Electroniques.biz

Spécial Salon du Bourget - Seprolec-Aria : une combinaison gagnant-gagnant

Rédigé par  lundi, 24 juin 2019 05:24
« Le Bourget 2019 a été plutôt un très bon  cru», annonce Patrick Soghomonian, le président de Seprolec. « Le Bourget 2019 a été plutôt un très bon cru», annonce Patrick Soghomonian, le président de Seprolec. Didier Girault

Seprolec a acquis Aria Electronique en décembre 2018. De même culture aéronautique, disposant des mêmes outils de production, les deux entreprises se complètent : Aria est orientée petites séries alors que Seprolec vise les plus grands volumes.

Seprolec, sous-traitant normand en électronique spécialisé en aéronautique et défense, a acquis, en décembre 2018, le toulousain Aria Electronique, sous-traitant en électronique également spécialisé en aéronautique. Outre « une très bonne entente des équipes dirigeantes », ainsi que l’indique Patrick Soghomonian, le président de Seprolec, les deux entreprises se complètent parfaitement. Toutes deux spécialisées en aéronautique et défense (certification EN9100), elles utilisent les mêmes outils de pose de composants CMS.

La stratégie industrielle mise au point par les deux acteurs oriente la fabrication de cartes électroniques en quantités prototypes à petites séries vers Aria Electronique chaque fois que les projets le requièrent, Seprolec prenant la suite pour les volumes plus conséquents. Au plan géographique, le fait qu’Aria Electronique soit basé à Toulouse, un fief de l’aéronautique française, a été déterminant dans le choix du rapprochement des deux sociétés.

Un investissement d’un million d’euros par an durant 9 ans

Seprolec ne lésine pas sur les investissements : « au cours des 9 dernières années, nous avons investi 1 million d’euros par an en extension et équipements », annonce ainsi Patrick Soghomonian. La mise en place d’un outil MES (Manufacturing Execution System) avec les logiciels et matériels afférents permet à l’entreprise de proposer aux clients une traçabilité unitaire de toutes les productions (enregistrement de toutes les actions de fabrication ainsi que de tous les composants participant de la carte électronique). En juillet 2018, Seprolec a ajouté une ligne CMS équipée de matériels MyData, dédiée aux moyennes séries, à deux lignes CMS déjà existantes (une MyData et une dotée d’équipements Juki, dédiée aux plus grands volumes).

« Nous nous développons en amont et en aval de la production », remarque M. Soghomonian. Pour l’amont, Seprolec s’est, par exemple, doté d’un logiciel de gestion de l’obsolescence des composants et assure des opérations de conseil pour la manufacture des cartes. En aval, la société propose des prestations particulières sur les tests. Seprolec propose aussi à ses clients, le vernissage de leurs cartes au moyen d’un robot de vernissage « assurant qualité et répétabilité ». Cet outil a nécessité d’être installé dans un environnement adapté avec, en corollaire, la formation de personnels. Pour rehausser, d’une manière en générale, son expertise, la société a recruté plusieurs profils (BAC+5 et Bac + 2).

 

14 juillet 2019
12 juillet 2019
11 juillet 2019
10 juillet 2019

Embarqué
Adm21: système  GPU + COM Express de type 7 ConnectTech Connect Tech annonce la sortie de son nouveau système embarqué GPU Type 7 + COM Express. Ce système [...]
Pour communiquer sur vos produits,
alrouaud@newscoregie.fr - 01 75 60 28 61

Sondage express

Technologies émergentes
Parmi ces applications émergentes pour l'électronique, quelle est celle que vous estimez être la plus prometteuse pour l'électronique française ?
Pour toute question, merci de nous contacter
24/09/2019 - 26/09/2019
Measurement World
24/09/2019 - 26/09/2019
Forum de l’électronique
24/09/2019 - 26/09/2019
SAE AeroTech
29/09/2019 - 04/10/2019
European Microwave Week
02/10/2019 - 03/10/2019
Intelligent Building Systems (IBS)
02/10/2019 - 03/10/2019
Smart City + Smart Grid
11/10/2019 -
Sport Santé Bien-être