Electroniques.biz

Au lendemain de la pandémie, le WSC s'engage plus que jamais à garantir des règles du jeu équitables, transparentes, non discriminatoires, sans distorsion des échanges et cohérentes conformément aux règles de l’Organisation mondiale du commerce (OMC). 

Publié dans Vie de la profession

La Maison blanche a déclaré que la Chine était "disposée à approuver (le projet de Qualcomm) précédemment rejeté (..) s'il devait être soumis à nouveau". Mais Qualcomm a immédiatement rejeté cette possibilité.

Publié dans Vie des entreprises

L'Union européenne a adressé un argumentaire sévère aux Américains pour éviter que la guerre commerciale s'étende aux automobiles.

Publié dans Vie de la profession

De grands groupes industriels s'en inquiètent, AMD et Intel en tête et tentent de faire changer l'administration Trump d'avis.

Publié dans Vie de la profession

Les Etats-Unis avaient interdit mi-avril l'exportation de composants électroniques américains indispensables à la fabrication des smartphones au groupe chinois.

Publié dans Vie de la profession

Les Etats-Unis et la Chine tentent de finaliser un accord afin d'éviter une guerre commerciale. Pékin a exigé que le problème ZTE soit réglé avant d'aborder des négociations commerciales plus larges, ont annoncé des sources proches du dossier. ZTE avait été pénalisée pour avoir enfreint les sanctions imposées à l'Iran, en particulier à travers la vente de composants électroniques.

Publié dans Vie de la profession

La semaine dernière a été marquée par la levée des restrictions par la Chine pour les investissements étrangers dans l'automobile et l'aéronautique. Actuellement, les groupes étrangers qui investissent dans l’automobile en Chine ne peuvent pas posséder plus de 50% de leur filiale. Ce plafond sera supprimé dès cette année pour la production de véhicules électriques et hybrides. Même tolérance pour l’aéronautique et la construction navale. Un signal fort, dans le contexte de guerre commerciale avec les américains.

Le département américain du Commerce a notamment interdit aux sociétés américaines de vendre des composants à l'équipementier télécoms chinois ZTE pour une durée de sept ans pour avoir enfreint les termes des sanctions économiques imposées à l'Iran. A Pékin, le ministère chinois du Commerce a indiqué qu'il suivrait de près les développements de l'affaire et qu'il se tiendrait prêt à réagir pour protéger les intérêts des entreprises chinoises. De son côté, la Chine pourrait entraver l'acquisition de NXP par Qualcomm, a annoncé le ministère chinois du Commerce.

Nous avons également appris que Nokia avait décidé  de jeter l'éponge dans le domaine de la santé connectée. Le finlandais s’apprête en effet à se séparer de Withings, jeune société française installée à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine), spécialisée dans la santée connectée. Selon plusieurs sources concordantes, des entreprises françaises, européennes ainsi que Google et Samsung seraient candidats pour la reprise de Withings. Le repreneur devrait néanmoins débourser une somme bien inférieure aux 170 millions d’euros versés par Nokia en 2016.

Enfin, soulignons que les tensions sur les délais d'approvisionnement touchent maintenant les composants passifs. Elles perturbent la production de grands sous-traitants de Taïwan, avec des répercussions jusque dans les livraisons de certains de clients importants, et d’éventuelles hausses de prix sur le marché final, rapporte le quotidien en ligne taïwanais Digitimes.

Publié dans Editos

Le groupe chinois avait plaidé coupable l'an dernier devant un tribunal fédéral du Texas, reconnaissant avoir fourni illégalement à l'Iran des technologies et des biens américains.

Publié dans Vie de la profession

Les Etats-Unis visent pas moins de 1300 lignes de produits pour essayer de forcer la Chine à changer ses pratiques en matière de propriété intellectuelle. La Chine a déclaré qu'elle riposterait pas des mesures analogues le cas échéant.

Publié dans Vie de la profession

Quatrième groupe mondial dans les télécoms, ZTE a plaidé coupable d’avoir acquis des équipements aux Etats-Unis et de les avoir réexportés vers l’Iran et la Corée du Nord en dépit des sanctions frappant ces deux pays pour leurs programmes militaires et leurs violations des droits de l’homme.

Publié dans Vie de la profession
23 novembre 2020
22 novembre 2020
20 novembre 2020
19 novembre 2020
18 novembre 2020
17 novembre 2020

Test et mesure
Banc de mesure de prototypes d    Le banc de mesure d’antenne Ellipitka modèle MES01_0000_1800 permet la caractérisation rapide [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99
Pour toute question, merci de nous contacter
01/12/2020 - 03/12/2020
Aeromart
10/01/2021 - 15/01/2021
European Microwave Week