Electroniques.biz

La semaine dernière a été marquée par le constat qu'une pénurie de condensateurs céramique et de microprocesseurs va perdurer. Cela pousse les principaux fabricants de ces types de produits à investir dans de nouvelles capacités de fabrication. Murata a affecté environ 40 milliards de yens (354 millions de dollars) à une usine dans un complexe industriel situé près du siège de Murata Manufacturing, dans la préfecture de Shimane, dans le sud-ouest du Japon.Quant à Intel, il prévoit d'investir un milliard de dollars dans ses sites de fabrication en technologie 14 nm situés en Oregon, en Arizona, en Irlande et en Israël.

A retenir également une légère progression du marché français des semi-conducteurs au deuxième trimestre 2018. Ce sont principalement les ventes directes aux segments cartes à puces et industriel qui ont tiré la croissance du deuxième trimestre avec des hausses de 16,2% et 8,1% respectivement. Le segment automobile, qui est de loin le premier marché direct vers les intégrateurs en France a connu un recul de 3,6% après une hausse de 2,7% au premier trimestre. Au niveau mondial, la croissance ralentit, mais reste solide. Les ventes se sont élevées à 40,16 milliards de dollars au mois d'août 2018, en progression de 14,9% par rapport à août 2017, selon le WSTS (World Semiconductor Trade Statistics). Elles ont augmenté de 1,7% par rapport au mois précédent.

Enfin, l'actualité a une fois de plus été notable dans le domaine de l'Internet des objets : Iridium est devenu partenaire d'Amazon pour une connectivité IoT par satellite et le taïwanais Advantech a défini sa nouvelle stratégie visant à accélérer le déploiement de l’IoT en Europe. L’objectif affiché est de réaliser sur la région un chiffre d’affaires de 350 millions d’euros à l’horizon 2025, sachant que le taux de croissance annuel composé sur la période 2014-2017 s’est élevé à 25 %.

Publié dans Editos

Le premier semestre 2018 a été marqué par une croissance remarquable et inattendu de l'industrie des PC. Intel table désormais sur une croissance du marché des ordinateurs sur l'ensemble de l'année pour la première fois depuis 2011.

Publié dans Vie des entreprises

Selon le cabinet financier japonaise Ace Economic Research Institute, une disponibilité insuffisante de condensateurs céramiques monolithiques (MLCC) devrait inciter Sony à retarder le lancement de la PS5, indique le site d'informations en ligne BeGeek.

Publié dans Conjoncture

La semaine dernière a été marquée par la levée des restrictions par la Chine pour les investissements étrangers dans l'automobile et l'aéronautique. Actuellement, les groupes étrangers qui investissent dans l’automobile en Chine ne peuvent pas posséder plus de 50% de leur filiale. Ce plafond sera supprimé dès cette année pour la production de véhicules électriques et hybrides. Même tolérance pour l’aéronautique et la construction navale. Un signal fort, dans le contexte de guerre commerciale avec les américains.

Le département américain du Commerce a notamment interdit aux sociétés américaines de vendre des composants à l'équipementier télécoms chinois ZTE pour une durée de sept ans pour avoir enfreint les termes des sanctions économiques imposées à l'Iran. A Pékin, le ministère chinois du Commerce a indiqué qu'il suivrait de près les développements de l'affaire et qu'il se tiendrait prêt à réagir pour protéger les intérêts des entreprises chinoises. De son côté, la Chine pourrait entraver l'acquisition de NXP par Qualcomm, a annoncé le ministère chinois du Commerce.

Nous avons également appris que Nokia avait décidé  de jeter l'éponge dans le domaine de la santé connectée. Le finlandais s’apprête en effet à se séparer de Withings, jeune société française installée à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine), spécialisée dans la santée connectée. Selon plusieurs sources concordantes, des entreprises françaises, européennes ainsi que Google et Samsung seraient candidats pour la reprise de Withings. Le repreneur devrait néanmoins débourser une somme bien inférieure aux 170 millions d’euros versés par Nokia en 2016.

Enfin, soulignons que les tensions sur les délais d'approvisionnement touchent maintenant les composants passifs. Elles perturbent la production de grands sous-traitants de Taïwan, avec des répercussions jusque dans les livraisons de certains de clients importants, et d’éventuelles hausses de prix sur le marché final, rapporte le quotidien en ligne taïwanais Digitimes.

Publié dans Editos

Certains sous-traitants ont déclaré avoir été informés, à plusieurs reprises, depuis mi-2017, que les composants passifs seraient sujets à des pénuries et que la pression sur les prix persisterait jusqu'à fin 2018 au moins.

Publié dans Vie de la profession

C’est, en tout cas, ce que prévoit le président du fabricant de mémoires flash Macronix International.

Publié dans Conjoncture

Le sous-traitant prévoit un chiffre d’affaires de 5 à 5,2 millions d’euros, de l’ordre de ceux de 2015 et 2016, ainsi que des bénéfices.

Publié dans Vie des entreprises

Elle concerne au premier chef l’industrie du circuit imprimé et serait la conséquence d’une très forte augmentation de la demande de cuivre destiné aux batteries d’automobile.

Publié dans Conjoncture

Une enquête menée par le syndicat français de la sous-traitance en électronique révèle des hausses de prix et de délais de livraison. Cette situation met, une fois de plus, en lumière la dépendance de l’industrie électronique française par rapport aux sources de composants asiatiques.

Publié dans Vie de la profession

Composants
Barrette de diode laser pulsée de haute puissance Adaptées pour des conditions d’utilisation critiques grâce à leur dissipation thermique et une [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99

Veuillez entrer votre nom et numéro de téléphone.

Pour toute question, merci de nous contacter
29/09/2020 - 01/10/2020
Forum de l'électronique/Sepem Industries
03/11/2020 - 04/11/2020
IBS (Intelligent Building Systems)
10/11/2020 - 13/11/2020
Electronica
01/12/2020 - 03/12/2020
Aeromart