Electroniques.biz

Les statistiques du WSTS montrent une trajectoire de croissance sur le marché européen sur une base trimestrielle, avec des ventes en hausse de 0,9% au 3è trimestre 2020 par rapport au trimestre précédent.

Publié dans Conjoncture

La semaine dernière a été marquée par la présentation du plan de relance pour redynamiser l’économie française suite aux dégâts causés par la pandémie du Covid-19 pour un montant total de 100 milliards d'euros. Même si ce plan est très généraliste, plusieurs mesures concernent l’électronique, puisqu’il met notamment l’accent sur la mobilité, les technologies propres, la santé, l’emploi et l’innovation. L'enjeu du numérique pour la France n'a pas échappé au gouvernement qui le prouve par les mesures mises en place, à commencer par l'allocation de 240 millions d'euros supplémentaires pour poursuivre le déploiement initialement prévu de la fibre optique et la transposition du Code européen des communications électroniques dans le droit français, instituant la fibre optique comme « service universel ».

Dans le domaine des semi-conducteurs, les ventes mondiales se sont éélevées à 35,2 milliards de dollars en juillet 2020, en hausse de 4,9% par rapport à juillet 2019 et en progression de 2,1% par rapport à juin 2020, selon le WSTS (World Semiconductor Trade Statistics), l'organisation mondiale en charge des statistiques sur l'industrie des semi-conducteurs, relayées par la SIA, l'association américaine de l'industrie des semi-conducteurs. Mais l’Europe a nettement décroché avec une baisse de 14,7% par rapport à juillet 2019.

L’industrie européenne des semi-conducteurs, par la voix de l'Association européenne de l'industrie des semi-conducteurs (Esia) s’est déclarée préoccupée par les mesures à l'égard de la Chine prises par l'administration américaine "qui auront un impact significatif et perturberont l'industrie mondiale des semi-conducteurs", selon l'Esia. Dans sa récente décision, rappelons que le Département américain du commerce a élargi l'interdiction de collaborer avec la Chine aux produits fabriqués à l'étranger, en ciblant les achats de semiconducteurs qui font appel aux technologies américaines, afin que celles-ci ne profitent pas à la Chine.

Dans l’actualité de la semaine écoulée, notons également deux points de conjoncture sur le marché de l’automobile et sur celui des smartphones. Le marché français de l’automobile se remet doucement de l’effondrement du printemps lié à la crise sanitaire. Les livraisons de véhicules avaient chuté de 72% en mars, de 88,8% en avril, puis de 50,3% en mai. Elles s’étaient ensuite redressées de 1,2 % en juin et de 3,9 % en juillet. Le CCFA maintient une prévision de baisse du marché de 30% sur l’ensemble de l’année 2020, en cas de stabilisation de la situation actuelle, ou de 25% voire de 20%, en cas d’amélioration de la situation économique. Quant aux ventes mondiales de smartphones, elles devraient chuter de près de 10% en 2020, mais une forte poussée de la 5G devrait ramener le marché à la croissance en 2021, selon IDC.

 

Publié dans Editos

Dans sa récente décision, rappelons que le Département américain du commerce a élargi l'interdiction de collaborer avec la Chine aux produits fabriqués à l'étranger, en ciblant les achats de semiconducteurs qui font appel aux technologies américaines, afin que celles-ci ne profitent pas à la Chine. 

Publié dans Vie de la profession

Au lendemain de la pandémie, le WSC s'engage plus que jamais à garantir des règles du jeu équitables, transparentes, non discriminatoires, sans distorsion des échanges et cohérentes conformément aux règles de l’Organisation mondiale du commerce (OMC). 

Publié dans Vie de la profession

Après une baisse de 12% en 2019, le marché mondial des semi-conducteurs devrait progresser en 2020 et en 2021 selon le WSTS.

Publié dans Conjoncture

A la tête de l'Esia, il succède au vice-président exécutif de la division automobile de Robert Bosch Electronique Jens Knut Fabrowsky, dont le mandat de président prend fin au bout de deux ans.

Publié dans Décideurs

En février dernier, le marché européen des semi-conducteurs a, quant à lui, enregistré une baisse de 3% en dollars (mais une hausse de 3,4% en euros) par rapport à février 2018. Il a moins souffert que les autres régions, car il avait aussi moins progressé à la même époque l'année dernière.

Publié dans Conjoncture

Exprimé en euros, le marché européen des semi-conducteurs a augmenté de 7,2% en 2018 par rapport à 2017 et s'est élevé à 36,382 milliards d'euros. Globalement, l’effet de change représente une différence de croissance de 4,9% en 2018.

Publié dans Conjoncture

La demande européenne est restée soutenue en composants discrets, capteurs, circuits logiques et mémoires, et a affiché une croissance mensuelle au-dessus de la moyenne du marché européen des semi-conducteurs en mai, laquelle était de 1% (en dollars) par rapport à avril.

Publié dans Conjoncture

Pour le 2è mois consécutif, l'Europe est la seule région du monde à enregistrer une croissance d'une mois sur l'autre.

Publié dans Conjoncture
Page 1 sur 4
23 novembre 2020
22 novembre 2020
20 novembre 2020
19 novembre 2020
18 novembre 2020
17 novembre 2020

Embarqué
Adm21: système  GPU + COM Express de type 7 ConnectTech Connect Tech annonce la sortie de son nouveau système embarqué GPU Type 7 + COM Express. Ce système [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99
Pour toute question, merci de nous contacter
01/12/2020 - 03/12/2020
Aeromart
10/01/2021 - 15/01/2021
European Microwave Week