Electroniques.biz

La semaine dernière a été marquée par l'annonce par Bercy de mesures d'accompagnement pour les entreprises impactées par le Coronavirus à l'issue d'une réunion avec les représentants des filières économiques et industrielles  : report d’échéances sociales et/ou fiscales (Urssaf, impôts) ; le cas échéant, un plan d’étalement de créances avec l’appui de l’Etat et de la Banque de France ; l’obtention ou maintien d'un crédit bancaire via Bpifrance ; le financement des salariés par le mécanisme de chômage partiel ; l’appui au traitement d’un conflit avec des clients ou fournisseurs. Par ailleurs, les ministres ont appelé les donneurs d'ordres des différentes filières industrielles à faire preuve de solidarité en n'appliquant pas de pénalités de retard à leurs fournisseurs victimes de difficultés d’approvisionnement.

A noter également une actualité riche dans le domaine de la défense avec le coup d’envoi du démonstrateur de l’avion de combat du futur, composante essentielle du Scaf (Système de combat aérien du futur) et la nouvelle organisation de la DGA dont la mission élargie consiste désormais à animer et coordonner la politique de soutien envers les PME et ETI pour le compte de l’ensemble du ministère.

Dans l'actualité de la semaine écoulée, il faut également retenir le lancement de la 5è vague du concours i-Nov pour les start-up et PME innovantes, les candidatures de Bouygues Telecom, Free Mobile, Orange et SFR pour l’attribution des fréquences de la bande 3,4 - 3,8 GHz et l'octroi d'un budget de 280 M€ dans le cadre du Plan France Très Haut Débit pour généraliser la fibre optique d'ici 2025.

Publié dans Editos

La semaine dernière a été marquée par la vente de l'activité électronique de défense d'Airbus Group au fond d’investissement KKR pour 1,1 milliard d'euros, par un partenariat dans l'Internet des objets entre Altice, SFR et Sigfox et par une avancée réglementaire majeure pour ouvrir la voie à la voiture autonome en Europe.

La Commission économique pour l'Europe des Nations unies (Unece) vient en effet de donner son accord pour le développement des voitures autonomes sur les routes. A cette fin, elle vient de modifier la convention de Vienne de 1968 sur la circulation routière, pour autoriser la conduite automatisée sur les routes en Europe. Désormais, « les systèmes de conduite automatisée seront explicitement autorisés sur les routes, à condition qu’ils soient conformes aux règlements des Nations Unies sur les véhicules ou qu’ils puissent être contrôlés, voire désactivés par le conducteur », indique cette organisation.

A noter également la mise à jour de l'étude du cabinet Décision qui s'est focalisée plus particulièrement sur certains marchés qui figurent parmi les plus porteurs en Europe : l’industriel, le médical et l’électronique de puissance dont la croissance mondiale est estimée à 5,3% en moyenne d'ici 2019. Les marchés matures (Europe, Amérique du Nord, Japon) vont croître cependant plus lentement, et la Chine un peu plus vite que la moyenne mondiale, alors que le reste du monde et de l'Asie vont croître à un rythme d’environ 10% dans ces domaines, estime le cabinet Décision.

Enfin, STMicroelectronics, qui a annoncé récemment une restructuration, a fait l'objet de rumeurs à propos d'une éventuelle nomination de Marco Pantuano à la tête de l'Etat-major du groupe, suite à la démission de ce dernier de la direction de Telecom Italia.

Publié dans Editos

Cet accord de partenariat, en France et à l'international, vise à intégrer la connectivité Sigfox à l'offre de services du groupe Altice.

Publié dans Vie des entreprises

Virgin Mobile compte 1,7 million d'abonnés et utilise le réseau câblé de l'opérateur SFR.

Publié dans Vie des entreprises

"Une offre pourrait être formulée dans quelques mois", d’après une source proche du dossier.

Publié dans Vie des entreprises

La semaine dernière a été marquée par la poursuite des grandes manoeuvres dans les télécoms. Alors que les organisations syndicales de Bouygues Telecom craignent entre 1500 et 2000 suppressions de postes, les tractations se sont poursuivies en vue de la vente de la société. Quelques semaines après avoir discuté, sans succès, avec le groupe Iliad, propriétaire de Free, des négociations ont, en effet, été engagées avec Orange en vue d'un "rapprochement".

C'est l'échec de la reprise de SFR qui a entraîné la réflexion engagée par le groupe de BTP au sujet de l'avenir de sa filiale de téléphonie mobile. Un rachat par Orange, payé en actions, lui permettrait d'entrer au capital de l'opérateur historique, en devenant même l'un des tout premiers actionnaires de l'entreprise.

Dans le même temps, Numéricable ne se satisfait pas du seul rachat de SFR et a concrétisé, selon "Le Figaro", celui de Virgin Mobile pour un montant de 325 M€.

Si toutes ces opérations aboutissent, la France reviendrait à une situation qu'elle a connue il y a quelques années, à savoir trois opérateurs mobiles, mais pas exactement avec les mêmes acteurs : Free, Orange et Numéricable. Deux des acteurs historiques, SFR et Bouygues Telecom, auront alors payé les frais de la bataille sur les prix enclenchée par Free.

Toujours dans les télécoms, mais du côté des infrastructures, Alcatel-Lucent a annoncé une réduction de ses pertes au premier trimestre 2014, ce qui en fait une cible de plus en plus évidente pour d'autres acteurs de ce marché, notamment Nokia (depuis son recentrage sur les réseaux haut débit) ou encore l'Américain Juniper.

Dans l'actualité de la semaine écoulée, notons également l'entrée en vigueur d'un décret, à la demande du ministre de l'Economie, du Redressement productif et du Numérique, qui instaure une autorisation préalable dans plusieurs domaines d'activité dont l'approvisionnement en énergie et les réseaux et services de communications électroniques.

Enfin, Samsung devient officiellement partenaire de ST pour la technologie FD-SOI 28 nm en se positionnant en seconde source avec des lignes de production qui seront prêtes d'ici le début 2015.

 

Publié dans Editos

Le propriétaire actuel de SFR, le groupe Vivendi, devrait participerau financement de cette acquisition à hauteur de 200 millions d'euros.

Publié dans Vie des entreprises

La semaine dernière a été marquée par la fin du feuilleton SFR-Numéricable-Bouygues qui s'est soldé par la victoire de Numéricable aux dépens de Bouygues. Le câblo-opérateur s'est ainsi emparé de SFR pour un montant de 17 milliards d'euros, Vivendi conservant 20% du nouvel ensemble. Un échec pour Bouygues qui l'a amené à envisager la cession de sa filiale de téléphonie mobile à Iliad, maison-mère de Free. Mais alors que le groupe de BTP espère en retirer 8 milliards d'euros, Iliad ne serait prêt à débourser "que" 5 milliards d'euros. Affaire à suivre donc...

Dans l'actualité de la semaine passée, notons également l'approbation de la Commission européenne à propos d'une aide de 34 millions d'euros accordée au projet "Tours 2015" porté par ST. Ce projet vise la conception et la production de composants améliorant l'efficacité énergétique des appareils électroniques et permettant de réaliser des modules autonomes en énergie.

Deux études et statistiques faisant le point sur le marché mondial de la sous-traitance électronique et sur le marché européen des semi-conducteurs ont, en outre, été publiées. La première, émanant de la publication américaine MMI, classe douze européens dont 4 français parmi les 50 premiers sous-traitants mondiaux. La seconde, provenant du WSTS, montre quant à elle que les ventes européennes de semi-conducteurs ont progressé de 9,6 % en dollars par rapport à la même période de l'an passé, et de 6,4% en euros à 2,160 milliards d'euros. Un bon début d'année !

Enfin, plusieurs rachats (Freescale a racheté les processeurs Comcerto de Minspeed à M/A-COM, Altran a acquis le néerlandais Tass, et Neways Electronics est sur le point d’acquérir le sous-traitant allemand BuS Group), ainsi qu'une levée de fonds de 15 millions d'euros au bénéfice du toulousain Sigfox qui officie dans le domaine de l'Internet des objets, ont été annoncés.

Publié dans Editos

Bouygues espère vendre sa filiale de téléphonie mobile pour un montant de 8 milliards d'euros. Iliad n'est prêt à mettre que 5 milliards d'euros.

Publié dans Vie des entreprises

L'opération est valorisée à 17 milliards d'euros.

Publié dans Vie des entreprises
Page 1 sur 2

Composants
ZOOM SUR LE MODULE UBLOX ZED F9P ! Conçu dans un format compact, le module ZED-F9P est équipé de la nouvelle génération de chipset [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99

Veuillez entrer votre nom et numéro de téléphone.

Pour toute question, merci de nous contacter