Electroniques.biz

La semaine dernière a été marquée par la promesse d'un méga-investissement chinois en semi-conducteurs. Tongfang Guoxin Electronics,  société affiliée au groupe étatique chinois Tsinghua Holdings, aurait en effet l'intention d'investir jusqu'à 15 milliards de dollars et cet investissement serait notamment destiné à faire sortir de terre une usine de mémoires.

Il faut également noter la promesse d'un investissement d'un milliard de dollars par une mystérieuse start-up, Faraday Future, et la confirmation de celui de TSMC qui se montera à 3,96 milliards de dollars.

Une effervescence également du côté de la R&D est à souligner avec la création par Toyota d'un centre de R&D dédié à la robotique et à l'intelligence artificielle et d'un laboratoire consacré à l'innovation ouverte à l'initiative de Dassault Systèmes qui a pour vocation de nourrir des projets disruptifs et de contribuer à leur réalisation. Un accélérateur de start-up complétera ce dispositif.

Microsoft a pour sa part décidé d'ivestir 83 M€ dans l'écosystème numérique français, 70 millions d'euros étant consacrés aux start-up, grâce à un programme baptisé « Microsoft pour les start-up de la French Tech ».

Enfin, un recul saisonnier des ventes de la sous-traitance électronique en France a été enregistré en France au 3è trimestre.

Publié dans Editos

La semaine dernière a été marquée par l'annonce par Dell d'un investissement de 125 milliards de dollars en Chine d'ici 5 ans, essentiellement pour servir le marché local. En France, nous avons assisté à une première mondiale avec le lancement de la première expérimentation de terrain pour un réseau électrique intelligent, danjs le cadre du projet Sogrid, piloté par ERDF et STMicrolectronics. Nous avons également relevé que la sous-traitance électronique française devrait bien s'en tirer cette année malgré une conjoncture qui se détériore. Une croissance de ce marché de 8 à 10% est en effet attendu en 2015 selon le Snese.

Parmi les autres évènements importants, notons aussi le lancement du service de paiement mobile de Google, Android Pay, aux Etats-Unis, ainsi que plusieurs acquisitions : dans le domaine des Mosfet de puissance, Intersil a ainsi racheté son compatriote Great Wall Semiconductor, Freescale a repris CogniVue, spécialiste du traitement de l'image pour intégrer son savoir-faire dans ses processeurs d'aide à la conduite, et Nordson a acquis MatriX Technologies, fabricant allemand d’équipements d’inspection automatique par rayons X.

Enfin, l'une des principales levées de fonds de la semaine en électonique (si ce n'est la plus importante) revient à Save, une start-up française spécialisée dans la réparation de smartphones. 15 M€ lui reviendront. Un soutien financier qui doit lui, permettre d'accroitre sa présence dans l'Hexagone avec plus de 120 points de ventes ouverts d'ici fin 2015, mais également de se développer à l'international.

Publié dans Editos

La semaine dernière a été marquée par l'annonce d'une nouvelle offensive chinoise dans l'industrie des semi-conducteurs. Après l'intérêt portée à Micron par le conglomérat Tsinghua, c'est au tour du fonds d’investissements Hua Capital Management de faire le forcing pour acquérir le fondeur de silicium Globalfoundries de façon à disposer rapidement d’une technologie 14nm.

Dans l'actualité de la semaine écoulée, notons également une hausse des ventes de la sous-traitance électronique au 2è trimestre (+2,28% par rapport au 1er trimestre 2015 et de 4,27% par rapport au 2è trimestre 2014). Néanmoins, la profession déplore toujours un manque de visibilité. En semi-conducteurs, il faut déplorer l'impact négatif des taux de change sur les ventes européennes des semi-conducteurs.

Plusieurs acquisitions ont eu lieu : Pericom a racheté Diodes, Gérard Perrier Industrie a acquis Bontronic, fabricant allemand de matériels d’électronique industrielle, et Keysight a racheté le britannique Electroservices Enterprises, spécialisé en étalonnage, réparation et gestion des actifs.

Enfin, une étude nous révèle que seulement un tiers des déchets électroniques est recyclé en Europe, ce qui nous situe bien loin des objectifs édictés par la directive européenne de collecte et de recyclage des équipements électroniques en fin de vie.
 

Publié dans Editos

La semaine dernière a été marquée par l'obtention du label "French Tech" par 9 villes françaises. L'objectif de ce label est d'identifier des écosystèmes dynamiques en France, de les encourager, de les mettre en réseau pour former un collectif national autour de l’écosystème parisien et francilien et de les accompagner pour leur expansion internationale.

Autre évènement lié à la politique industrielle : la publication d'un épais rapport qui préconise 9 mesures pour une "transformation numérique rapide" : citons notamment un modèle d’automobile connectée, une solution de paiement anonyme sécurisée, un projet de « librairie du futur » ou encore un système permettant à chacun de suivre sa consommation d’énergie en temps réel et de générer des économies.

La semaine passée fût également l'occasion de faire un bilan estival de la sous-traitance électronique française. Au 3ème trimestre, son chiffre d’affaires a reculé de 4,7% par rapport au 2ème trimestre 2014. Toutefois, il a progressé de 9,7% par rapport au 3ème trimestre 2013, selon le Snese.

A noter aussi plusieurs opérations : l'acquisition de TDF France pour 3,5 milliards d'euros par un consortium emmené par le fonds de pension canadien PSP Investments, l'acquisition par Gemalto du spécialiste américain des permis de conduire, Marquis ID, lui permettant de se renforcer aux Etats-Unis, l'achat de Livingston par Microlease dans le domaine de la location de matériels de test et mesure, et enfin, l'ouverture par Renesas d'une entité européenne entièrement dédiée aux systèmes avancés d'aide à la conduite (ADAS) et dirigée par un français, Jean-François Chouteau.

Publié dans Editos
Page 3 sur 3

Composants
Diodes Laser Continues Nos diodes laser CW offrent modularité sur une large plage spectrale. Disponibles de 405 nm à 1610 [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99

Veuillez entrer votre nom et numéro de téléphone.

Pour toute question, merci de nous contacter
03/09/2020 - 04/09/2020
Sido