Electroniques.biz

La création du centre Lagrange, fondé avec la volonté d’échanger avec la communauté scientifique, s’inscrit dans l’engagement continu de Huawei en France. Il va regrouper une trentaine de scientifiques, dont une dizaine d’internationaux.

Publié dans Vie des entreprises

La semaine dernière a été marquée par l'actualité autour de la 5G, avec le processus d'enchères pour l'attribution des fréquences aux opérateurs qui a démarré le 29 septembre. Déjà labellisé "vitrine de l’industrie du futur", le site Schneider Electric du Vaudreuil, dans l'Eure, a été choisi pour tester les usages de la 5G industrielle avec Orange. Une première en France. Huawei aurait, quant à lui, choisi la banlieue de Strasbourg (Grand-Est) pour implanter sa plus grande usine hors de Chine. L'équipementier chinois est en discussion avec la région afin de trouver une implantation pour produire des antennes 5G. "C'est une usine qui va faire environ 60 000 m2 et devrait employer 300 personnes. Elle va fabriquer des composants électroniques permettant de développer des produits Huawei en Europe", a expliqué Jean Rottner, président de la Région, au micro de France Info.

A retenir également dans l'actualité de la semaine écoulée, la poursuite de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine. Le gouvernement américain considère que le fondeur chinois SMIC développe des applications militaires. La société basée à Shangai s’ajoute aux 24 autres sociétés chinoises bloquées par l’administration Trump en août dernier. Pris à leur propre jeu, c'est à l'initiative du gouvernement français qu'une acquisition d'une entreprise américaine a échoué la semaine passée. Teledyne a, en effet, rendu publique sa décision de retirer sa proposition de rachat du français Photonis. Cette ETI emploe environ 1 000 salariés et fournit des solutions de vision nocturne à l’armée française et fabrique également des instruments de détection pour des projets en lien avec la dissuasion nucléaire. Ce sont les conditions posées par le gouvernement français qui ont refroidi Teledyne. Il exigeait la prise d'une participation minoritaire dans Photonis par Bpifrance et des droits de veto concernant les opérations et la gestion des activités européennes de Photonis en France et aux Pays-Bas.

Enfin, notons le lancement d’un consortium pour accélérer l’intelligence artificielle dans l’imagerie médicale, l'acquisition par Total du plus grand réseau de points de charge pour véhicules électriques de Londres, l'inauguration par Axon' Câble d'une éco-usine connectée à Montmirail et d'une usine de composants GaN par NXP en Arizona.

 

Publié dans Editos

Alors que le processus d'enchères en vue d'attribuer les fréquences pour la 5G débute ce 29 septembre, et que les opérateurs sélectionnés pourront commercialiser les services 5G dans certaines villes à la fin de l'année, l'équipementier Huawei pourrait s'installer à Strasbourg, ce qui ne plaît pas à la maire écologiste, selon une information de France Info dévoilée ce matin.

Publié dans Vie des entreprises

Cette décision fait suite au renforcement des sanctions contre Huawei, décrété le 17 août par le département américain du Commerce, et met désormais en péril la fabrication de smartphones pour l'entreprise chinoise.

Publié dans Vie des entreprises

Dans les faits, les autres opérateurs seront aussi fortement incités à réduire, voire à supprimer totalement les équipements Huawei à plus ou moins longue échéance.

Publié dans Vie des entreprises

Sur une base annuelle, la production de smartphones a enregistré la plus forte chute de son histoire au 2e trimestre 2020 avec une baisse de 16,7%, selon TrendForce, mais un rebond au 2e semestre semble probable, selon le cabinet d'études.

Publié dans Conjoncture

Après une première semaine de publication de notre newsletter quotidienne, nous reprenons aujourd'hui la parution de notre newsletter hebdomadaire afin de vous offrir le résumé des informations essentielles de la semaine écoulée.

La semaine dernière a été marquée par l'annonce d'un gros rachat intervenu cet été en semi-conducteurs. Après avoir mis la main sur Linear Technology en 2017, Analog Devices a en effet signé avec son compatriote Maxim un accord portant sur le rachat de ce dernier pour près de 21 milliards de dollars.

A retenir également parmi les informations que nous avons publiées la semaine écoulée, une levée de fonds de 53 millions d’euros au profit de Withings pour consolider sa place de leader du suivi de données médicales à distance, le renforcement des sanctions américaines à l'encontre de Huawei (les nouvelles mesures américaines étendent désormais cette interdiction à tous les concepteurs de puces), et l'accord entre Orange et Eutelsat pour fournir du très haut débit par satellite partout en France.

Enfin, il est important de savoir que l'électronique est au centre d'un appel à projets de soutien à la résilience de l’industrie doté de 100 M€ en 2020, que la création du fonds d’investissement de la filière aéronautique a donné lieu à une première levée de fonds de 630 M€, et que l'INPI devient le guichet unique des formalités d'entreprises. 

Publié dans Editos

Les restrictions annoncées en mai empêchaient déjà des sociétés telles que TSMC de fabriquer et de fournir à Huawei des puces conçues par HiSilicon, une filiale de la société chinoise. Les nouvelles mesures américaines étendent désormais cette interdiction à tous les concepteurs de puces, comme MediaTek à Taiwan.

Publié dans Vie de la profession

Huawei investira 1 milliard de livres sterling (1,1 milliard d'euros) dans la première phase du projet, qui comprend la construction de 50 000 m2 d'installations et créera directement environ 400 emplois locaux. 

Publié dans Vie des entreprises

La semaine dernière a été marquée par l'appel conjoint lancé le 19 juin par les industriels allemands et français des électrotechnologies. Ils demandent des investissements courageux dans les technologies futures. Le Zvei et la Fieec considèrent que les propositions de la Commission européenne pour un plan de relance de l’Union européenne sont positives. Cependant, les deux associations de l’industrie électrique et électronique française et allemande demandent que le plan soit mis en œuvre rapidement.

A noter également dans l'actualité de la semaine écoulée, l'assouplissement des sanctions américaines envers Huawei dans les semi-conducteurs et la 5G car elles s'évèrent néfastes pour les industriels américains qui craignent de prendre du retard dans la définition des normes internationales. “Il est important que les entreprises américaines puissent être en mesure de travailler dans les organismes de normalisation afin de s’assurer que les propositions américaines soient pleinement prises en compte”, a expliqué le département du Commerce.

Autre acteur important de la technologie 5G, Nokia multiplie les coopérations pour tenter de rattraper son retard. Après Marvell, le finlandais s'associe à Broadcom pour mettre au point les jeux de circuits ReefShark équipant ses infrastructures télécoms 5G. Dans le même temps cependant, Nokia va à nouveau réduire ses effectifs en France dont les activités sont issues d'Alcatel-Lucent. 

Parmi les autres événements de la semaine passée, il faut aussi noter que l'Arcep a levé l'obligation d'un lancement de la 5G avant la fin de l'année et souhaite renforcer la 4G, que Yageo a finalisé l'acquisition de Kemet pour 1,6 milliard de dollars et que Lumibird a levé 36,3 M€ pour sa croissance externe.

Publié dans Editos
Page 1 sur 7
19 octobre 2020
18 octobre 2020
16 octobre 2020
15 octobre 2020
14 octobre 2020
13 octobre 2020

Embarqué
KONTRON INTRODUIT UNE NOUVELLE FAMILLE DE MACRO-COMPOSANTS La société Kontron GmbH représentée en France par Steliau Technology introduit une nouvelle famille [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99
Pour toute question, merci de nous contacter
03/11/2020 - 04/11/2020
IBS (Intelligent Building Systems)
10/11/2020 - 13/11/2020
Electronica
01/12/2020 - 03/12/2020
Aeromart
10/01/2021 - 15/01/2021
European Microwave Week