Electroniques.biz

Jacques Marouani

Des solutions alternatives à la voiture individuelle seront proposées sur 100 % du territoire par les collectivités, grâce à des outils plus simples, moins coûteux, et mieux adaptés à leurs besoins : covoiturage, transport à la demande, navettes autonomes,... 13,4 milliards d'euros d’investissements de l’État dans les transports (prioritairement les transports du quotidien) sont prévus sur la période 2017-2022, soit 4 milliards d'euros (+40 %) par rapport à la période 2012-2017.

Dans le cadre du lancement d’une nouvelle phase de la politique des pôles de compétitivité (2019-2022), l’Etat souhaite poursuivre une politique active de cofinancement des projets de recherche et développement collaboratifs, en association étroite avec les collectivités territoriales, qui cofinancent les projets retenus.

L’industrie aéronautique se mobilise pour une aviation plus propre. Cette collaboration a pour objectif de valider des technologies destinées à diminuer les émissions polluantes, les nuisances sonores, et de créer de nouveaux usages de transport aérien.

Il s'agit du premier centre d'essais et de certification dédié aux véhicules autonomes en France et il se veut une référence en Europe. Il représente un investissement de 20 M€.

Une maquette en taille réelle, présentant l’aboutissement des travaux de concept et d’architecture des industriels Dassault et Airbus, a notamment été dévoilée. Plusieurs annonces ont également été faites par la ministre des Armées, Florence Parly.

En 2019, les entreprises membres du Gifas (Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales) prévoient 15000 recrutements, dont 70% en CDI. Et à ce chiffre s’ajoutent 4000 recrutements d’alternants.

Kinéis, soutenue par le Cnes, affirme sa stratégie technologique de maître d’œuvre du projet industriel spatial visant à fabriquer et à placer en orbite 25 nanosatellites. Le dossier technique est finalisé et le démarrage du programme industriel est fixé au 21 juin.

Le concours i-PhD est un levier pour favoriser la création de start-up « Deeptech » chez les jeunes docteurs en lien avec leur écosystème de valorisation (SATT, filiales ou structures des organismes de recherche).

La semaine dernière a été marquée par une actualité fournie dans le domaine de la voiture électrique et de la voiture autonome. Volkswagen a annoncé un investissement de 900 M€ en prenant 20% du capital du fabricant suédois de batteries Northvolt et en créant une coentreprise 50/50 avec cette entreprise au cours de cette année pour mettre en place une usine de cellules de batteries d’une capacité initiale de 16 GWh pour voitures électriques. En plus de l'usine suédoise de Northvolt, une unité de production de cellules de batteries de 16 GWh devrait également être installée en Allemagne, en Basse-Saxe (à Salzgitter) dans le cadre de la société conjointe.

Concernant les technologies autour de la voiture autonome, c'est la start-up Innoviz Technologies qui a fait parler d'elle. Fournisseur de capteurs Lidar et de logiciels de perception, Innoviz vient d'annoncer la clôture d'un tour de financement de 170 M$ sécurisé qui porte le financement total obtenue par cette société à 252 M$ .Sa solution Lidar InnovizOne entrera en production de série en 2021 pour les constructeurs automobiles mondiaux.

Legrand a fait le point sur sa stratégie en matière d'objets connectés à travers les réalisations du programme Eliot, sur la contribution de Netatmo au développement des offres connectées du groupe, et sur son offre d'infrastructures numériques (notamment les datacenters), une activité essentielle au déploiement des objets connectés dans les bâtiments. Entre 2014 et 2018, Legrand a fait progresser ses ventes de produits connectés de 28% par an et doublé son nombre de familles de produits connectés à plus de 40 à fin 2018. Legrand réalise d’ores et déjà plus de 10% de son chiffre d’affaires avec des produits de son offre d'objets connectés Eliot.

Dans l'actualité de la semaine écoulée, nous retiendrons aussi l'annonce de Kalray qui vient d'annoncer qu'il est partenaire et fournisseur d’une technologie clé dans le cadre du projet de processeur européen EPI (« European Processor Initiative ») avec son cluster de processeur MPPA (« Massively Parallel Processor Array») ainsi que le projet de fusion de Raytheon et United Technologies qui envisagent de créer un géant de l'aéronautique et de la défense

La composition de l'indice CAC40 prend en compte deux critères majeurs, la taille du capital flottant (capital négociable en Bourse) et le nombre d'échanges enregistrés sur les titres.

Page 1 sur 768
19 juin 2019
18 juin 2019
17 juin 2019
16 juin 2019
14 juin 2019

Test et mesure
Kit Pédagogique passif hyperfréquence EDUCTIKA La mallette EDUCTIKA s’adresse aux étudiants et aux enseignants en électronique de l’enseignement [...]
Pour communiquer sur vos produits,
alrouaud@newscoregie.fr - 01 75 60 28 61

Sondage express

Technologies émergentes
Parmi ces applications émergentes pour l'électronique, quelle est celle que vous estimez être la plus prometteuse pour l'électronique française ?
Pour toute question, merci de nous contacter