Electroniques.biz

Un module Powerbox de 350 W dédié aux équipements utilisés dans des milieux à champs magnétiques intenses

Rédigé par  jeudi, 16 février 2017 19:45
Un module Powerbox de 350 W dédié aux équipements utilisés dans des milieux à champs magnétiques intenses Powerbox

Powerbox annonce une plate-forme pour la réalisation d'alimentations "sans noyau" destinées aux équipements médicaux fonctionnant dans des environnements soumis à des champs magnétiques de forte intensité (cas des systèmes d'imagerie à résonance magnétique ou IRM).
Dans de tels milieux, une alimentation électrique classique utilisant des éléments inductifs à base de ferrite s'avère inutilisable en raison de la saturation magnétique du noyau. Et le remède – qui consiste à placer l'alimentation à l'extérieur de la salle d’imagerie – est lui-même à l’origine d’une perte de puissance liée à la longueur des câbles d’alimentation.
En outre, les appareils de mesure de dernière génération requièrent des tensions parfaitement régulées quelles que soient les conditions affectant la charge. Pour optimiser le rendement énergétique et améliorer la régulation de tension, Powerbox a choisi des topologies de commutation à haute fréquence ainsi qu’un contrôle numérique via micro-logiciel propriétaire.

Dans ce cadre, Powerbox lance sur le marché une première brique fonctionnelle : le module GB350 qui est un convertisseur abaisseur de tension (buck) de 350W.
. Il est prévu pour fonctionner en toute sécurité quand il baigne dans un champ magnétique intense (entre 2 et 4 teslas).
. Il délivre un courant d'intensité nominale 50A et une tension prédéfinie de 1,6 V, 3,3 V ou 6,8 V. Pour les demandes de solutions personnalisées, d'autres valeurs de tension de sortie sont disponibles.
. Quand il y besoin de davantage de puissance, la mise en parallèle de plusieurs modules GB350 est envisageable. Le mode de fonctionnement entrelacé a alors pour effet de limiter le niveau des émissions électromagnétiques. Avec une fréquence de découpage interne de 600kHz et un mode d'entrelacement à quatre phases, la fréquence résultante, qui est de 2,4 MHz, est aisément filtrable.
. Pour obtenir un bon rendement et une tension régulée en dépit des variations de la charge, le GB350 est entièrement géré par un processeur numérique. Ce contrôle s'étend des paramètres liés au mode de fonctionnement à découpage de l'alimentation (optimisation des temps morts et du rapport cyclique) jusqu'à la définition de la tension de sortie.
. Enfin, pour garantir un niveau élevé de flexibilité et permettre la redéfinition des caractéristiques de l'alimentation lorsque les fabricants d'équipements mettent à niveau le matériel ou appliquent une révision du logiciel, il est possible de programmer le microcontrôleur du module GB350 avec des fichiers de configuration optimisés, téléchargés via l'interface numérique du système.
 

15 juillet 2020
10 juillet 2020
9 juillet 2020
8 juillet 2020
7 juillet 2020
6 juillet 2020
5 juillet 2020

Composants
LED UV Toujours plus d’applications pour la LED UV Avec des performances qui ne cessent de s’améliorer [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99
Pour toute question, merci de nous contacter
03/09/2020 - 04/09/2020
Sido
09/09/2020 - 10/09/2020
Rencontres électronique imprimée
23/09/2020 - 24/09/2020
IoT World + MtoM Embedded
23/09/2020 - 24/09/2020
RF & Microwave
29/09/2020 - 01/10/2020
Forum de l'électronique/Sepem Industries
03/11/2020 - 04/11/2020
IBS (Intelligent Building Systems)