Electroniques.biz

Ce programme mobilisera près de 350 emplois par an sur les cinq prochaines années et, à terme, environ 250 emplois annuels en France pendant les 10 premières années de la production du nouveau missile.

Publié dans Vie de la profession

Le SLAM-F remplacera à terme tous les moyens actuels de guerre des mines (chasseurs de mines tripartites, bâtiments remorqueurs de sonars, bâtiments bases de plongeurs démineurs).

Publié dans Vie de la profession

Thales Alenia Space a obtenu deux contrats portant sur la définition du futur système de navigation européen Egnos (European Geostationary Navigation Overlay Service) entièrement financés dans le cadre du programme H2020 de la Commission européenne, concernent les phases d'études de l'évolution du système.

Publié dans Vie de la profession

La semaine dernière a été marquée par les dernières prévisions du WSTS concernant l'ensemble de l'année 2019 ainsi que les deux années suivantes. L'organisme en charge des statistiques mondiales sur le marché des semi-conducteurs envisage une chute de 12,8% sur l'ensemble de cette année, suivie d'une haussse de 5,9% en 2020, puis de 6,3% en 2021.

A l’instar du marché européen, le marché français a aussi été affecté par cette correction mais moins fortement et avec un décalage dans le temps, comme le montrent les résultats cumulés des trois premiers trimestres de 2019.Au cours de cette période, le marché mondial a vu son niveau baisser de 14,4% en dollars par rapport aux neufs premiers mois de 2018, selon les chiffres du WSTS. En comparaison, selon Acsiel Alliance Electronique, le recul du marché français sur les neufs premiers mois de l’année a été de 7,2% en euros. Les ventes directes ont baissé de 9,3% alors que les ventes à la distribution n’ont fléchi que de 3%.

A noter également, le ancement d'un projet de recherche européen pour prévenir les failles des objets connectés. Porté par ST Microelectronics (France) et Infineon Technologies (Allemagne), autour d’un consortium de 14 partenaires industriels et académiques européens, ce projet débutera en avril 2020 et durera trois ans. Son objectif : développer un processus automatisé opérationnel pour diagnostiquer et prévenir les défaillances et défauts de composants électroniques de plus en plus complexes, notamment en microélectronique et en Internet des objets (IoT).

Enfin, lors de la journée de la filière automobile, le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire a déploré les délocalisations des constructeurs. "Nous devons restaurer la compétitivité pour produire en France", a insisté Bruno Le Maire. "Les groupes automobiles français génèrent un chiffre d’affaires plus important à l’étranger qu’en France. Qu’est-ce que cela veut dire ? Nous produisons et nous assemblons au Maroc, en Slovaquie en Turquie pour réimporter en France à des fins commerciales. Je ne me satisfais pas d’un modèle où les deux véhicules les plus vendus en France – la Clio et la 208 – ne sont plus produits en France. Ce modèle de développement est un échec. Un échec économique car il a conduit à délocaliser notre production et à détruire des emplois. La France est le pays d’Europe qui a le plus délocalisé son industrie automobile durant la dernière décennie. Un échec écologique car il a conduit à l’augmentation des émissions de CO2. Nous ne voulons plus de ce modèle. C’est un modèle où l’Etat a soutenu l’innovation et la demande sans jamais obtenir de contreparties sur la production en France. Nous voulons rapatrier la production en France en améliorant notre compétitivité", a-t-il souligné.

Publié dans Editos

Le jury international a recommandé au comité de pilotage la labellisation définitive de ces quatre projets en l’assortissant de recommandations portant notamment sur les spécialités et thèmes à privilégier : à Grenoble, la santé, l’environnement et l’énergie, à Nice, la santé et le développement des territoires, à Paris, la santé, les transports et l’environnement, à Toulouse, le transport, l’environnement et la santé.

Publié dans Vie de la profession

Les institutions de l'Union européenne sont parvenues à un accord politique partiel, sous réserve de l'approbation formelle du Parlement européen et du Conseil, sur « Horizon Europe », le futur programme de recherche et d'innovation de l'Union européenne sur la période 2021-2027.

Publié dans Vie de la profession

Le système devrait être opérationnel "à l'horizon 2040" et le futur avion de combat a vocation à prendre le relais du Rafale français.

Publié dans Vie de la profession

Ce programme a pour but de moderniser l’industrie d’assemblage électronique vers l’industrie 4.0 à partir de sites industriels partenaires travaillant en lien avec les équipes du Technocampus d'Angers. Les grands acteurs de la filière ont déjà répondu présents : Lacroix Electronics, Eolane, All Circuits,... ainsi que d’autres entreprises de la filière électronique dans toute la France.

Publié dans Vie de la profession

Ce projet est financé par un budget de 20 millions d’euros. En tant que leader du projet, Thales coordonne la mise en place de cette plate-forme et la fédération d’un écosystème actif au-delà des 79 partenaires actuels couvrant déjà 21 états membres.

Publié dans Vie de la profession

Cet accord historique porte sur le développement et la réalisation d’un avion de combat européen de nouvelle génération
Il assure le leadership technologique de l’Europe dans le secteur de l’aviation militaire pour les prochaines décennies. Le système de combat aérien du futur sera conçu comme un « système de systèmes » comprenant drones, connectivité et communications sécurisées.

Publié dans Vie de la profession
Page 1 sur 4
27 janvier 2021
26 janvier 2021
25 janvier 2021
24 janvier 2021
22 janvier 2021
21 janvier 2021

Embarqué
nouvelle carte porteuse SMARC 2.0 de Connect tech chez ADM21 Connect Tech complète sa gamme de cartes porteuse avec la nouvelle carte SMARC 2.0. Cette carte SMARC [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99
Pour toute question, merci de nous contacter