cinq trophées remis à des entreprises ou des académiques et un trophée remis à des étudiants pour couronner des projets ont développé et mis en oeuvre un ou plusieurs systèmes embarqués comportant une composante logicielle prépondérante et particulièrement innovante.

Enfin, il est à noter que le plan de relance consacre 570 M€ pour l’accélération de la généralisation de la fibre optique sur le territoire national dont 420 M€ sont alloués dès à présent, que les dépenses de recherche en semi-conducteurs progresseraient de 4% en 2021 selon IC Insights, qu'Alstom a réalisé un chiffre d'affaires de 5,6 milliards d'euros sur les 9 premiers mois de son exercice et que Thales et Airbus vont fournir 12 satellites dans le cadre du lancement de la 2e génération du système de géopositionnement européen, Galileo. De son côté, OneWeb, la société de communications par satellite en orbite terrestre basse détenue conjointement par le gouvernement britannique et Bharti Global a annoncé qu'elle avait obtenu un financement supplémentaire de SoftBank et de Hughes Network Systems, ce qui porte le financement total de OneWeb à 1,4 milliard de dollars.

Publié dans Editos

En décembre 2020, OneWeb a lancé 36 nouveaux satellites, construits dans l'usine d'assemblage de sa société commune avec Airbus, en Floride, aux États-Unis, portant la flotte totale de la société à 110 satellites.

Publié dans Vie des entreprises

La semaine dernière a été marquée par l'annonce de la collaboration entre la filière automobile et la filière électronique dans le but de mobiliser une véritable "équipe de France" de l’électronique de puissance, avec l'ambition de créer un leadership français sur ces technologies. La plateforme automobile (PFA) et la filière électronique ont achevé la première semaine de l’électronique de puissance qui s’est tenue du 6 au 10 juillet 2020 : 6 webinaires et un demi-millier d’acteurs ont été mobilisés sur l’ensemble de la semaine et 23 projets ont été présentés, tous de très bon niveau.

Sur le plan conjoncturel, le WSTS a présenté ses prévisions pour l'ensemble de l'année 2020 et pour l'année 2021 : les ventes mondiales devraient croître de 3,3% cette année à 426 milliards de dollars en 2020 (contre 412,3 milliards de dollars en 2019) et de 6,2% l'année prochaine. Mais avec des disparités géographiques : le WSTS prévoit cette année une croissance dans les Amériques (+12,8%) et en Asie-Pacifique (+2,6%), tandis que des baisses sont prévues pour les ventes en Europe (-4,1%) et au Japon (-4,4%).

A noter également le changement de président à la Fieec (Fédération des industries électriques, électroniques et de communications) qui a élu Laurent Tardif, Pdg de la région Europe du sud du groupe Prysmian, à sa présidence pour un mandat de 3 ans. Il succède à Gilles Schnepp, président du Conseil de surveillance de Legrand, qui est élu président d’honneur de la fédération.

Il faut également retenir, dans l'actualité de la semaine écoulée, qu'Alstom est prêt à céder son site de production de Reichshoffen pour acquérir Bombardier Transport, ce qui fait partie de ses engagements vis-à-vis de la Commission européenne au regard de la réglementation sur les concentrations.

Autres informations importantes : le redémarrage de Oneweb après la propositon formulée par le gouvernement anglais et l'opérateur de téléphonie Bharti qui se sont engagés à financer l'opération à hauteur d'un milliard de dollars, l'accord Soitec-Qualcomm pour la fourniture de substrats POI dédiés à la 5G, la levée de fonds d'un montant de 6,55 milliards de dollars opérée en bourse par Smic en prévision de l'expansion de ses activités, et enfin, plusieurs acquisitions, dont le rachat par Synaptics de l'activité de connectivité IoT sans fil de Broadcom, l'acquisition de la start-up eSoftThings, experte dans l’IoT et l’intelligence artificielle, par Lacroix Group, et enfin, la finalisation du rachat d'Osram par ams et l'achat de Intempora par dSpace.

Cette newsletter hebdomadaire est la dernière de la saison. Nous vous souhaitons de bonnes vacances et nous vous donnons rendez-vous à partir du 18 août pour l'actualité quotidienne et le 24 août pour la prochaine newsletter hebdomadaire.

Publié dans Editos

Le gouvernement anglais et l'opérateur de téléphonie indien Bharti Global ont été retenus pour l'acqusition et le redémarrage des activités de l'opérateur de satellites Oneweb à hauteur d'un milliard de dollars. Oneweb avait été placé sous chapitre 11, la loi américaine sur les faillites.

Publié dans Vie des entreprises

La semaine dernière a été marquée par l'appel de dix organisations professionnelles de l'industrie des semi-conducteurs (dont l'Esia en Europe) à considérer l'industrie des semi-conducteurs comme une activité essentielle au reste de l'économie mondiale et à permettre la continuité des opérations de cette industrie dont dépend le développement de l'industrie numérique mondiale et d'autres secteurs vitaux de l'économie. En contrepartie, l'industrie des semi-conducteurs s'est engagée à prendre toutes les mesures nécessaires pour garantir la santé et la sécurité de ses salariés et à utiliser ses technologies essentielles pour aider à combattre la pandémie mondiale du Covid-19.

La filière électronique se déclare mobilisée contre cette pandémie à l'instar de cette initiative lancée par plusieurs industriels qui consiste à accélérer la fabrication de respirateurs. Ce groupement d'industriels français, piloté par Air Liquide, devrait fournir 10000 respirateurs en 50 jours, de début avril à mi-mai. Pour cela, Air Liquide, s'est entouré du groupe PSA, de Schneider Electric et de Valeo qui ont mis en place un groupe de travail d'une trentaine d’experts en achats et industrialisation. Ce défi industriel fera également appel à la contribution exceptionnelle de 100 entreprises partenaires pour assurer la fourniture des 300 composants essentiels à la fabrication de ces équipements médicaux.

A noter également dans l'actualité de la semaine écoulée, la publication de la feuille de route européenne sur les batteries fu futur. Elle met en avant trois axes à suivre pour réussir le développement des batteries de prochaines générations tels que les matériaux et interfaces, les nouvelles fonctions dans les cellules ou encore le recyclage.

Enfin, concernant l'actualité des entreprises, il faut retenir l'investissement de NXP dans Kalray à hauteur de 8 M€, le partenariat entre Facebook et Plessey, spécialiste des afficheurs microLed, la faillite de OneWeb qui comptait lancer une constellation de connectivité internet de 648 satellites d'ici 2021, et la création d'une société commune Sharp-Nec  spécialisée dans les dispositifs d'affichage professionnels.

Publié dans Editos

OneWeb se retrouve ainsi sous « chapitre 11 », la loi des faillites américaines. 

Publié dans Vie des entreprises

Les solutions de test d'Atos contribuent au projet de méga-constellation mené par OneWeb Satellites et appuyé par Atos. Ce projet consiste à mettre en orbite, sur une période donnée, plus de 650 satellites qui fourniront un accès internet haut débit à un prix abordable dans le monde entier.

Publié dans Vie des entreprises

Le projet OneWeb a pour objectif de la mise en orbite basse de 900 satellites permettant l’accès à Internet pour tous dans le monde.

Publié dans Vie des entreprises

Le projet OneWeb a pour objectif de créer une constellation de 900 satellites en orbite basse permettant la mise à disposition d’accès Internet bon marché.

Publié dans Vie des entreprises

Composants
Barrette de diode laser pulsée de haute puissance Adaptées pour des conditions d’utilisation critiques grâce à leur dissipation thermique et une [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99

Veuillez entrer votre nom et numéro de téléphone.

Pour toute question, merci de nous contacter
04/05/2021 - 06/05/2021
SMTconnect
04/05/2021 - 06/05/2021
PCIM Europe
01/06/2021 - 03/06/2021
JEC World 2021
28/06/2021 - 01/07/2021
MWC Barcelona