Electroniques.biz

Coopération entre Yxlon et le japonais Nagoya Electric Works en systèmes d’inspection à rayons X

Rédigé par  mardi, 26 mars 2019 09:47
De gauche à droite : Thomas Wenzel, directeur général d’Yxlon International, et Takaaki Hattori, président de Nagoya Electric Works. De gauche à droite : Thomas Wenzel, directeur général d’Yxlon International, et Takaaki Hattori, président de Nagoya Electric Works. Yxlon International

Cette coopération a pour objectif le développement et la commercialisation de nouveaux équipements destinés au semi-conducteur et à l’assemblage de composants sur les cartes électroniques.

Yxlon International (groupe Comet), dont les matériels sont distribués en France par Accelonix, et Nagoya Electric Works (NEW), fabricant japonais de systèmes d’inspection AOI et AXI à destination de l’industrie du semi-conducteur et de l’assemblage de cartes électroniques, annoncent leur coopération en vue du développement et de la commercialisation de nouveaux matériels d’inspection à rayons X (AXI) à destination de l’industrie du semi-conducteur et de l’assemblage de cartes électroniques.

Yxlon y apporte son expertise en tubes aux rayons X, en analyse d’images en plus d’un réseau commerciale et de support technique exhaustif.
NEW apporte son savoir en systèmes automatisés d’inspection aux rayons X caractérisés par « une manipulation et des mesures très précises et des logiciels avancés », selon le communiqué de presse.

Les premiers systèmes issus de cette coopération à être commercialisés seront les modèles Yxlon FF70 CL, FF65 CL et FF65 IL.

 

18 juin 2019
17 juin 2019
16 juin 2019
14 juin 2019
13 juin 2019

Embarqué
Adm21, nouveau SBC 3,.5” basé sur Intel Atom x7-E3950 Vecow , distribué par ADM21, vient de lancer le nouveau SBC ( single Board Computer ), EMBC-2000 [...]
Pour communiquer sur vos produits,
alrouaud@newscoregie.fr - 01 75 60 28 61

Sondage express

Technologies émergentes
Parmi ces applications émergentes pour l'électronique, quelle est celle que vous estimez être la plus prometteuse pour l'électronique française ?
Pour toute question, merci de nous contacter