Electroniques.biz

La semaine dernière a été marquée par une actualité chargée malgré une durée raccourcie par le 1er mai, avec en tout premier lieu, le lancement d'un grand programme fédérateur pour l'électronique professionnelle en Pays de Loire. D'un coût de 18 M€, il sera axé sur quatre domaines d’innovation : les objets connectés ; les capteurs intelligents ("smart sensors") ; l'énergie pour l’électronique et l'électronique pour l’énergie ("smart power") ; les matériaux pour les intégrations hétérogènes.

Autre évènement de grande importance pour l'industrie électronique française : le président de la République a pris la décision d'accroître les dépenses militaires de 3,8 milliards d'euros avec l'objectif de pérenniser un dispositif mobilisé dans l'urgence après les attaques djihadistes qui ont fait 17 morts, à Paris, en janvier dernier.

Le secteur de la défense et du spatial a également été à l'honneur avec, d'une part, la commande de 24 Rafale et de missiles MBDA par le Qatar, dans le cadre d'un contrat d'un montant total de 6,3 milliards d'euros, et d'autre part, la conclusion d'un partenariat entre Normandie AeroEspace et Acsiel (le syndicat français de l'industrie des composants électroniques) dans le but de consolider la position de la Normandie comme territoire d’excellence dans le domaine de l’électronique.

Notons enfin un premier trimestre fiscal 2015 en berne pour ST avec un chiffre d'affaires de 1,71 milliard de dollars en baisse annuelle de 6,6%, pour 22 millions de dollars de pertes, la signature d'un accord entre Sigfox et Texas Instruments dans le domaine de l'Internet des objets qui devrait permettre aux fabricants de produits connectés d'interfacer plus facilement leurs produits au cloud, et le lancement d'une troisième phase du concours mondial de l'innovation qui récompensera une dizaine d'entreprises avec des prix allant jusqu'à 20 millions d'euros. Pour cette édition, sera ajoutée une thématique "sécurité collective et protection contre les attaques malveillantes" compte tenu de la menace terroriste qui continue à peser sur la France.
 

Publié dans Editos

Ce partenariat devrait permettre aux fabricants de produits connectés d'interfacer plus facilement leurs produits au cloud.

Publié dans Vie des entreprises

La Poste expérimente un réseau bas débit pour les objets connectés. Elle discute avec Bouygues Telecom pour déployer une infrastructure nationale.

Publié dans Vie de la profession

La carte SmartEverything d’Arrow facilite la connection et la commande d’équipements via Internet.

Publié dans Embarqué

La semaine dernière a été marquée par une levée de fonds record opérée par la start-up toulousaine Sigfox, spécialiste de la connectivité dédiée à l’Internet des objets. 100 millions d'euros ont été réunis auprès de ses partenaires historiques, mais aussi auprès d'opérateurs télécoms internationaux et de partenaires industriels.

Autre événement majeur, s'il devait se confirmer, mais qui n'est encore qu'une rumeur : Freescale chercherait un acquéreur et Samsung serait pressenti comme un candidat probable à un éventuel rachat.

Notons aussi l'annonce de l'installation d'une usine de compteurs Linky en Picardie par l'Allemand Elster avec, lors de son démarrage, la production de 500000 compteurs par an, le bilan annuel de la DGA qui fait état 11,5 milliards d’euros de contrats en 2014, ainsi que l'amende de 975 M$ infligée  à Qualcomm par les autorités chinoises pour pratiques anti-concurrentielles.

Enfin, l'éco-organisme Eco-systèmes a annoncé avoir collecté et recyclé 52 millions d'appareils en 2014, repésentant 7,4 kg de DEEE par habitant. L'objectif européen consiste à doubler le volume collecté d'ici 2020.

Publié dans Editos
mercredi, 11 février 2015 12:58

Sigfox rafle la mise: 100 M€ !

Le toulousain Sigfox, spécialiste de la connectivité dédiée à l’Internet des objets, vient de procéder à une levée de fonds d'un montant record de 100 millions d'euros auprès de ses partenaires historiques, mais aussi auprès d'opérateurs télécoms internationaux et de partenaires industriels.

Publié dans Vie des entreprises

La semaine dernière a été marquée par une actualité française très dense. Avec, tout d'abord, le lancement du programme Scorpion de modernisation de l'armée de terre et une première tranche d’un montant de 752 millions d’euros attribuée à Nexter, Thales, et Renault Trucks Defense. Le programme fait aussi intervenir le groupe Safran pour l’optronique, et MBDA pour le Missile moyenne portée.

A côté de ce marché traditionnel de défense, c'est sur le front du marché émergent des objets connectés qu'une autre annonce importante a été faite la semaine dernière : celle d'une prochaine levée de fonds par Sigfox d'un montant inhabituel en France : 100 M€ ! Le nouvel opérateur télécoms intéresse, en effet, encore plus que prévu, les investisseurs.

Pour aider les start-up françaises à réussir et se développer, le gouvernement vient de lancer un appel à manifestation d’intérêts pour identifier et soutenir des accélérateurs de start-up. Ce fonds "French Tech Accélération" investira dans des structures qui soutiennent les start-up ayant dépassé la phase initiale d’amorçage.

Signalons aussi, dans l'actualité de la semaine passée, la confirmation de la vente des fréquences 700 MHz aux opérateurs télécoms, vente qui devrait avoir lieu fin 2015, un projet de réseau de 16000 points de charge pour véhicules électriques présenté par Bolloré.

Sur le plan européen, a été annoncé un projet pour réduire l'impact environnemental des réseaux télécoms et un plan franco-allemand pour produire des batteries pour véhicules électriques.

Enfin, quelques acquisitions sont à noter : celle de Auronik par Akka Technologies et de Komatsulite par Bourns.

Cette lettre hebdo est la dernière de l'année 2014. Elle reprendra sa parution le 12 janvier 2015. Vous pourrez vous tenir informés de l'actualité de cette semaine jusqu'au vendredi 19 décembre avec notre newsletter quotidienne.

Publié dans Editos

 

Ce n'est pas 50 M€ que Sigfox compte lever prochainement - comme l'évoquait il y a quelques semaines son Pdg Ludovic le Moan -, mais finalement 100 M€ ! Opérateur télécoms des objets connectés, intéresse encore plus que prévu les investisseurs. Sigfox utilisera l'argent levé pour poursuivre le déploiement mondial de son réseau. « Il bénéficie de la prime au premier entrant. Son avance sera très difficile à rattraper », estime un expert du secteur, cité par "Le Figaro".

Déjà présent en Espagne, en Grande-Bretagne et aux Pays-Bas, Sigfox veut continuer sa croissance en Europe et cible désormais l'Asie et les États-Unis. Des opérateurs coréen et singapourien seraient prêts à faire partie de ce nouveau tour de table, aux côtés d'investisseurs financiers français, britanniques et américains. Bpifrance, qui est déjà au capital de Sigfox, pourrait aussi souscrire à cette levée de fonds.

Publié dans Vie des entreprises

La semaine dernière a été marquée par la présentation par Sigfox d'un plan de développement aux Etats-Unis. Le Pdg de la start-up toulousaine prévoit de déployer son réseau dédié à l'Internet des objets outre-Atlantique dès l'an prochain, et en premier lieu à San Francisco. Il prévoit de lever 50 millions d'euros pour financer ce développement.

Après Philips, il y a deux semaines, c'est désormais au tour de Hewlett-Packard d'annoncer un plan de scission en deux entreprises. Un telle restrructuration crée en effet de la valeur pour l'actionnaire, car chacune des deux sociétés ainsi créée se doit de générer rapidement des bénéfices. Dans le cas de Hewlett-Packard, cela s'accompagnera de la suppression de 55000 emplois dans le monde.

Autre information essentielle de la semaine passée, la bonne santé de l'industrie des semi-conducteurs avec un marché mondial qui affiche une progression de plus de 10% sur les huit premiers mois de l'année et qui laisse augurer de l'introduction de nombreux nouveaux produits électroniques à l'approche des fêtes de fin d'année. La santé du marché des semi-conducteurs incite d'ailleurs Samsung, le numéro un mondial de la fabrication de smartphones dont les marges sont de plus en plus serrées, à muscler son autre activité phare :production de puces. Le géant coréen prévoit, en effet, d'investir 14,7 milliards de dollars dans ce domaine afin de faire sortir de terre une nouvelle usine, mais il n'a pas indiqué quelle serait précisément sa spécialité. L'augmentation de sa capacité de production de mémoires semblerait toutefois l'option la plus logique.

Toujours dans le domaine des semi-conducteurs, notons également le succès enregistré par le salon Semicon Europa qui s'est tenu du 7 à 9 octobre, pour la première fois à Grenoble : avec 40% de surface en plus, 400 exposants et plus de 5000 visiteurs étaient présents lors de cette édition. Plus seulement axé sur les équipements de production de semi-conducteurs, mais aussi sur les applications et l'innovation, notamment avec un imposant village de start-up, Semicon Europa a montré que sa nouvelle orientation était un bon choix.

Publié dans Editos

La start-up toulousaine Sigfox prévoit de déployer son réseau dédié à l'Internet des objet aux Etats-Unis dès l'an prochain, et en premier lieu à San Francisco. Elle prévoit de lever 50 millions d'euros pour financer son développement.

Publié dans Vie des entreprises

Composants
Barrette de diode laser pulsée de haute puissance Adaptées pour des conditions d’utilisation critiques grâce à leur dissipation thermique et une [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99

Veuillez entrer votre nom et numéro de téléphone.

Pour toute question, merci de nous contacter
23/09/2020 - 24/09/2020
IoT World + MtoM Embedded
23/09/2020 - 24/09/2020
RF & Microwave
29/09/2020 - 01/10/2020
Forum de l'électronique/Sepem Industries
03/11/2020 - 04/11/2020
IBS (Intelligent Building Systems)
10/11/2020 - 13/11/2020
Electronica
01/12/2020 - 03/12/2020
Aeromart