Electroniques.biz

La semaine dernière a été marquée par la création du Fonds Avenir Automobile 2 qui aura une durée totale de 15 ans et une période d’investissement de 5 ans. Il sera doté de 525 millions d’euros au maximum. Les constructeurs français PSA et Renault se sont accordés avec Bpifrance pour créer ce fonds, destiné à accompagner les sous-traitants automobiles français. 

A noter également que l'un des premiers industriels français à adopter la 5G sera Lacroix Group. Il en expérimente les bénéfices de la 5G en prévision de son projet d’usine électronique du futur « Symbiose », à Montrevault-sur-Evre (Maine-et-Loire). Dans un contexte industriel très compétitif, la 5G favorisera l’avènement de l’usine sans fil modulable et une meilleure gestion des ressources énergétiques.

Dans le domaine des semi-conducteurs, il faut retenir la construction d’une usine de fabrication en Arizona utilisant la technologie 5 nm par TSMC avec une capacité de 20000 tranches de semi-conducteurs par mois. Initié en mai 2020, avec le soutien du gouvernement fédéral américain et l'État d'Arizona, ce projet ratifié débutera en 2021 pour une production en 2024. Il nécessitera des dépenses totales s’élevant à environ 12 milliards de dollars (environ 10,2 milliards d'euros) de 2021 à 2029, intégrant les dépenses en capital, soit 3,5 milliards de dollars (3 milliards d'euros).

Par ailleurs, la SBA a proposé de déployer un réseau IoT dans tous les logements pour l'enseignement à distance, NI a annoncé une réduction de ses effectifs et Cypress a dopé les résultats annuels d'Infineon. L'allemand vient de boucler son année fiscale 2020 sur un chiffre d'affaires de 8,567 milliards d'euros, en hausse de 7%, et compte bien passer la barre des 10 milliards d'euros l'an prochain.

 

Publié dans Editos

Le fabricant allemand de semi-conducteurs intègre désormais dans ses résultats ceux de l'américain Cypress, racheté au printemps.

Publié dans Vie des entreprises

Développés par l'américain avant son rachat par l'allemand, ces microcontrôleurs multicoeurs conviennent à l'habitacle automobile et viennent compléter les Aurix d'Infineon. 

Publié dans Semi-conducteurs

Le fabricant américain de semi-conducteurs rassemble ses composants, logiciels, outils et services IoT dans un ensemble cohérent, enrichi pour l'occasion. 

Publié dans Embarqué

Initié il y a bientôt un an, le rachat du fabricant américain de semi-conducteurs a enfin été approuvé par les autorités américaines et chinoises. 

Publié dans Vie des entreprises

La clôture de l'opération reste encore soumise à l'approbation des autorités chinoises.

Publié dans Vie des entreprises

La semaine dernière a été marquée par une actualité riche sur le front des entreprises avec la levée de fonds de 1,2 milliard d'euros opérée par Infineon pour financer le rachat de Cypress, la révision à la hausse de l'offre d'ams sur Osram, la mise en place d'un financement de 10 millions d'euros pour Archos, la prise d'indépendance de l'activité composants de CUI sous le nom de CUI Devices, et plusieurs levées de fonds, dont celle de 8 M€ obtenue par Cailabs et celle de Wattsense qui a réuni 2,9 M€ .

En matière de conjoncture, nous retiendrons la compilation des études de marché réalisée par Semiconductor Intelligence qui s'accordent pour prévoir un retour à la croissance en 2020. La seconde moitié de 2019 montre déjà des signes de retournement. Des sociétés non orientées vers les mémoires, ont enregistré une croissance de leur chiffre d'affaires au 2è trimestre 2019 par rapport au trimestre précédent, variant de 0,3% pour Qualcomm à 16,2% de Nvidia. Quelques entreprises s'attendent à une croissance des revenus au 3è trimestre 2019, allant de 9,1% pour Intel à 15,3% pour STMicroelectronics. TI, Infineon et NXP annoncent, pour leur part, une faible croissance à un chiffre.

Les prévisions pour 2020 se situent dans une fourchette relativement étroite, allant de 4,8% à 8% en semi-conducteurs, selon le WSTS. Pour 2021, IHS Markit prévoit que la croissance s'accélère, passant de 6% en 2020 à 10% en 2021. Selon Semiconductor Intelligence, la croissance serait légèrement plus lente pour atteindre 7% en 2021, contre 8% en 2020.

Publié dans Editos

L'allemand a lancé avec succès deux tranches de bonds datés de 600 M€ chacune sur la bourse du Luxembourg.

Publié dans Vie des entreprises

La semaine dernière a été marquée par deux annonces d'acquisitions au profit de deux groupes européens dans le domaine des semi-conducteurs : Infineon et NXP. Infineon va racheter Cypress pour étoffer son catalogue de composants automobiles, industriels et IoT pour un montant de neuf milliards d'euros. Après l'échec de la fusion avec Qualcomm, NXP avait besoin de mettre la main sur des circuits de connexion Wi-Fi et Bluetooth. Pour sa part, le néerlandais NXP va racheter.l'activité en composants pour liaisons sans fil Bluetooth et Wi-Fi du fournisseur américain de circuits réseaux Marvell dans le cadre d'une transaction qui s'élèvera à 1,76 milliard de dollars, payés cash. Cette gamme de produits représente 550 salariés à travers le monde et pèse environ 300M$ de chiffre d'affaires annuel. 

L'actualité a continué de braquer son projecteur sur la guerre commerciale sino-américaine. Conséquence des mesures prises par l'administration Trump qui a inscrit sur liste noire certaines entreprises chinoises, notamment Huawei, avec des répercussions qui pourrait se faire sentir sur sa production de smartphones.  Foxconn, le sous-traitant taïwanais de produits électroniques qui assemble des smartphones pour de nombreux acteurs de ce secteur, y compris Apple et Xiaomi, aurait interrompu plusieurs chaînes de production de smartphones Huawei, selon des sources proches du dossier qui ne souhaitent pas être citées, affirme le quotidien de langue anglaise de Hong Kong, "South China Morning Post". Cependant, Huawei conteste ces affirmations.

En France, il faut noter une grande avancée en matière de propriété intellectuelle grâce à des mesures inscrites dans la loi Pacte. Dés juin 2020, l'instruction réalisée par l'INPI des demandes de brevets sera complétée d'un examen de leur activité inventive. Cela contribera à renforcer la valeur des brevets déposés par les PME et start-up. La loi Pacte, promulguée le 22 mai dernier, renforce le système français de propriété intellectuelle tout en garantissant sa plus grande adaptation aux besoins des PME et a l'ambition d'amener les brevets français à un niveau équivalent des pays industriels innovants tels que l'Allemagne, le Canada, les Etats-Unis et même l'Inde. Cette nécessité de renforcer et protéger l'innovation en France était indispensable compte tenu du nombre important d'échecs que rencontraient jusuqu'à présent les PME en cas d'arbitrage devant les tribunaux. 50% des affaires traitées se soldaient en effet par des échecs dus à la faiblesse des brevets déposés lorsqu'un opposant venait les contester.

Enfin, toute une série de statistiques ont été publiées dans le domaine des semi-conducteurs. La marché mondial des semi-conducteurs devrait chuter de 12,1% cette année selon le WSTS. Toutes les régions devraient enregistrer des ventes en diminution en 2019 mais l'Europe limiterait la casse par rapport au reste du monde, et en particulier, le marché français qui n'a reculé que de 0,6% au cours du premier trimestre 2019. En outre, malgré la récessione en semi-conducteurs, le marché de la distribution de ce type de produits a progressé de 8,4% au premier trimestre 2019 par rapport au 1er trimestre 2018 à 2,5 milliards d’euros, selon DMASS.

 

 

Publié dans Editos

Le fabricant allemand de semi-conducteurs va racheter son homologue américain pour étoffer son catalogue de composants automobiles, industriels et IoT.

Publié dans Vie des entreprises
Page 1 sur 9
2 décembre 2020
1 décembre 2020
30 novembre 2020
27 novembre 2020
26 novembre 2020

Composants
Antennes Cornets en Impression 3D Elliptika Propose une gamme d'antennes cornets en impression 3D de la bande S à la bande Ka permettant [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99
Pour toute question, merci de nous contacter