Electroniques.biz
dimanche, 14 juillet 2019 22:57

C’est quoi la santé ?

La société d’études IHS Markit annonce un changement majeur dans la qualité des informations qui seront délivrées par les dispositifs portables sur soi (wearables) de nouvelle génération. IHS Markit précise que ce changement est lié à une personnalisation des données délivrées par ces compagnons matériels, personnalisation elle-même permise par l’utilisation de l’Intelligence artificielle – qui permet de traiter un nombre élevée d’informations. Piloté par ces nouveaux wearables, l’individu Lambda passerait ainsi du stade d’homo « quantifié » – incollable sur son poids, sa fréquence cardiaque, sa tension ainsi que sur le nombre de mètres qu’il parcourt dans la journée… – à l’homo « en voie d’amélioration » grâce aux conseils prodigués par les nouveaux dispositifs. Certes, c’est une évolution.

Toutefois, cela ne traite pas un problème qui s’est fait jour avec les nouvelles technologies de la communication (e-mails, SMS, appels téléphoniques sur mobiles…) et qui prend de l’ampleur : la soumission de tout un chacun à de plus en plus d’ « informations – interruptions » aux allures d’impératifs – puisqu’il faut répondre, et dans l’instant la plupart du temps. Même s’il décide de ne pas répondre, l’individu Lambda est, à tout le moins, de plus en plus interrompu dans ses activités. Interruption, soumission : voilà qui nous éloigne de la santé puisqu’il s’agit de réagir et non pas d’agir – encore moins de créer… Car il y a un lien direct entre la santé d’un individu et la gestion que ce dernier a de son espace et de son temps.

En outre, l’agression que constitue une interruption est d’autant plus marquée que l’information délivrée par la dite interruption est pauvre, c’est-à-dire peu importante pour l’évolution de l’individu. D’ailleurs, si toute personne a intérêt, pour elle comme pour les autres, à exprimer ce qui lui tient à cœur, ce qui lui parait secondaire a, par contre, de fortes chances de l’être encore plus pour autrui… Alors que l’expression passionnée permet de se rallier un public comme de se faire des ennemis, bref de se situer dans le monde et de, petit à petit, se constituer une sphère porteuse d’évolution. Or, un second problème s’est posé avec l’évolution des technologies de la communication - qui est à l’origine des réseaux sociaux - : la généralisation de la communication à effet miroir (« je suis comme vous »), un effet appauvrissant car n’appelant (surtout) pas la discussion mais seulement le consentement tacite. Cela se fait au détriment de l’expression d’une capacité à surprendre. Or, comme Cocteau l’apprit de de Diaghilev, le plus important, pour soi comme pour l’autre, c’est d’étonner. D’ailleurs une des composantes de la santé pourrait être de demeurer persuadé qu’on peut toujours surprendre l’autre. 

Publié dans Editos

Ce bracelet fonctionnerait en liaison avec une application sur smartphone. Les sons recueillis par des microphones seraient analysés par un logiciel qui en déduirait l’état émotionnel du porteur.

Publié dans Embarqué

Cette personnalisation devrait doper ce marché qui pourrait passer de 10,9 milliards de dollars en 2019 à 15,7 milliards de dollars en 2023, selon IHS Markit.

Publié dans Conjoncture
jeudi, 27 juin 2019 09:45

Antenne Wi-Fi bibande pour wearables

Selon la société, cette antenne céramique miniature est peu susceptible de se désaccorder lorsqu’elle est positionnée près du corps humain.


• Dimensions : 1x0,5x0,5 mm
• Bandes de fréquence : 2,4 à 2,5 GHz, 4,9 à 5,9 GHz
• Compatibilité Wi-Fi 802.11a/h/j/n/p/ac
• Liberté de placement de l’antenne le long d’un des bords de la carte

Réf. Minuta (SRC2W006)
Fab. Antenova
Rens. http://www.antenova.com/

Publié dans Composants

Par rapport aux produits antérieurs de la société, les performances du convertisseur DC-DC intégré, en termes de tension d'ondulation, ont été améliorées.

Publié dans Energie

Ce PMIC intègre notamment un régulateur abaisseur-élévateur à faible bruit pour les oxymètres et les capteurs de mesure de la fréquence cardiaque.

• 3 régulateurs de tension linéaires (LDO)
• 3 convertisseurs DC-DC buck à découpage
• 1 régulateur buck-boost
• Chargeur de batterie Li/Li+ de 500 mA
• Boîtier WLP-56 (3,37x3,05 mm)

Réf. MAX20345
Fab. Maxim Integrated
Rens. http://www.maximintegrated.com/

Publié dans Composants

Le module RTC RV-8263-C7 du suisse Micro Crystal est proposé dans un boîtier CMS, dont les dimensions sont de seulement 3,2x1,5x0,8mm.

Publié dans Embarqué

Destiné aux wearables et aux dispositifs IoT, le MAX20345 intègre notamment un régulateur buck-boost à faible bruit à destination des oxymètres et des capteurs de mesure de la fréquence cardiaque.

Publié dans Energie

Intégrant, entre autres, de multiples régulateurs de tension à très faible consommation et un chargeur de batterie, les PMIC DA9070 et DA9073 réduisent de 25% l'empreinte sur la carte vis-à-vis d'une approche discrète.

Publié dans Energie
Page 1 sur 5
16 septembre 2019
15 septembre 2019
13 septembre 2019
12 septembre 2019
11 septembre 2019

Embarqué
KONTRON INTRODUIT UNE NOUVELLE FAMILLE DE MACRO-COMPOSANTS La société Kontron GmbH représentée en France par Steliau Technology introduit une nouvelle famille [...]
Pour communiquer sur vos produits,
alrouaud@newscoregie.fr - 01 75 60 28 61

Sondage express

Technologies émergentes
Parmi ces applications émergentes pour l'électronique, quelle est celle que vous estimez être la plus prometteuse pour l'électronique française ?
Pour toute question, merci de nous contacter
24/09/2019 - 26/09/2019
Forum de l’électronique
24/09/2019 - 26/09/2019
SAE AeroTech
24/09/2019 - 26/09/2019
Measurement World
29/09/2019 - 04/10/2019
European Microwave Week
02/10/2019 - 03/10/2019
Intelligent Building Systems (IBS)
02/10/2019 - 03/10/2019
Smart City + Smart Grid
11/10/2019 -
Sport Santé Bien-être
12/11/2019 - 15/11/2019
Productronica
12/11/2019 - 15/11/2019
Semicon Europa
18/11/2019 -
Medica 2019