Electroniques.biz

Forte croissance pour Harting, notamment en France

Rédigé par  vendredi, 03 mai 2019 13:40
L'équipe dirigeante du groupe Harting Technology L'équipe dirigeante du groupe Harting Technology
Le groupe Harting Technology, basé à Espelkamp en Allemagne, a une nouvelle fois achevé son année fiscale avec une croissance à deux chiffres. Dans l'Hexagone, ses ventes bondissent de près de 20%.
Spécialiste de la connectique industrielle, le groupe familial allemand Harting Technology a une nouvelle fois réalisé une très bonne année fiscale 2017/2018 avec une augmentation de 13,4% de son chiffre d’affaires annuel, à 762 millions d’euros. Ce résultat est d'autant plus le bienvenu pour le groupe que ses ventes annuelles ont largement dépassé les prévisions du conseil d’administration qui tablait sur une croissance de "seulement" 6%.
 
Harting France profite également de cette dynamique et fait même mieux que le groupe avec des ventes annuelles qui ont bondi dans le même temps de 18,6%, à 24,3 millions d'euros, ce qui constitue un record pour l'entité française du groupe. Cette forte croissance en France s'explique, selon le groupe, par le développement des ventes en connectique électrique et électronique mais aussi en systèmes sur mesure (faisceaux et boitiers intégrés).
 
« Harting France, qui fêtera ses 40 ans, prévoit la même dynamique pour l’année en cours et
envisage divers recrutements. Un responsable Qualité à temps complet et un responsable produit
vont bientôt rejoindre nos équipes », assure Nicolas Dusch, directeur général de l'entité française.
16 juin 2019
14 juin 2019
13 juin 2019
12 juin 2019
11 juin 2019

Composants
Barrette de diode laser pulsée de haute puissance Adaptées pour des conditions d’utilisation critiques grâce à leur dissipation thermique et une [...]
Pour communiquer sur vos produits,
alrouaud@newscoregie.fr - 01 75 60 28 61

Sondage express

Technologies émergentes
Parmi ces applications émergentes pour l'électronique, quelle est celle que vous estimez être la plus prometteuse pour l'électronique française ?
Pour toute question, merci de nous contacter