Electroniques.biz

La semaine dernière a été marquée par la publication par le WSTS du bilan de l'année 2020 sur le marché des semi-conducteurs. L'organisme en charge des statistiques sur l'industrie des semi-conducteurs estime que les ventes mondiales ont atteint 439 milliards de dollars en 2020, en progression de 6,5% par rapport à 2019. Mais les ventes européennes ont, elles, chuté de 6%, souligne le WSTS.

Dans l'actualité de la semaine écoulée, il faut également retenir que la pénurie de composants s'amplifie et touche désormais les usines automobiles françaises. Ainsi, A l'usine Renault de Sandouville, près du Havre, et à l'usine Stellantis (ex-PSA) de Sochaux, dans le Doubs, la production de voitures a été fortement perturbée en raison de la pénurie de composants électroniques qui touche désormais de nombreux constructeurs automobiles à travers le monde.

L'industrie automobile patit de la forte de demande de composants destinés aux smartphones et ordinateurs, marchés qui ont été boostés en raison de l'essor du télétravail, phénomène directement lié à la pandémie de la Covid-19. Les fabricants de ce type d'équipements ont vu leurs stocks s'amenuiser ces dernières semaines et risquent aux aussi de ne plus pouvoir suivre la demande, notamment en matière de microprocesseurs, de circuits graphiques et d'écrans LCD.

Autre information importante : la Commission européenne a autorisé une aide publique de 2,9 milliards d'euros accordée par 12 États membres pour un projet européen de recherche et d'innovation sur les batteries, dans le cadre du deuxième projet important d'intérêt européen commun (« PIIEC »), après celui qui a été accordé à la microélectronique. Il vise à soutenir la recherche et l'innovation dans la chaîne de valeur des batteries, secteur stratégique compte tenu de l'essor de la mobilité électrique. Dénommé « European Battery Innovation », ce projet a été élaboré et notifié conjointement par 12 Etats membres : l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, la Croatie, l'Espagne, la Finlande, la France, la Grèce, l'Italie, la Pologne, la Slovaquie et la Suède.

Enfin, il faut noter que Orange va ouvrir neuf 5G Labs pour donner vie aux usages de la 5G, que la France a commandé 12 avions de combat Rafale pour remplacer ceux transférés à la Grèce, et que Qualcomm va ouvrir un centre de R&D dédié à la 5G, réparti entre Issy-Les-Moulineaux, près de Paris, et Lannion (Côtes-d'Armor)

Publié dans Editos

La livraison de ces 12 Rafale à l’armée de l’Air et de l’Espace est attendue en 2025. Elle complètera celle des 28 avions déjà prévus par la loi de programmation militaire 2019-2025 qui devraient être produits à partir de décembre 2022.

Publié dans Vie de la profession

Le contrat avec la Grèce, qui doit être signé d’ici à la fin de l’année et qui porte sur l'acquisition de 18 Rafale, doit se traduire par un prélèvement sur les appareils en service dans l’armée de l’Air française.

Publié dans Vie de la profession

La semiane dernière a été marquée par la conclusion d'un accord définitif avec le japonais SoftBank portant sur le rachat de sa filiale Arm par Nvidia, pour un montant d’environ 40 milliards de dollars. Le leader mondial des processeurs graphiques s’offre donc le leader mondial des cœurs Risc disponibles sous forme d’IP.

Autre annonce importante faite par le président d'Airbus : il a estimé dans un courrier électronique adressé à ses salariés qu'il sera compliqué d'éviter des licenciements secs. Il parle surtout d'une crise du secteur plus grave que ce que l'on pouvait s'imaginer en juin dernier. Malgré les volontaires pour les départs anticipés et les pré-retraites, malgré les mobilités internes et externes, cela ne suffira pas à couvrir la suppression de 3500 postes à Toulouse et 15 000 dans le monde.

Dans le secteur de la défense, La Grèce a annoncé son intention d’acquérir 18 Rafale pour équiper son armée de l’air, et dans le domaine du ferroviaire, Alstom a finalisé l'acquisition de Bombardier Transport mais à un prix révisé à la baisse. Le prix d’acquisition pourrait finalement descendre à 5,3 milliards d'euros, selon Alstom, alors que la fourchette initiale était envisagée entre 5,8 et 6,2 milliards d'euros.

A noter également que les mémoires SOT-Mram du grenoblois Antaios ont levé 11 millions de dollars et que l'opérateur Altitude Infrastructure a réuni plus de 500 M€ et prévoit 2,5 milliards d'euros d'investissements dans la fibre optique, secteur particulièrement porteur de créations d'emplois puisque 7 000 recrutements par an jusque 2023 seront nécessaires pour répondre à la demande dans le cadre du plan Très haut débit.

Enfin, sur le front de la 5G, un rapport remis au gouvernement, qui s'appuie sur un grand nombre de retours d’expériences et sur un large corpus scientifique,estime qu'il n'y a pas d'effet néfaste avéré sur la santé dans la bande 3,4-3,8 GHz. La date arrêtée pour le début des enchères pour le réseau 5G a été fixée au 29 septembre.

Publié dans Editos

Cette annonce illustre la solidité du partenariat qui lie depuis plus de quarante-cinq ans l’armée de l’air grecque et Dassault Aviation. La Grèce avait commandé à Dassault Aviation 40 Mirage F1 en 1974, puis 40 Mirage 2000 en 1985 et enfin 15 Mirage 2000-5 en l’an 2000.

Publié dans Vie de la profession

Le groupe prévoit, en 2020, la livraison de 40 Falcon et de 13 Rafale (contre 26 en 2019) et un chiffre d’affaires en retrait.

Publié dans Vie des entreprises

La Belgique a choisi le F-35 A pour succéder à ses F-16 vieillissants au détriment de l'Eurofighter et du Rafale. Elle a également approuvé l'achat de deux systèmes de drones et un partenariat avec la France pour l'achat de 442 véhicules blindés fabriqués par les français Thales, Nexter et l’ancien Renault Trucks.

Publié dans Vie de la profession
jeudi, 07 décembre 2017 13:45

Le Qatar lève l'option pour 12 Rafale

Les 12 appareils devraient être livrés à la fin de l'année 2018 ou au début de l'année 2019.

Publié dans Vie des entreprises

Thales a relevé ses objectifs de commandes pour 2016. Selon lui, les commandes pour 2016 devraient atteindre environ 16 milliards d'euros, au lieu des 13,6 milliards espérés initialement.

Publié dans Vie des entreprises

Les prises de commandes se sont établies à 9,88 milliards d'euros contre 4,65 milliards en 2014, avec une part à l'export de 96%, selon le groupe.

Publié dans Vie des entreprises
Page 1 sur 2

Test et mesure
Banc de mesure de prototypes d    Le banc de mesure d’antenne Ellipitka modèle MES01_0000_1800 permet la caractérisation rapide [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99

Veuillez entrer votre nom et numéro de téléphone.

Pour toute question, merci de nous contacter
10/03/2021 - 11/03/2021
IBS (Intelligent Building Systems)
04/05/2021 - 06/05/2021
PCIM Europe
04/05/2021 - 06/05/2021
SMTconnect
01/06/2021 - 03/06/2021
JEC World 2021