Electroniques.biz

Reconditionnement : Back Market lève 110 millions d'euros

Rédigé par  mardi, 05 mai 2020 10:49
les ateliers de Black Market. Chaque jour, des centaines d'appareils arrivent à l'usine de Brive-la-Gaillarde pour être remis à neuf. les ateliers de Black Market. Chaque jour, des centaines d'appareils arrivent à l'usine de Brive-la-Gaillarde pour être remis à neuf.

Back Market entend se développer sur le marché des produits high-tech reconditionnés.

Cinq ans après son lancement, la start-up française a finalisé un nouveau tour de table de 110 millions d'euros auprès de Goldman Sachs, Aglaé Ventures et Eurazeo Growth. Cette levée de fonds vient renforcer la position de Back Market sur le marché des produits high-tech reconditionnés, estimé à 80 milliards de dollars. Back Market avait auparavant levé 48 millions d'euros au total, auprès d'Aglaé Ventures, Eurazeo Growth et Daphni. Ce tour de table confirme l'intérêt d'investisseurs de premier plan pour le marché du reconditionné qui ne cesse de séduire de plus en plus de consommateurs.

"C'est un signal fort de réunir ces investisseurs de premier plan pour ce nouveau tour de table, non seulement pour Back Market, mais aussi pour le marché de la tech dans son ensemble. Nous sommes en train d'inverser la tendance, nous constatons que les ventes de smartphones neufs stagnent, que les constructeurs sont en panne d'innovation, que de plus en plus de consommateurs se tournent vers des appareils reconditionnés et plus seulement pour le prix. Les mentalités changent et cette levée de fonds prouve que le modèle vertueux que nous construisons est là pour rester", estime Thibaud Hug de Larauze, P-dg et co-fondateur de Back Market .

Poursuivre son expansion internationale

Cette levée de fonds va permettre à Back Market d'accélérer son expansion internationale en 2020, rapprochant ainsi la start-up de son ambition : créer une marque monde pour les produits reconditionnés. Opérant déjà dans 8 pays (France, Etats-Unis, Allemagne, Espagne, Belgique, Italie, Royaume-Uni et Autriche), la plate-forme prévoit de continuer son déploiement européen, tout en consolidant sa position sur les marchés existants, particulièrement aux Etats-Unis, au Royaume-Uni et en Allemagne.

Back Market a également l'intention d'intensifier encore ses investissements dans le contrôle de la qualité, en triplant notamment la taille des effectifs qui y sont dédiés, ainsi qu'en créant une équipe d'ingénieurs spécialisée dans le "machine learning", en vue de consolider l'algorithme de la plateforme. Des fonds seront aussi alloués à la création de nouveaux services autour de la logistique et de la réparation, ainsi qu'au développement d'une véritable expertise industrielle au profit des vendeurs partenaires (sourcing d'appareils, pièces de rechange, protocoles de test, R&D, etc.).

Lancée en 2014 par Thibaud Hug de Larauze, Vianney Vaute et Quentin Le Brouster, Back Market est la première place de marché permettant au grand public d'acheter des milliers de produits électriques et électroniques remis à neuf par des professionnels certifiés. Sur Back Market, le consommateur achète des produits "remis à neuf", vérifiés et garantis jusqu'à 24 mois, directement à des usines de reconditionnement certifiées, ainsi qu'aux distributeurs et aux marques grand public qui reconditionnent leurs propres appareils. L'ensemble de ces reconditionneurs partenaires s'engagent à respecter la charte qualité de la plateforme, dont l'algorithme propriétaire sélectionne en temps réel les meilleures offres qualité-prix parmi le stock des marchands. Cette approche novatrice a permis à Back Market de s'imposer comme le leader de son marché en moins de 5 ans, affirme la société, créant une alternative sûre, transparente et attrayante à l'achat de produits neufs.

Limiter l'impact environnemental

La dynamique de Back Market reflète celle de son marché : les consommateurs plébiscitent les nouvelles manières de consommer et sont toujours plus nombreux à renoncer à l'achat de produits électriques et électroniques neufs, pas seulement pour des raisons de pouvoir d'achat, mais aussi pour limiter leur impact environnemental. Selon Black Market, 64% des consommateurs recherchent des produits et des entreprises qui soutiennent leurs valeurs, devenant ainsi plus sensibles à l'impact environnemental et social des produits qu'ils choisissent d'acheter. Cette véritable lame de fond a été consolidée par la récente crise du Covid-19, qui a renforcé l'intérêt des consommateurs pour le rapport qualité-prix des appareils reconditionnés, sur un marché dont les chaînes d'approvisionnement plus localisées ont été moins sujettes aux interruptions.

Le marché du reconditionné a connu une croissance de 17% en 2019 selon IDC. Il devrait encore suivre ce rythme au moins jusqu'en 2022. Une aubaine pour Back Market qui compte déjà 280 salariés, plus de 1000 marchands partenaires et plus de 1,8 millions de consommateurs dans 8 pays.

 

15 juillet 2020
10 juillet 2020
9 juillet 2020
8 juillet 2020
7 juillet 2020
6 juillet 2020
5 juillet 2020

Embarqué
Adm21: système  GPU + COM Express de type 7 ConnectTech Connect Tech annonce la sortie de son nouveau système embarqué GPU Type 7 + COM Express. Ce système [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99
Pour toute question, merci de nous contacter
03/09/2020 - 04/09/2020
Sido
09/09/2020 - 10/09/2020
Rencontres électronique imprimée
23/09/2020 - 24/09/2020
IoT World + MtoM Embedded
23/09/2020 - 24/09/2020
RF & Microwave
29/09/2020 - 01/10/2020
Forum de l'électronique/Sepem Industries