Electroniques.biz

La semaine dernière a été marquée par les toutes premières évaluations du marché des semi-conducteurs sur l'ensemble de l'année 2020. Après une baisse de 12% en 2019, les revenus mondiaux des entreprises de semi-conducteurs ont rebondi en 2020 pour atteindre 449,8 milliards de dollars, soit une augmentation de 7,3% par rapport à 2019, selon les résultats préliminaires publiés par Gartner. Intel a conservé sa position de premier fournisseur mondial de semi-conducteurs en termes de chiffre d'affaires en 2020, suivi de Samsung Electronics, SK hynix et Micron. Les revenus mondiaux des mémoires ont augmenté de 13,5 milliards de dollars en 2020, ce qui représente 44% de la croissance globale des revenus des semi-conducteurs en 2020. Mais pour les entreprises européennes, c'est une année peu reluisante qui vient de s'achever, car aucune d'entre elles ne figure désormais dans le top 10 du classement établi par Gartner.

La demande est si forte en ce début d'année 2021 qu'elle commence avec une pénurie de semi-conducteurs affectant le secteur de l'automobile. Les principaux fournisseurs de semi-conducteurs pour ce secteur estiment que la production automobile a rebondi plus rapidement que prévu à la suite de la pandémie, et qu'ils ont du mal à rattraper leur retard dans les livraisons. Ford, Toyota, Fiat Chrysler et Nissan ont annoncé qu'ils réduiraient la production de véhicules ce mois-ci en raison d'une pénurie de semi-conducteurs, confirmant ainsi les annonces d'autres constructeurs automobiles touchés par cette pénurie qui s'explique notamment par le rebond sensible de la demande de semi-conducteurs après la crise du Coronavirus. L'Allemand Volkswagen avait déclaré dès le mois dernier qu'il faisait face à une pénurie de semi-conducteurs.

A retenir également dans l'actualité de la semaine écoulée que la Commission européenne investit 20 M€ dans les composants électroniques à base de graphène, que la BEI accorde un prêt de 200 M€ à Eutelsat pour le satellite Konnect VHTS, et que le 4è programme d'investissements d'avenir sera doté de 20 milliards d'euros, 12,5 milliards d'euros du PIA 4 étant destinés aux marchés et technologies prioritaires, c'est-à-dire aux marchés les plus prometteurs où la France dispose de réelles capacités et mobilisant tous les leviers (financements, normes, réglementations, recherche, formation...).

Publié dans Editos

Intel a conservé sa position de premier fournisseur mondial de semi-conducteurs en termes de chiffre d'affaires en 2020, suivi de Samsung Electronics, SK hynix et Micron. Les revenus mondiaux des mémoires ont augmenté de 13,5 milliards de dollars en 2020, ce qui représente 44% de la croissance globale des revenus des semi-conducteurs en 2020.

Publié dans Conjoncture

Gartner prévoit une baisse de 13,6% des livraisons de terminaux électroniques (PC, tablettes et smartphones) dans le monde en 2020 en raison de l'impact du Coronavirus. Cependant le recours au télétravail aura sauvé le marché des PC d'un effondrement plus important.

Publié dans Conjoncture

La semaine dernière a été marquée par la publication par Gartner du billan 2019 et des perspectives 2020 sur le marché mondial des semi-conducteurs. En raison de l'impact du Coronavirus sur l'offre et la demande de semi-conducteurs, le chiffre d'affaires mondial des semi-conducteurs devrait diminuer de 0,9% en 2020, selon le cabinet d'études. Il s'agit d'une baisse par rapport aux prévisions du trimestre précédent qui envisageait 12,5% de croissance cette année. Intel a repris la première place sur le marché mondial des semi-conducteurs; Samsung est passé à la deuxième place. Les revenus mondiaux de semi-conducteurs ont totalisé 419,1 milliards de dollars en 2019, en baisse de 12% par rapport à 2018, selon les résultats définitifs compilés par Gartner.

Parmi les conséquences de la crise du Coronavirus, il faut également noter la multiplication des incidents sur les délais de paiements.  Lors de la semaine du 30 mars, ceux-ci ont triplé par rapport à la même période en 2019 pour atteindre un montant d’environ 270 millions d’euros. Outre la crise Covid-19, cette accumulation d’incidents à l’échéance de fin mars s’explique aussi par la volonté de certaines entreprises de retenir de la trésorerie en ne payant pas leurs fournisseurs dans des temps raisonnables. Ainsi, le nombre de sollicitations et de médiations adressées au Médiateur des entreprises chaque semaine a été multiplié par 10.

Compte tenu de l’absence de visibilité sur l’évolution sanitaire et socio-économique de la pandémie liée au coronavirus Covid-19, les organisateurs de plusieurs salons reportés, dans un premier temps, entre fin mai et début juillet, viennent de prendre de nouvelles décisions, parfois drastiques. C’est ainsi que GL Events Exhibitions vient d’annoncer l’annulation pure et simple de l’édition 2020 de Global Industrie Paris.

De nombreuses autres conséquences ou initiatives qui découlent de la crise actuelle ont été évoquées la semaine dernière, Delta Dore a lancé un plan d’aide à la reprise destiné aux professionnels du bâtiment avec des formations gratuites,  Airbus a a réduit ses cadences de production d'un tiers et les acteurs de l'automobile ont sollicité une entrevue auprès de la présidente de la Commission européenne, Ursula Van der Leyen, à l'un des vice-présidents exécutifs ou à d'autres commissaires en charge du secteur automobile afin de préparer une stratégie de sortie de crise.

 

Publié dans Editos

"L'offre excédentaire sur le marché des Dram a contribué à faire baisser le marché global des mémoires de 32,7% en 2019. Le marché des mémoires représentait 26,1% des ventes de semi-conducteurs en 2019 et était le segment de produits le moins performant", selon Gartner.

Publié dans Conjoncture

La croissance attendue des revenus issus des mémoires qui serait de 13,9% pourrait aider à contenir une plus forte baisse du marché des semi-conducteurs cette année.

Publié dans Conjoncture

La semaine dernière a été marquée par la publication par le WSTS (World Semiconductor Trade Statistics) du bilan chiffré de l'année 2019 en semi-conducteurs. Les ventes mondiales de l'industrie des semi-conducteurs se sont élevées à 412,1 milliards de dollars en 2019, soit une baisse de 12,1% par rapport à 2018. Les ventes du quatrième trimestre, à 108,3 milliards de dollars, étaient de 5,5% inférieures à celles du quatrième trimestre de 2018, mais de 0,9% supérieures à celles du troisième trimestre de 2019, selon le WSTS dont les données sont relayées par la SIA (Semiconductor Industry Association), le syndicat américain de l'industrie des semi-conducteurs. 

Du côté de la consommation de semi-conducteurs, Gartner a révélé qu'Apple a pris la première place parmi les clients mondiaux des semi-conducteurs en 2019, avec 8,6% du marché mondial devant Samsung qui a chuté au deuxième rang avec 8% de part de marché. Les principaux fabricants d'équipements (OEM) ont réduit leurs dépenses en semi-conducteurs en 2019, en raison de la baisse des prix des mémoires. « Les membres du top cinq n'ont pas changé en 2019, mais tous ont diminué leurs dépenses de semi-conducteurs en 2019 », a déclaré Masatsune Yamaji, analyste principal chez Gartner. 

A retenir également dans l'actualité de la semaine écoulée, la levée de fonds de 100 M€ réalisée par Kinéis, fournisseur français de connectivité globale, créé en 2019 par essaimage de CLS. il  dispose déjà de 8 satellites opérationnels et devient le premier acteur de connectivité spatiale IoT à financer son développement, de la construction de sa constellation au lancement de ses 25 nanosatellites, prévu pour 2022, en passant par le développement de son segment sol. Il a reçu le soutien de nombreux grands groupes et institutions bancaires. Ont participé à cette levée de fonds, CLS, le Cnes, Bpifrance, via le fond Sociétés de projets industriels (SPI), financé par le Programme d’investissements d’avenir et la Banque européenne d'investissement, l’Ifremer, Thales, Celad, BNP Paribas Développement, Hemeria et d’autres partenaires industriels et financiers.

Enfin, il faut souligner le lancement d’une usine pilote de fabrication de batteries européennes pour véhicules électriques par les groupes Total et PSA, l'investissement de Bpifrance dans le projet Symbiose de Lacroix Group à travers le fonds SPI, l'acqjuisition d'Ingenico par Worldline pour 7,8 milliards d'euros en numéraire et en actions, et l'ouverture du premier laboratoire industriel commun en intelligence artificielle par EDF, Thales et Total.

Publié dans Editos

La semaine dernière a été marquée par une actualité chargée dans le domaine de la défense et du spatial. La DGA commande les deux premiers avions de renseignement stratégique du programme Archange et a réceptionné les premiers micro-robots terrestres du programme Scorpion. Par ailleurs, Thales Alenia Space et ses partenaires européens viennent d'annoncer le lancement de Vertigo (Very High Throughput Satellite-Ground Optical link), un projet dédié aux technologies spatiales très haut débit qui s'étale sur 3 ans, mené dans le cadre du programme européen de recherche et d'innovation Horizon 2020 de la Commission européenne.

A noter également dans l'actualité de la semaine passée, l'accord entre Fiat Chrysler et Foxconn, lesquels envisagent de créer une société conjointe dans les batteries pour véhicules électriques, la fusion de la FFDomotique et la SBA, deux associations incontournables du Smart Building, et les premières estimations concernant le bilan de l'année 2019 en semi-conducteurs. Elles émanent de Gartner qui évalue la baisse à 11,9% en 2019 pour un marché mondial qui tolalise 418,3 milliards de dollars. Intel a regagné sa première place sur le marché, car le ralentissement du marché des mémoires a eu un impact négatif sur la plupart des principaux fournisseurs, notamment Samsung, qui était le numéro un mondial en termes de revenus en 2018 et 2017.

L'évolution des revenus des autres catégories de produits a varié entre une baisse de 5,4% pour les produits analogiques et une croissance de 2,4% pour l'optoélectronique. Les produits analogiques ont souffert en raison de la faiblesse des marchés des équipements, en particulier dans l'industrie et l'automobile. Il en a été de même pour d'autres produits à large base de clientèle, tels que les microcontrôleurs et les autres produits logiques. L'optoélectronique a enregistré les meilleures performances de toutes les catégories de produits en raison du nombre croissant de caméras dans les smartphones.

Publié dans Editos

La semaine dernière a été marquée par l'annonce d'un accord franco-allemand dans le domaine du spatial et de la défense.  Les deux pays ont confirmé leurs engagements envers le système de navigation européen Galileo, le Système de combat aérien futur (Scaf) et Système principal de combat terrestre (MGCS), lors du Conseil franco-allemand de défense et de sécurité qui s'est tenu le 16 octobre.

Du côté des entreprises, Lacroix Group a annoncé que la construction de sa nouvelle usine devrait être achevée en 2021, Renault et Waymo, filiale de Google, étudient un service de mobilité autonome en Ile-de-France, Faurecia se renforce sur le cockpit du futur en reprenant les 50% restants de sa co-entreprise avec Continental, Astronics a acquis le britannique Diagnosys et Dyson a décidé d'abandonner ses développements dans le domaine de la voiture électrique en raison de la difficulté à trouver des financements pour cette activité.

En matière de conjoncture, nous retiendrons l'étude de Gartner sur le marché des PC : les livraisons ont légèrement augmenté, avec une croissance de 1,1% au troisième trimestre 2019, selon Gartner. Elles ont totalisé 68 millions d'unités, contre 67 millions d'unités au troisième trimestre 2018.

Publié dans Editos

7% des CSP ("communications service providers" ou fournisseurs de services de communications) dans le monde ont déjà déployé une infrastructure 5G dans leurs réseaux, selon le cabinet d'études Gartner.

Publié dans Conjoncture
Page 1 sur 6

Embarqué
Adm21: système  GPU + COM Express de type 7 ConnectTech Connect Tech annonce la sortie de son nouveau système embarqué GPU Type 7 + COM Express. Ce système [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99

Veuillez entrer votre nom et numéro de téléphone.

Pour toute question, merci de nous contacter