Electroniques.biz

La semaine dernière a été marquée par le refus par Qualcomm de la nouvelle offre formulée par Broadcom à 121 milliards de dollars, tout en déclarant être ouvert à des discussions.  "Quel est le vrai prix maximum auquel vous seriez prêt à acheter Qualcomm ? Est-ce à 82 dollars l'action ou davantage ?", demande noir sur blanc le président du conseil de Qualcomm Paul Jacobs au P-dg de Broadcom Hock Tan, qui, lui, avait affirmé lundi que son offre était "sa meilleure et dernière".

A retenir également dans l'actualité de la semaine passée, la présentation en conseil des ministres du projet de loi de programmation militaire 2019-2025 avec pour objectif de porter les dépenses de défense à 2% du PIB français en 2025, soit 50 milliards d'euros, contre 34,2 milliards cette année. La LPM consacre une enveloppe totale de près de 173 milliards d'euros pour les équipements et leur entretien. Elle accélère leur modernisation, tout en augmentant le nombre de certains équipements prioritaires.

Enfin, notons comme chaque semaine que de nombreuses coopérations ou alliances ont été noués, comme celle de Nokia et la R&D d'EDF dans le domaine de l'Internet des objets, l'alliance entre Macom et ST dans les circuits RF en GaN sur silicium ou encore la fusion de Wiko et Tinno, son partenaire industriel chinois et le succès de l’OPA d’Exfo sur Astellia.

Publié dans Editos
mercredi, 30 septembre 2015 07:19

ST adopte les cœurs ARMv8-R pour l'automobile

Traditionnellement adepte de l'architecture Power, le fabricant poursuit sa transition vers l'écosystème ARM pour les applications automobiles et industrielles.

Publié dans Semi-conducteurs
lundi, 28 septembre 2015 12:45

La géolocalisation des automobiles s'affine

ST a développé un firmware combinant la géolocalisation par satellite et les informations émises par les capteurs embarqués dans un véhicule.

Publié dans Embarqué

La semaine dernière a été marquée par une actualité chargée malgré une durée raccourcie par le 1er mai, avec en tout premier lieu, le lancement d'un grand programme fédérateur pour l'électronique professionnelle en Pays de Loire. D'un coût de 18 M€, il sera axé sur quatre domaines d’innovation : les objets connectés ; les capteurs intelligents ("smart sensors") ; l'énergie pour l’électronique et l'électronique pour l’énergie ("smart power") ; les matériaux pour les intégrations hétérogènes.

Autre évènement de grande importance pour l'industrie électronique française : le président de la République a pris la décision d'accroître les dépenses militaires de 3,8 milliards d'euros avec l'objectif de pérenniser un dispositif mobilisé dans l'urgence après les attaques djihadistes qui ont fait 17 morts, à Paris, en janvier dernier.

Le secteur de la défense et du spatial a également été à l'honneur avec, d'une part, la commande de 24 Rafale et de missiles MBDA par le Qatar, dans le cadre d'un contrat d'un montant total de 6,3 milliards d'euros, et d'autre part, la conclusion d'un partenariat entre Normandie AeroEspace et Acsiel (le syndicat français de l'industrie des composants électroniques) dans le but de consolider la position de la Normandie comme territoire d’excellence dans le domaine de l’électronique.

Notons enfin un premier trimestre fiscal 2015 en berne pour ST avec un chiffre d'affaires de 1,71 milliard de dollars en baisse annuelle de 6,6%, pour 22 millions de dollars de pertes, la signature d'un accord entre Sigfox et Texas Instruments dans le domaine de l'Internet des objets qui devrait permettre aux fabricants de produits connectés d'interfacer plus facilement leurs produits au cloud, et le lancement d'une troisième phase du concours mondial de l'innovation qui récompensera une dizaine d'entreprises avec des prix allant jusqu'à 20 millions d'euros. Pour cette édition, sera ajoutée une thématique "sécurité collective et protection contre les attaques malveillantes" compte tenu de la menace terroriste qui continue à peser sur la France.
 

Publié dans Editos
jeudi, 26 mars 2015 18:32

Grogne sociale chez ST à Crolles

Le 25 mars, la grève générale a été votée, et le 26 mars, des salariés ont bloqué la circulation aux rond-points et aux accès autoroutiers aux abords de Crolles.

Publié dans Vie des entreprises

La semaine dernière a été marquée par le lancement d'un programme de 56 M€, regroupant 10 PME et ETI françaises, pour développer des circuits intégrés et des équipements pour les objets connectés en 4G. Parmi les principales informations de la semaine passée, il faut également souligner l'inauguration par Safran d'un centre de recherche et technologie à Saclay, représentant un investissement global qui devrait s'élever à plus de 80 millions d'ici 2018, et l'entrée en Bourse de Tronics pour laquelle la souscription se poursuit jusqu'au 9 février, et qui s'accompagne de l'entrée de Thales à son capital.

Plusieurs acquisitions ont été annoncées. La principale, en terme de valeur, est celle de Silicon Image par Lattice pour un montant de 600 M$. A noter aussi celle de Miteq, spécialiste des produits hyperfréquences par L-3 Communications, et celle de l'Israélien Annapurna Labs par le géant du commerce électronique Amazon.

ST a présenté ses résultats pour l'année 2014. Le fabricant de circuits intégrés a enregistré, l'an passé, une nouvelle baisse de son chiffre d'affaires annuel, mais a renoué avec les bénéfices. Enfin, Soitec pourrait, pour sa part, supprimer 300 emplois, dont une centaine en France, en raison de l'abandon de son activité solaire.

 

Publié dans Editos

La semaine dernière a été marquée par la publication d'une étude du groupe Coface qui fait état de risques accrus en Asie pour l'électronique malgré un dynamisme qui ne se dément pas. Elle confirme la montée progressive des impayés dans cette région du monde. En 2013, près de 3 entreprises sur 4 du secteur électronique / technologies de l'information en Asie-Pacifique ont connu des retards de paiement, majoritairement dans le sous-secteur des composants électroniques et de la distribution de biens électroniques grand public.

Sur le front des entreprises, notons l'annonce de Sagemcom, qui fort des bonnes perspectives offertes par le déploiement des compteurs communicants au cours des prochaines années, envisage de reconvertir son site de Dinan dans le compatge multi-énergie. Ce serait une bonne nouvelle pour l'emploi. En effet, si ce projet se concrétisait, ce site passerait de 32 collaborateurs en 2014 à plus de 140 en 2018, avec un premier objectif, dès 2017, de produire 2 millions de compteurs par an (dont 20% destinés à l’export).

Autre bonne nouvelle : le feu vert des autorités espagnoles et françaises pour la reprise de FagorBrandt par la société algérienne Cevital qui permet de sauvegarder deux usines et 1200 salariés. Par contre, c'est toujours une improbable solution de sauvetage qui est envisagée pour l'usine LFoundry de Rousset : un projet de Scop (Société coopérative et participative) a été présenté par une quarantaine de salariés, mais pour qu'il se réalise, il faufra qu'ils négocient avec Atmel, société avec laquelle ils sont en conflit et qui est toujours propriétaire des locaux. Dossier toujours à suivre donc...

Enfin, notons que plusieurs organisations syndicales de ST en France et en Italie ont mis en ligne une pétition qui sera envoyée aux gouvernements italiens, français et aux institutions européennes. Elles demandent "une correction de cap rapide", en particulier le maintien et le renforcement du contrôle public sur ST et un contrôle de l’utilisation des subventions publiques par les pouvoirs publics et les représentants du personnel avec "des engagements précis en terme de création d’emplois et d’investissements".

Publié dans Editos

Alliant une basse consommation et une efficacité élevée, STMicroelectronics propose un chargeur de batterie doté d'une fonction de récupération d'énergie qui améliore la flexibilité, simplifie la conception et étend le périmètre des applications.

Publié dans Energie

Embarqué
Adm21: système  GPU + COM Express de type 7 ConnectTech Connect Tech annonce la sortie de son nouveau système embarqué GPU Type 7 + COM Express. Ce système [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99

Veuillez entrer votre nom et numéro de téléphone.

Pour toute question, merci de nous contacter
04/05/2021 - 06/05/2021
SMTconnect
04/05/2021 - 06/05/2021
PCIM Europe
01/06/2021 - 03/06/2021
JEC World 2021
28/06/2021 - 01/07/2021
MWC Barcelona